Qu’est-ce que Ripple ?

Ripple exploite une plate-forme de paiement peer-to-peer appelée RippleNet qui utilise XRP comme jeton interne. RippleNet permet des transactions mondiales sécurisées et instantanées sur toute forme de devise. Populaire parmi les entreprises et les particuliers, RippleNet utilise le registre XRP, qui correspond à une forme de blockchain. XRP est la crypto-monnaie « pont » de la plateforme qui permet d’échanger deux devises : le nom du jeton de l’entreprise n’est pas Ripple comme certains le croient.

RippleNet vise à résoudre les problèmes hérités des systèmes bancaires fragmentés et lents. Environ 1 500 transactions peuvent être traitées par seconde, ce qui est plus rapide que Bitcoin et Ethereum, et beaucoup pensent que Ripple pourrait éventuellement évoluer aux mêmes vitesses que le système de paiement Visa.

Ryan Fugger a conçu Ripple en 2004, et son objectif était de créer un système sur lequel les individus et les communautés pourraient créer leur propre argent. La plate-forme était connue sous le nom de RipplePay, mais en 2012, Fugger a cédé le contrôle à Chris Larsen et Jed McCaleb qui ont formé une société appelée OpenCoin. Maintenant basé à San Fransisco, Ripple n’a pas été sans sa part de controverses et fait face à un procès.

Comment fonctionne Ripple ?

Ripple utilise XRP comme source de liquidité et comme monnaie relais pour permettre des transactions mondiales simples et instantanées. La plate-forme utilise un mécanisme de consensus pour valider les soldes des comptes et les transactions similaires à l’exploitation minière de Bitcoin. Cependant, les transactions XRP sont beaucoup plus rapides (3 secondes ou moins). Ripple vend ses services aux institutions financières et aux banques, et en rendant ses services presque gratuits pour les utilisateurs, il semble bien positionné pour rivaliser avec les systèmes de transfert d’argent internationaux comme SWIFT.

L’exploitation minière de Bitcoin fait partie de ce qu’on appelle un algorithme de consensus de preuve de travail (POW), tandis que Ripple utilise l’algorithme de consensus de protocole Ripple (RPCA). Il y a un débat sur la question de savoir si RippleNet est centralisé, et cela vient du fait que l’équipe fondatrice détient et contrôle la majorité du XRP en circulation. Certains commentateurs de crypto-monnaie estiment que cela en fait une autorité centrale, ce qui va à l’encontre de ce que les crypto-monnaies sont censées représenter. D’autres pensent que cela donne plus de stabilité à RippleNet.


Fait vérifié

Nos rédacteurs vérifient tous les contenus pour s’assurer du respect de notre politique éditoriale stricte. Les informations contenues dans cet article sont étayées par les sources fiables suivantes.

Avertissement de risque

Invezz est un endroit où les gens peuvent trouver des informations fiables et impartiales sur la finance, le trading et l’investissement – mais nous n’offrons pas de conseils financiers et les utilisateurs doivent toujours effectuer leurs propres recherches. Les actifs couverts sur ce site Web, y compris les actions, les crypto-monnaies et les matières premières, peuvent être très volatils et les nouveaux investisseurs perdent souvent de l’argent. Le succès sur les marchés financiers n’est pas garanti et les utilisateurs ne devraient jamais investir plus qu’ils ne peuvent se permettre de perdre. Vous devez tenir compte de votre situation personnelle et prendre le temps d’explorer toutes vos options avant de faire un investissement. Lisez notre avis de non-responsabilité >