Les prix du cuivre baissent suite à la réduction de l’activité manufacturière en Chine

Ecrit par : Faith Maina
janvier 1, 2021
  • Les prix du cuivre ont baissé de 0,78 % pour se négocier à 3,51 $.
  • Le marché réagit au PMI manufacturier baissier de la Chine et à la révision à la baisse de son PIB de 2019.
  • La Chine a approuvé son premier vaccin contre le coronavirus.

Jeudi, les prix du cuivre étaient en baisse de 0,78 % et ils était de 3,51 $. La baisse est intervenue en raison des données plus faibles que prévu du PMI manufacturier chinois. Malgré la tendance à la baisse, les prix des métaux rouges sont soutenus par l’annonce indiquant que la Chine a approuvé son premier vaccin contre le COVID-19.

Cours des prix du cuivre

La Chine enregistre une baisse de l’activité manufacturière

Les prix du cuivre réagissent aux données d’aujourd’hui sur le PMI manufacturier chinois. Selon le Bureau national des statistiques du pays, les chiffres de décembre sont de 51,9. Les lectures ont manqué les estimations des analystes de 52,0. Le PMI manufacturier de ce mois-ci est la première lecture baissière après que le pays a enregistré des chiffres haussiers au cours des trois derniers mois. Depuis septembre, les données ont dépassé les attentes des experts en se situant à 51,5, 51,4 et 52,1.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

De même, le PMI composite est inférieur à velui du mois précédent. La lecture de décembre est de 55,1, contre 55,7 en novembre.

La révision à la baisse du taux de croissance de la Chine en 2019 n’a pas facilité la tâche pour les prix du cuivre. Mercredi, le Bureau national des statistiques a ajusté le taux de croissance national de 2019. Le secteur manufacturier a subi les coupes les plus élevées.

Selon l’agence, le PIB de l’année dernière a augmenté de 6,0 % pour atteindre 15,1 billions $ (98,65 billions de yuans). Le nombre révisé est comparable à la croissance de 6,1 % de l’ancien rapport. Le secteur manufacturier a connu la plus forte réduction. L’industrie a connu une baisse de 2 % (77,15 milliards $) de sa contribution initiale à la croissance économique de 2019.

Tout en commentant les révisions du PIB, Yue Su de The Economist Intelligence Unit a déclaré : « Cela suggère que l’impact de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine sur l’activité manufacturière de la Chine a été sous-estimé. »

La Chine approuve son premier vaccin contre le coronavirus

Les prix du cuivre trouvent un soutien dans les nouvelles concernant l’approbation du premier vaccin contre le coronavirus en Chine. Jeudi, la National Medical Products Administration a annoncé l’approbation d’un vaccin. Bien qu’il n’y ait pas de données publiques concernant l’efficacité du médicament, une unité de la société pharmaceutique a indiqué que le vaccin est efficace à 79,34 %.

Les mises à jour du vaccin contre le COVID-19 ont renforcé l’optimisme des investisseurs cherchant à échanger des métaux précieux. La Chine est devenue le deuxième pays à proposer le vaccin au public après les Émirats Arabes Unis. Par la suite, l’espoir concernant la maîtrise du virus et un rétablissement des économies pour l’année à venir augmente.

Le métal rouge est crucial dans les secteurs de la construction, des machines et de l’électricité. En tant que tel, la reprise des économies mondiales augmentera la demande de cuivre et de ses produits.