La BCE présente les progrès de l’euro numérique pour 2025 en mettant l’accent sur la confidentialité et la protection des données

Par:
sur Jun 24, 2024
Listen
  • La BCE met l’accent sur la confidentialité et la protection des données dans son projet d’euro numérique.
  • Une décision sur l’avancement du projet sera prise en 2025 après les élections européennes.
  • L’euro numérique vise à s’aligner sur un système financier résilient et une politique monétaire efficace.

Suivez Invezz sur TelegramTwitter, et Google Actualités pour recevoir des notifications de dernière minute >

La Banque centrale européenne (BCE) a fait le point sur le développement d’un euro numérique, soulignant l’importance de la vie privée des utilisateurs et de la protection des données.

Vous cherchez des signaux et des alertes de la part de pro-traders ? Inscrivez-vous à Invezz Signals™ GRATUITEMENT. Cela prend 2 minutes.

La BCE a annoncé lundi qu’elle déciderait en 2025 si elle passerait à la phase suivante du projet, après l’achèvement des élections législatives au sein des institutions de l’Union européenne.

L’accent est mis sur la confidentialité et la protection des données

Copy link to section

La BCE a souligné que la confidentialité des utilisateurs était un aspect fondamental du projet d’euro numérique depuis sa création. La banque a assuré que pour les paiements numériques en euros en ligne, la confidentialité serait protégée de manière à empêcher le

L’Eurosystème, qui sert à la fois d’émetteur et de fournisseur d’infrastructures de paiement, relie directement les transactions à des personnes spécifiques. La BCE prévoit de mettre en œuvre des règles robustes pour protéger les informations des utilisateurs, supervisées par des autorités indépendantes de protection des données.

Préparer la prochaine phase

Copy link to section

L’évaluation actuelle de la BCE s’inscrit dans la phase de préparation de l’euro numérique. Cette phase consiste à évaluer divers aspects, notamment la faisabilité technologique, les mesures de sécurité et l’impact potentiel sur le système financier.

L’institution a réitéré son engagement à garantir que l’introduction d’un euro numérique s’aligne sur un environnement financier stable et soutient une transmission efficace de la politique monétaire.

Révision législative en 2025

Copy link to section

La décision d’aller potentiellement de l’avant avec le projet d’euro numérique en 2025 interviendra après les élections législatives des institutions de l’Union européenne. Ce calendrier permet une préparation et un examen minutieux des cadres législatifs qui soutiendront la mise en œuvre d’un euro numérique.

La BCE vise à garantir que toutes les réglementations et protections nécessaires sont en place avant de passer à l’étape suivante.

Contexte plus large et implications

Copy link to section

Le projet d’euro numérique s’inscrit dans une tendance plus large vers le développement de monnaies numériques de banque centrale (CBDC) dans le monde entier.

Ces monnaies numériques sont considérées comme un moyen d’améliorer l’efficacité et la sécurité des paiements, de soutenir l’inclusion financière et de répondre au déclin de l’utilisation des espèces.

L’accent mis par la BCE sur la vie privée et la protection des données reflète les préoccupations croissantes concernant la sécurité numérique et la nécessité de protéger les informations personnelles des utilisateurs dans une économie de plus en plus numérique.

La mise à jour de la BCE sur l’euro numérique souligne l’engagement de l’institution en faveur de la vie privée et de la protection des données alors qu’elle fait face aux complexités du développement d’une monnaie numérique.

Avec une décision sur la prochaine phase attendue en 2025, la BCE continue de se préparer à l’introduction potentielle d’un euro numérique, en veillant à ce qu’il s’aligne sur un système financier résilient et sécurisé.

Cet article a été traduit de l'anglais à l'aide d'outils d'intelligence artificielle, puis relu et corrigé par un traducteur local.

European Central Bank Monde