Prévisions de l'indice DAX pour mars 2022

Par:
sur Feb 27, 2022
Listen
  • L'attaque de la Russie contre l'Ukraine reste au centre des préoccupations.
  • La crise ukrainienne complique la décision de la BCE.
  • Le DAX reste sous pression.

Suivez Invezz sur TelegramTwitter, et Google News pour recevoir des notifications de dernière minute >

L’indice DAX allemand s’est affaibli sur une base hebdomadaire alors que l’incertitude des résultats potentiels entre l’Ukraine et la Russie continue d’inquiéter les investisseurs.

La guerre entre l’Ukraine et la Russie ralentit le rythme belliciste de la Banque Centrale Européenne, qui a affirmé jeudi son engagement à assurer la stabilité des prix et la stabilité financière.

L’attaque de la Russie contre l’Ukraine reste au centre des préoccupations

Copy link to section

L’Allemagne a dénoncé l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, et de nombreux pays européens envisagent de durcir davantage leurs sanctions, notamment en déconnectant la Russie du système bancaire international SWIFT.

SWIFT est un réseau mondial utilisé par presque toutes les institutions financières du monde entier pour transférer des sommes d’argent entre elles et constitue la pierre angulaire du système de paiement international.

  • Save

La présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que les avoirs russes dans l’UE seraient gelés, tandis que la dernière série de sanctions vise également l’accès de l’économie russe aux technologies et marchés clés.

Le DAX s’est remis de ses plus bas niveaux atteints la semaine dernière mais est resté en dessous de ce qu’il était lorsque les craintes d’une invasion ont été signalées pour la première fois. Le risque d’une nouvelle baisse persiste, surtout si la situation s’aggrave, et les investisseurs continueront à surveiller cette situation avec beaucoup d’attention.

La crise ukrainienne complique également les perspectives quant à l’agressivité avec laquelle la Banque Centrale Européenne normaliserait la politique monétaire pour lutter contre l’inflation.

La présidente de la Banque Centrale Européenne, Christine Lagarde, a signalé ce mois-ci que des hausses de taux d’intérêt cette année n’étaient pas exclues après que les décideurs ont finalement conclu que l’inflation s’était propagée plus que prévu.

Comme pour l’ensemble de l’Europe, la hausse de l’inflation est une menace pour l’économie allemande, mais la décision de la Banque centrale européenne est devenue plus difficile au milieu de l’invasion russe. Seema Shah, stratège mondial en chef chez Principal, a déclaré :

Pour les décideurs, cela devient une question de priorisation, et il est probable qu’ils se concentreront sur les risques pesant sur la croissance plutôt que sur les risques pesant sur l’inflation à court terme. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a porté un coup violent aux banques de la zone euro qui ont connu leur pire journée de négociation depuis le krach boursier de la pandémie de COVID-19 de mars 2020.

Le DAX reste sous pression

Copy link to section
  • Save
Source : tradingview.com

L’indice DAX s’est affaibli la semaine dernière, mais il continue de s’échanger au-dessus de 14 500 points. De nouvelles turbulences ne doivent pas être ignorées, et si le prix retombe sous le niveau de support de 14 000 points, le prochain objectif pourrait se situer autour de 13 500, voire 13 000.

Résumé

Copy link to section

La guerre entre l’Ukraine et la Russie continue de maintenir les investisseurs dans une humeur négative, et de nouvelles turbulences pour l’indice Dax ne doivent pas être ignorées. La crise ukrainienne complique également les perspectives quant à l’agressivité avec laquelle la Banque Centrale Européenne normaliserait la politique monétaire pour lutter contre l’inflation.

  • Save
  • Save