Ad

2024 : L’année des élections pourrait aussi être l’année de la crypto

Par:
sur May 27, 2024
Listen
  • L’évolution des positions de Trump et Biden sur la cryptographie pourrait considérablement modifier la réglementation américaine en matière de cryptomonnaie.
  • Malgré des mesures réglementaires importantes, la cryptographie reste un problème mineur lors des prochaines élections indiennes.
  • Les élections anticipées au Royaume-Uni retardent la nouvelle législation sur la cryptographie, ce qui a un impact sur la position concurrentielle du pays.

Suivez Invezz sur TelegramTwitter, et Google Actualités pour recevoir des notifications de dernière minute >

2024 s’annonce comme une année charnière pour les crypto-monnaies, alors que les paysages politiques et réglementaires évoluent dans les grandes économies.

Vous cherchez des signaux et des alertes de la part de pro-traders ? Inscrivez-vous à Invezz Signals™ GRATUITEMENT. Cela prend 2 minutes.

Les États-Unis ont déjà connu des développements importants, tels que l’ approbation par la SEC d’un ETF spot Ether, signalant un assouplissement potentiel des positions réglementaires à l’égard des actifs numériques.

Cela survient à un moment où l’ancien président Donald Trump et l’actuel président Joe Biden prennent des mesures stratégiques pour courtiser la communauté crypto, ouvrant la voie à une élection cruciale qui pourrait influencer considérablement l’avenir de la réglementation des cryptomonnaies.

Sous le regard du monde entier, d’autres grandes économies, dont l’Inde et le Royaume-Uni, sont également aux prises avec leurs propres cadres réglementaires et dynamiques politiques, faisant de 2024 une année cruciale pour le marché mondial de la cryptographie.

Les élections américaines pourraient remodeler la réglementation sur la cryptographie

Copy link to section

Le paysage politique aux États-Unis subit des changements importants avec des implications potentielles pour le marché des cryptomonnaies.

L’ancien président Donald Trump et l’actuel président Joe Biden ont ajusté leurs positions sur les crypto-monnaies, ce qui pourrait avoir un impact considérable sur l’avenir du marché.

La campagne de Trump a récemment commencé à accepter des dons dans diverses crypto-monnaies, notamment Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH) et US Dollar Coin (USDC), ainsi que des pièces plus petites comme Shiba Inu (SHIB) et Dogecoin (DOGE).

Cette décision semble cibler les jeunes électeurs masculins qui investissent de plus en plus dans les actifs numériques. Trump a déjà montré son soutien aux crypto-monnaies, collectant des millions grâce à ses projets Trump Digital Trading Cards NFT.

En revanche, l’administration Biden signale un changement potentiel dans son approche de la réglementation des cryptomonnaies. La récente approbation d’un ETF spot Ether par la Securities and Exchange Commission (SEC) indique une position plus favorable à l’égard des actifs numériques.

Ce changement pourrait rapprocher l’administration de la communauté cryptographique avant les élections de novembre. Cependant, Biden reste concentré sur la protection des consommateurs et la stabilité financière, ce qui devrait conduire à des réglementations plus strictes.

“L’approbation par la SEC d’un ETF spot Ether suggère un pivot stratégique”, déclare Tim Delhaes, PDG de Grindery.

“Cela pourrait signifier un environnement réglementaire plus souple pour la cryptographie sous l’administration de Biden.”

Le rôle mineur de la crypto dans les élections indiennes de 2024

Copy link to section

En Inde, où la population dépasse 1,4 milliard d’habitants, l’importance des crypto-monnaies dans les prochaines élections est minime.

Le pays, qui compte 93,5 millions de propriétaires de crypto (6,55 % de la population), a connu d’importantes mesures réglementaires sous l’administration du Premier ministre Narendra Modi.

Il s’agit notamment d’un impôt de 30 % sur les bénéfices issus de la vente d’actifs numériques, d’une absence de compensation des pertes et d’un impôt de 1 % retenu à la source pour chaque transaction.

Malgré ces mesures, la cryptographie reste un problème de niche parmi les électeurs indiens.

Des préoccupations économiques et sociales plus pressantes éclipsent le débat sur les actifs numériques. Le manifeste du BJP, par exemple, se concentre sur l’éducation des seniors sur les escroqueries numériques et sur la lutte contre les menaces à la souveraineté numérique.

Le Congrès national indien (INC) met l’accent sur les registres numériques pour les transactions agricoles et sur la résolution des problèmes de cybersécurité au sein de l’infrastructure financière.

Balaji Srihari, responsable commercial chez CoinSwitch, a déclaré à Invezz :

Nous pensons que l’approche du gouvernement en matière de taxation des cryptomonnaies s’inscrit dans un effort plus large visant à protéger les investisseurs et à garantir la stabilité du système financier. Compte tenu de l’histoire de l’écosystème cryptographique, de telles mesures politiques prudentes sont compréhensibles.

Les élections britanniques retardent la législation sur la cryptographie

Copy link to section

Le paysage cryptographique du Royaume-Uni a également été affecté par l’évolution politique. L’appel du Premier ministre Rishi Sunak à des élections générales le 4 juillet a retardé la nouvelle législation sur la cryptographie, repoussant d’au moins six mois les réglementations tant recherchées.

Ce retard se produit alors que d’autres régions, notamment l’Union européenne, Dubaï et Hong Kong, accélèrent leurs cadres réglementaires en matière de cryptographie.

Ian Taylor, conseiller du conseil d’administration de l’organisme commercial CryptoUK, a exprimé ses inquiétudes concernant le retard.

C’est vraiment négatif, car nous sommes à la traîne. Nous sommes d’abord en retard sur le reste de l’Europe, puis sur d’autres pays d’Asie et du Moyen-Orient.

Malgré ces retards à court terme, la croissance à long terme de l’industrie britannique de la cryptographie, soutenue par un centre financier mondial et d’importants capitaux d’investissement, reste prometteuse.

Les deux principaux partis politiques se sont engagés à faire du Royaume-Uni une plaque tournante des services financiers numériques.

Implications mondiales des réglementations cryptographiques

Copy link to section

Les élections à venir dans ces grandes économies influenceront considérablement l’avenir de la réglementation des cryptomonnaies à l’échelle mondiale.

Aux États-Unis, le résultat de l’élection présidentielle pourrait déterminer le rythme et la nature de la réglementation des cryptomonnaies, ce qui aurait un impact sur les normes internationales.

Si Biden gagne, attendez-vous à la poursuite des approches réglementaires actuelles. Si Trump gagne, l’accent pourrait changer, affectant le rythme de la réglementation internationale de la cryptographie.

Cet article a été traduit de l'anglais à l'aide d'outils d'intelligence artificielle, puis relu et corrigé par un traducteur local.

Bitcoin Etats-Unis Ethereum UK Crypto-monnaies