Le prix de l’argent passe dans la zone de survente avant la sorties des données sur les offres d’emploi

By: Faith Maina
Faith Maina
Faith s'efforce de décomposer les développements complexes afin que les investisseurs puissent prendre des décisions plus éclairées. Lorsque Faith… read more.
on Août 9, 2021
  • Le prix de l'argent a prolongé les pertes de vendredi en plongeant à 22,10 $ plus tôt lundi.
  • Il est en territoire de survente avec un RSI de 18.
  • Des données sur l'emploi plus élevées que prévu continuent de peser sur les métaux précieux.

Le prix de l’argent est en territoire de survente après avoir plongé pour atteindre son plus bas niveau depuis le mois de septembre 2020. La baisse enregistrée lundi correspondait à la poursuite de ses pertes qui ont commencé au milieu de la semaine dernière. Vendredi, les données très attendues sur les salaires non agricoles ont été plus élevées que prévu, un aspect qui a pesé sur les métaux précieux.

Selon le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, 943 000 personnes supplémentaires étaient employées en juillet. Le chiffre dépasse les estimations de 870 000 et les 938 000 du mois précédent. Par ailleurs, le taux de chômage est passé de 5,9 % en juin à 5,4 %. Les analystes s’attendaient à une lecture de 5,7 %. Les données sur l’emploi ont stimulé le billet vert, exerçant ainsi une pression sur le prix de l’argent.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Lundi, le métal précieux réagira davantage aux chiffres sur les offres d’emploi de JOLT. Les 9,270 millions prévus sont supérieurs aux 9,209 millions du mois de mai. Une lecture plus élevée que prévu est susceptible d’être un catalyseur baissier pour le prix de l’argent.

Perspectives techniques du prix de l’argent

Le prix de l’argent a prolongé ses pertes précédentes lundi après des chiffres NFP meilleurs que prévu. Le métal précieux a terminé la séance de vendredi en baisse de 3,22 % pour passer à 24,34. Il a encore plongé lundi matin pour s’échanger à 22,10, son plus bas niveau depuis le mois de septembre 2020. La semaine précédente, il avait atteint un sommet de trois semaines à 26. Depuis lors, il a chuté d’environ 8,67 %. Au moment d’écrire ces lignes, il était en baisse de 2,41 % à 23,75.

Sur le graphique de quatre heures, il se négocie en dessous des moyennes mobiles exponentielles de 25 et 50 jours. De plus, il est en territoire de survente avec un RSI de 18. Sur la base des fondamentaux, ainsi que des données techniques, le prix de l’argent est susceptible d’enregistrer un rebond correctif tout en restant sur une tendance baissière.

À court terme, je m’attends à ce que le prix de l’argent soit soumis à un rebond correctif alors que de plus en plus de taureaux sautent sur l’opportunité d’achat. En tant que tel, il est susceptible d’augmenter à 24,00, ou à 24,50. Avec une pression d’achat supplémentaire, les haussiers pourraient réussir à le pousser au niveau psychologique de 25,00 avant de reculer. A la baisse, le métal précieux continuera probablement à trouver un support au niveau du plus bas du mois de mars de 23,75. Un mouvement en dessous de ce point ouvrira la voie vers 23,00 ou au plus bas de lundi de 22,10.

Cours du prix de l’argent
Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent