Les prix du soja se dirigent vers une zone de surachat alors qu’ils atteignent un sommet de 6 ans

Ecrit par : Faith Maina
décembre 23, 2020
  • Avec un RSI de 78,24, les prix du soja se dirigent vers une zone de surachat.
  • Les contrats à terme sur le soja se négocient à 1253 $, ce qui est le plus haut niveau depuis juillet 2014.
  • Les conditions climatiques d'Amérique du Sud ont alimenté la tendance à la hausse des prix du soja.

Les prix du soja se dirigent vers une zone de surachat. Avec un RSI de 78,24, les prix devraient reculer à mesure que les investisseurs en matières premières récupèrent leurs bénéfices. Les contrats à terme sur le soja sont en hausse de 0,44 % et se négocient à 1 253 $. Les prix sont à leur plus haut niveau depuis juillet 2014. La tendance haussière est due aux conditions météorologiques défavorables en Amérique du Sud.

Le cours des prix du soja

Les mauvaises conditions météorologiques en Amérique du Sud ont un impact sur les prix du soja

L’un des facteurs ayant contribué à la tendance haussière sur la courbe des prix du soja est les conditions météorologiques défavorables en Amérique du Sud. Au cours des derniers mois, les régions productrices de soja au Brésil et en Argentine ont été impactées par La Nina.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Au début du mois de décembre, les observateurs météorologiques du marché du soja espéraient que la situation s’améliorerait après que les pluies se soient abattues sur le sol brésilien. Cependant, la quantité enregistrée est inférieure à la normale, les températures restant au-dessus de la normale.

La plupart des régions du Brésil ont vu des précipitations qui correspondait à environ 20 à 50 % de la quantité habituelle. En Argentine, les agriculteurs ont continué à lutter contre la sécheresse. Ces conditions ont accru les inquiétudes sur l’offre de la matière première.

A ce sujet, Al Kluis de Kluis Advisors a déclaré : « La semaine dernière fut une autre semaine sèche dans la majeure partie de l’Argentine. La tendance des pluies aléatoires s’est poursuivie au Brésil. Observez les conditions de récolte en Argentine. Pour le soja, les cotes sont de 50 % bonnes à excellentes. C’est une baisse de 5 % par rapport à la semaine dernière et de 3 % par rapport à l’année dernière. »

Dans le rapport WASDE de décembre, le département américain de l’agriculture a réduit son estimation de la production de soja en Argentine de 1 million de tonnes. L’ajustement résulte d’une réduction de la superficie des récoltes.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

La demande de soja augmente avec la restauration des troupeaux de porcs chinois

Mardi, un dirigeant de COFCO, un négociant en céréales géré par l’État en Chine, a indiqué que le pays était sur le point d’importer plus de 100 millions de tonnes de soja au cours de l’année en cours.

La demande croissante de la marchandise est due à l’augmentation de son troupeau de porcs. Le ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales du pays a déclaré que le cheptel porcin était revenu à plus de 90 % de son niveau normal à la fin du mois de novembre. Les responsables agricoles s’attendent à un rétablissement complet au cours du premier semestre de l’année 2021. Il y a un peu plus d’un an, le cheptel porcin de la Chine avait diminué de 40 % en raison de la peste porcine.

Les progrès de l’élevage porcin en Chine ont entraîné une demande plus élevée d’aliments pour animaux, un aspect qui s’est traduit par une hausse des prix du soja.