Home » Formations & guides » Formations sur les actions » Comment choisir des actions gagnantes
Comment choisir des actions gagnantes

Comment choisir des actions gagnantes

8th juin, 14:36
Updated: 24th août, 17:43

Quelles actions acheter

Trouver les bonnes actions dans lesquelles investir n’est pas chose facile. Certains diront que les actions de premier ordre sont la meilleure solution mais on ne peut jamais être trop sûr. Même les entreprises les plus solides sont toujours vulnérables à des conditions qui échappent à leur contrôle. Ces conditions peuvent inclure des corrections généralisées, des récessions économiques ou des événements inattendus, également connus sous le nom de théorie du cygne soir.

Néanmoins, il existe des précautions que vous pouvez prendre pour protéger votre capital. Nous les aborderons dans cet article en même temps que les sujets suivants :

  • Les indicateurs à prendre en compte lors de la sélection des actions.
  • L’importance de l’analyse fondamentale lors de l’achat d’actions.
  • L’importance de l’analyse technique lors de l’achat d’actions.
  • Les étapes à considérer avant d’investir.

Continuez à lire pour en savoir plus sur les actions dans lesquelles investir.

Les indicateurs à prendre en compte lors de la sélection des actions

Les indicateurs sont des critères pouvant vous aider à réduire la liste des actions susceptibles d’être gagnantes. Si vous les appliquez correctement et de manière cohérente, vous minimiserez vos risques et augmenterez votre retour sur investissement. Vous ne ferez pas que protéger votre capital, vous vous donnerez aussi de bonnes chances de le faire fructifier.

Il existe de nombreux indicateurs que vous pouvez utiliser pour dresser une liste des meilleures actions à acheter. De nombreux investisseurs préfèrent examiner des facteurs fondamentaux tels que les comptes de résultats annuels pour comprendre la santé financière d’une entreprise. D’un autre côté, il y a ceux qui examinent des facteurs techniques tels que les tendances actuelles pour découvrir les meilleures actions à acheter aujourd’hui.

Dans l’intérêt des deux types d’investisseurs, nous examinerons à la fois les facteurs fondamentaux et les facteurs techniques.

Les indicateurs fondamentaux

Les facteurs fondamentaux concernent la valeur intrinsèque du titre. Les analystes fondamentaux se penchent souvent sur ces facteurs :

Le ratio cours/bénéfice (Ratio C/B)

Le ratio C/B est l’un des indicateurs d’évaluation les plus populaires que les investisseurs utilisent pour déterminer la valeur relative d’une action. Cet indicateur indique si une action est surévaluée ou sous-évaluée. Il détermine la valeur marchande d’une action par rapport aux bénéfices de l’entreprise.

Pour calculer le ratio C/B, il suffit de diviser le prix du marché d’une action (ou sa capitalisation boursière) par son bénéfice par action (ou bénéfice total). Le bénéfice par action au dénominateur peut être celui qui figure dans le dernier rapport sur les bénéfices pour le calcul du ratio C/B actuel. En revanche, si vous utilisez le bénéfice par action prévu dans le prochain rapport sur les bénéfices qui est estimé par les analystes, vous pouvez calculer le ratio C/B prévisionnel.

En règle générale, les actions dont le ratio C/B est inférieur à 15 sont considérés comme sous-évalués ou comme des actions à valeur nominale. En revanche, les actions dont le ratio C/B est supérieur à 20 sont considérées comme surévaluées ou comme des actions de croissance.

Un autre indicateur d’évaluation similaire est le ratio prix/ventes. Le ratio prix/ventes est particulièrement utile pour déterminer l’évaluation relative d’une action par rapport à d’autres dans le même secteur lorsqu’une société a des bénéfices négatifs. En effet, le ratio C/B n’est pas concluant lorsque les bénéfices sont négatifs. Dans ce calcul, au lieu de diviser la capitalisation boursière par le total des bénéfices, on la divise par le total des ventes ou des recettes.

Le ratio emprunts/capitaux propres

L’emprunt peut stimuler la croissance d’une entreprise car il fournit les capitaux nécessaires pour stimuler les efforts d’expansion. Toutefois, un endettement trop important peut également être à l’origine de la chute d’une entreprise. C’est pourquoi il est important de prendre en compte cet indicateur avant d’envisager d’acheter les actions d’une entreprise. Cela vous permettra d’avoir un aperçu de la santé générale de l’entreprise.

Le ratio emprunts/capitaux propres peut être calculé à partir du bilan d’une entreprise. Il s’agit simplement de la dette divisée par les capitaux propres. Un chiffre élevé par rapport aux autres entreprises du même secteur peut être considéré comme un signal d’alarme. Il signifie souvent que l’entreprise dépend de l’emprunt pour financer ses activités.

Le taux de croissance des ventes

Le taux de croissance des ventes d’une entreprise sur une période de trois à cinq ans vous donne une très bonne idée de l’existence d’une demande croissante pour le produit ou le service de l’entreprise. Vous devez vous méfier si le taux de croissance de l’entreprise diminue, surtout lorsque l’économie est en plein essor. Il peut s’agir d’un indicateur permettant de montrer que l’entreprise est stagnante et qu’elle risque de faire faillite si elle ne s’adapte pas correctement. Cela peut également signifier qu’il s’agit d’une entreprise bien établie qui a conquis la majeure partie de sa part de marché dans son secteur d’activité. Il s’agit souvent d’entreprises de premier ordre.

D’autre part, vous pouvez prendre en considération les actions d’entreprises ayant un taux de croissance élevé. Il s’agit souvent d’actions de petites capitalisations proposant un nouveau produit ou introduisant une innovation technologique sur un marché non desservi. Par exemple, les actions en marijuana ont passé plusieurs années à monter en flèche. Beaucoup des actions en cannabis ont affiché des taux de croissance des ventes impressionnants alors qu’elles approchaient de leur apogée.

Très souvent, les taux de croissance élevés des ventes se traduisent par des ratios C/B élevés. En effet, les investisseurs anticipent des prix plus élevés à l’avenir en raison de la forte croissance des ventes.

Les autres indicateurs

Il existe bien d’autres indicateurs d’investissement fondamentaux que les investisseurs doivent examiner avant d’acheter une action. Il s’agit notamment du rendement des capitaux propres (ROE), du flux de trésorerie disponible (FCF), du taux de distribution, du rendement en dividendes, du ratio PEG, etc. Tous ces indicateurs fondamentaux ne doivent pas être considérés isolément. Vous devez examiner la santé globale d’une entreprise en analysant de nombreux indicateurs ainsi que ses états financiers avant de déterminer si ses fondamentaux sont solides.

Les indicateurs techniques

Les facteurs techniques reflètent le sentiment des investisseurs à l’égard d’une action donnée. L’action est considérée comme haussière lorsque le prix augmente et que le sentiment est positif. En revanche, l’action est considérée comme baissière lorsque le prix baisse et que le sentiment des investisseurs est négatif. Voici les principaux indicateurs à prendre en compte lorsque l’on examine une action du point de vue d’un analyste technique.

La tendance générale

Trois tendances se dégagent de l’analyse technique :

  • La tendance à la hausse – L’action est haussière et les investisseurs continuent de l’acheter parce qu’ils s’attendent à ce que le prix continue à augmenter.
  • La tendance à la baisse – L’action est baissière et les investisseurs veulent vendre parce qu’ils craignent que le prix ne continue à baisser.
  • La tendance latéraleL’action n’est ni en tendance haussière ni en tendance baissière. Elle se trade dans une fourchette de prix clairement définie.

Avant d’acheter une action, vous devez d’abord déterminer sa tendance actuelle. Très souvent, la tendance dicte le prix d’une action, quelle que soit sa valeur intrinsèque. Cela vaut également pour l’indice boursier. Les experts utilisent l’indice comme un bâton de mesure pour déterminer la tendance générale du marché.

Par conséquent, si vous êtes débutant, achetez des actions qui sont dans une tendance à la hausse. Si vous avez un peu d’expérience, vous pouvez peut-être aussi parier sur des actions qui se tradent de façon latérale.

Le volume

Le volume est le nombre d’actions qui ont été achetées et vendues au cours d’une période donnée. Vous voyez souvent des barres de volume au bas d’un graphique. Le volume peut être calculé sur plusieurs périodes, reflétant le volume quotidien, hebdomadaire et mensuel.

Vous voudrez acheter des actions qui se tradent en gros volume car cela détermine leur liquidité. Cela signifie qu’un grand nombre de personnes achètent et vendent cette action particulière. En général, plus le volume est élevé, mieux c’est. Une action à fort volume suggère que les gens s’y intéressent. Si vous avez investi dans des actions à fort volume, il vous sera très facile de trouver un acheteur disposé à vendre vos avoirs.

Plus important encore, le volume indique la demande. Si le volume monte en flèche, on peut supposer que le prix finira par suivre.

La volatilité

La volatilité est une mesure du risque. Elle est souvent appelée écart-type ou pourcentage de variation du prix d’une action, à la hausse ou à la baisse, au cours d’une période donnée. Par exemple, une action qui évolue généralement de moins de 1 % par jour est considéré comme une action non volatile. D’autre part, il existe des actions telles que les actions à un penny qui peuvent évoluer de 10 à 20 % dans un sens ou dans l’autre au cours d’une même journée. Elles sont considérées comme très volatiles.

Il est recommandé aux nouveaux investisseurs de se tenir à l’écart des actions très volatiles. Les émotions provoquées par de grandes fluctuations peuvent être écrasantes. Tenez-vous en aux actions qui fluctuent généralement d’un à cinq pour cent par jour. Ces titres sont plus stables et ils seront moins susceptibles de vous faire perdre le contrôle de vos émotions.

L’importance de l’analyse fondamentale lors de l’achat d’une action

Pour vous aider à trouver les meilleures actions dans lesquelles investir, vous devez comprendre la pertinence de l’analyse fondamentale. Lorsque vous effectuez un investissement en actions sur la base des fondamentaux, vous le faites parce que vous pensez que le titre ou l’action ordinaire se trade en dessous de sa juste valeur.

Les indicateurs que nous avons mentionnés ci-dessus, tels que le ratio C/B, vous aideront à déterminer si une action se trade en dessous ou au-dessus de sa valeur intrinsèque. Il est également important d’examiner si l’action verse un dividende. Les actions à dividendes sont populaires parmi les investisseurs de valeur car ils peuvent faire fructifier leurs investissements en recevant un certain pourcentage des bénéfices de l’entreprise.

Il existe deux manières communes d’investir, basées sur des facteurs fondamentaux. L’une est la gestion de portefeuille axée sur la valeur et l’autre la stratégie de placement dans les valeurs de croissance. La gestion de portefeuille axée sur la valeur consiste à choisir des actions de valeur présentant un faible ratio C/B, ainsi que des bénéfices et des dividendes stables. La stratégie de placement dans les valeurs de croissance se concentre sur les actions de croissance ayant un ratio C/B élevé et dont les revenus et les bénéfices augmentent considérablement chaque année. Les sociétés de croissance ne versent généralement pas de dividendes.

L’importance de l’analyse technique lors de l’achat d’une action

L’analyse technique est une discipline de trading vous permettant de faire des prévisions de marché fiables basées sur l’évolution historique des prix. Les analystes techniques s’appuient sur de nombreux outils et techniques de trading des actions tels que les graphiques boursiers, le support, la résistance, les chandeliers, les modèles et les tendances.

Cette méthodologie est importante dans les opérations boursières car si vous pouvez prévoir le mouvement du marché, vous pourrez faire fructifier votre capital à volonté. Bien entendu, les analystes techniques ne sont pas toujours précis. Néanmoins, l’objectif est de minimiser les pertes en vendant rapidement les actions perdantes et de maximiser les gains en conserver les actions gagnantes.

Si vous voulez apprendre à trader des actions, envisagez d’en savoir plus sur l’analyse technique.

Les étapes à considérer avant d’investir

De nombreux investisseurs ont une liste qu’ils doivent remplir avant de s’engager dans une transaction. Nous vous donnons un guide général, étape par étape, pour commencer. N’hésitez pas à les modifier en fonction de votre style d’investissement.

  1. Vérifiez la santé de l’économie dans son ensemble – À moins d’être un véritable expert, il n’est jamais bon d’acheter des actions pendant que l’économie est en récession.
  2. Prenez le pouls du marché – Les principaux indices sont-ils dans un marché haussier (tendance à la hausse) ou dans un marché baissier (tendance à la baisse) ? Si vous êtes un nouvel investisseur, achetez des actions lorsque le marché global est haussier.
  3. Identifiez votre horizon d’investissement – Allez-vous trader quotidiennement ou êtes-vous un investisseur à long terme ? Définissez votre horizon de placement avant d’acheter des actions.
  4. Définissez votre appétit pour le risque – Quelles pertes pouvez-vous supporter avant de vendre vos investissements ? Cela s’exprime souvent en pourcentage.
  5. Identifiez le type d’actions dans lesquelles vous êtes prêt à investirInvestissez-vous uniquement dans des actions de premier ordre ou êtes-vous prêt à jouer avec des actions de plus petite capitalisation ?

Envisagez de passer par ces étapes une fois que vous aurez établi une liste des actions dans lesquelles vous souhaitez investir. Ces paramètres sont conçus pour faciliter votre expérience d’investissement.

Conclusion

Nous avons couvert les fondamentaux pour vous aider à apprendre à trader des actions. Nous avons fourni des indicateurs pouvant vous aider à identifier les actions gagnantes. Nous avons également fourni un guide étape par étape sur les éléments à prendre en compte avant d’acheter des actions. Nous terminerons par une citation du légendaire investisseur Warren Buffett : « La qualité la plus importante pour un investisseur est le tempérament, pas l’intellect« .

Par Harry Atkins
Harry nous a rejoints en 2019 pour diriger notre équipe de rédaction. Comptant sur plus d'une dizaine d'année d'expérience en matière d'édition, de rédaction et de gestion de contenus d'une grande notoriété pour le compte de sociétés importantes, l'expérience considérable d'Harris dans le domaine des finance englobe des travaux fait pour des banques importantes, des banques d'investissement, des compagnie d'assurant et des plateformes de trading.
Afin de vous offrir une expérience utilisateur exceptionnelle, Invezz utilise des cookies. En utilisant Invezz, vous acceptez notre privacy policy.