Vladimir Poutine dit que les crypto-monnaies sont volatiles et que « les risques sont très élevés »

By: Ali Raza
Ali Raza
Ali joue un rôle clé dans l'équipe de nouvelles sur les crypto-monnaies. Il aime voyager pendant son temps libre… read more.
on Déc 1, 2021
  • Vladimir Poutine a déclaré que les crypto-monnaies comportent des risques élevés.
  • Il a en outre déclaré que ces actifs doivent être surveillés et réglementés.
  • Un récent rapport a indiqué que les transactions cryptographiques en Russie totalisaient 5 milliards $ par an.

Les crypto-monnaies en Russie restent dans une sorte de « zone grise ». Alors que le pays n’a pas déclaré d’interdiction pure et simple de la crypto-monnaie, comme en Chine, le gouvernement reste sceptique mais permet aux activités de trading de crypto-monnaies de progresser.

Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a critiqué les crypto-monnaies lors du forum d’investissement « Russian Calling » qui s’est tenu à Moscou.

Vladimir Poutine reconnaît que les crypto-monnaies comportent des risques

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Selon une publication locale, Poutine a déclaré :

Il n’est soutenu par rien [et] la volatilité est colossale, donc les risques sont très élevés. Nous pensons également que nous devons écouter ceux qui parlent de ces risques élevés.

Poutine déclare en outre que les crypto-monnaies doivent être surveillées et réglementées, notant que les actifs numériques ont enregistré un niveau élevé d’adoption mondiale.

Comme mentionné ci-dessus, le cadre réglementaire russe lié à la crypto-monnaie manque de clarté. Cependant, la Fédération de Russie envisage de lancer une monnaie numérique de banque centrale, mais cela pourrait ne pas arriver de sitôt, étant donné les changements législatifs qui doivent être apportés pour qu’un rouble numérique soit développé.

Les Russes négocient 5 milliards $ par an sur le marché des crypto-monnaies

Bien qu’il y ait un manque de clarté réglementaire pour le trading de crypto-monnaies, la Russie est l’un des plus actifs marchés au monde en ce qui concerne la crypto-monnaie. Le niveau élevé d’adoption de la crypto-monnaie pourrait être attribué à ce manque de réglementation.

Un rapport récent de la Banque de Russie a cité des estimations des principales banques locales suggérant que le volume annuel total des transactions cryptographiques s’élevait à 350 milliards de roubles, soit l’équivalent de 5 milliards $.

La Banque de Russie a en outre déclaré que la Fédération de Russie était l’un des principaux pays en termes de visites de sites à l’échange de crypto-monnaies Binance. La Russie se classe actuellement au deuxième rang des générateurs de trafic pour Binance après la Turquie.

La banque a également évoqué le minage de crypto-monnaies, déclarant que la Russie était l’un des plus grands pays miniers de Bitcoin au monde. Actuellement, la Russie se classe au troisième rang des centres miniers de Bitcoin en termes de taux de hachage.

La Russie n’est pas le seul pays de l’Union soviétique à signaler des niveaux croissants d’adoption et d’extraction de crypto-monnaies. Le Kazakhstan est actuellement le deuxième plus grand mineur de Bitcoin au monde en termes de taux de hachage après les États-Unis.

Le Kazakhstan représente 18,1 % du taux de hachage minier Bitcoin, une augmentation majeure par rapport aux 8,8 % du mois de juin. Le président du pays a récemment annoncé son intention de construire une centrale nucléaire pour soutenir l’exploitation minière.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
10/10
67% of retail CFD accounts lose money