Keith Meister sur l’inflation : « Ce n’est pas mauvais pour toutes les actions »

By: Wajeeh Khan
Wajeeh Khan
Wajeeh est un adepte actif des affaires mondiales, de la technologie, un lecteur avide et aime jouer au tennis… read more.
on Oct 22, 2021
  • L'inflation n'est mauvaise que pour certaines actions qui manquent de pouvoir de fixation des prix.
  • Les titres technologiques à méga-capitalisation sont toujours un meilleur choix que les obligations à 10 ans.
  • Meister a réitéré que l'économie des États-Unis dans son ensemble est en bonne forme.

L’inflation a rendu environ 41 % des investisseurs américains individuels plus « prudents » à l’égard du marché boursier, mais Keith Meister de Corvex Capital affirme que ce n’est « pas mauvais pour toutes les actions ».

Remarques de Meister sur le « Rapport de mi-temps » de CNBC

Dans le « Halftime Report » de CNBC, Meister a déclaré que l’inflation n’était mauvaise que pour une poignée d’actions qui manquaient de pouvoir de fixation des prix.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Donc, vous voulez posséder des entreprises de haute qualité avec des bilans solides et un produit qui peut se répercuter sur les prix et avoir une croissance réelle des bénéfices nominaux dans un monde même s’il y a de l’inflation.

Meister a convenu qu’au cours des douze prochains mois, il pourrait y avoir plusieurs « faux positifs » indiquant que l’inflation ne sera pas transitoire, mais a réitéré que l’économie américaine dans son ensemble était en bonne forme.

Investir dans des actions est une évidence pour Meister

Selon Meister, les noms de technologies à méga-capitalisation comme Apple, Microsoft, Amazon et Facebook continuent d’être un choix plus judicieux que l’obligation à 10 ans à un rendement de 1,67 %, car les géants de la technologie sont susceptibles d’augmenter leurs bénéfices jusqu’à 20 % par an au cours des cinq prochaines années.

Alors, est-ce que je veux acheter ces actions et avoir des rendements positifs ou est-ce que je veux acheter des obligations à un rendement de 1,67 % et avoir une garantie d’inflation de 4 % à 5 %, je vais perdre du capital ? Il me semble que le métier évident est toujours de détenir des actions.

Apple, Microsoft, Amazon et Facebook représentent ensemble environ 20 % de l’indice de référence S&P 500 qui se négocie désormais près de son niveau record avec un peu moins de 25 % de croissance depuis le début de l’année. Les titans de la technologie devraient publier leurs résultats financiers trimestriels la semaine prochaine.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
10/10
67% of retail CFD accounts lose money