Home » Formations & guides » Formations sur les actions » Comment investir sur le marché boursier
Comment investir sur le marché boursier

Comment investir sur le marché boursier

8th juin, 14:22
Updated: 24th août, 18:05

Investir en bourse est l’un des meilleurs moyens de gagner de l’argent et d’accroître son patrimoine. L’investissement boursier peut servir de source de revenu passive fiable protégeant votre capital contre l’inflation. En outre, de nombreuses entreprises partagent une partie de leurs bénéfices avec les investisseurs sous la forme de dividendes périodiques. Enfin, vos investissements contribuent à alimenter la croissance des sociétés. Ces dernières peuvent utiliser le capital issu de la vente d’actions pour financer de nouvelles entreprises, des projets et des recherches, pour moderniser les équipements et pour d’autres activités.

Si vous appréciez les effets positifs des investissements en bourse, poursuivez votre lecture. Dans cet article, nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur l’investissement en bourse en ligne.

Que sont les actions ?

Une action est une quote-part dans l’entreprise qui vend ses parts ou ses capitaux propres. L’actionnaire peut avoir droit aux actifs ou aux bénéfices de la société émettrice en fonction du nombre d’actions qu’il possède.

Les actions ont beaucoup de valeur. Elles vous donnent le droit de vote aux assemblées des actionnaires et, dans certains cas, le droit de recevoir une partie des bénéfices de l’entreprise sous forme de dividendes. En outre, votre participation au capital public peut se vendre en bourse. L’objectif est de vendre vos actions à un prix supérieur à celui auquel vous les avez achetées. De cette façon, vous réalisez un bénéfice grâce à l’appréciation du capital.

De nombreuses personnes se sont considérablement enrichies grâce au trading d’actions. C’est la raison pour laquelle les gens achètent et vendent des actions quotidiennement.

Qu’est-ce que le marché boursier ?

La définition du marché boursier est simple. C’est un lieu ou une plateforme où les gens achètent et vendent des actions de sociétés cotées en bourse. C’est aussi le lieu où les entreprises émettent des actions et lèvent des capitaux par le biais d’une introduction en bourse.

Pour effectuer un investissement boursier efficace, il faut connaître certaines règles et conditions. Premièrement, les marchés boursiers ne fonctionnent pas 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Vous devez connaître les heures d’ouverture du marché boursier de votre région ou pays préféré. Par exemple, à quelle heure le marché boursier ouvre-t-il à New York ? La Bourse de New York ouvre à 9h30 (heure de l’Est) et ferme à 16h00 (heure de l’Est).

Lorsque le marché est ouvert, vous verrez souvent des chiffres défiler à côté des tickers boursiers. Il s’agit de cotes boursières représentant la valeur d’une action d’une certaine société. Par exemple, AAPL est le ticker d’Apple Inc et 277,97 $ est le prix actuel de chaque action ; ce chiffre aura déjà changé au moment où vous lirez ces lignes. C’est parce que le prix des actions fluctue à chaque seconde. Les mouvements de prix se produisent pour de nombreuses raisons, notamment le nombre de personnes voulant acheter ou vendre l’action, les rapports sur les bénéfices, les procès intentés par les sociétés, les lancements de produits, les analyses techniques dans les graphiques, l’état du marché en général, la situation économique et bien d’autres raisons.

Enfin, une action ordinaire est une action que la plupart des investisseurs ordinaires achètent et vendent sur le marché boursier. Là encore, les actions vous donnent le droit de voter sur la politique de l’entreprise et de percevoir des dividendes.

Comment investir dans les actions

Vous pouvez aborder l’investissement boursier de deux manières. La première consiste à acheter et à vendre des actions vous-même. Il n’est pas nécessaire d’être un expert pour cela mais il faut comprendre certains principes clés de l’investissement. De nombreuses personnes ont accru leur richesse en ayant peu d’expérience dans le domaine des opérations boursières.

L’autre moyen est de faire gérer votre capital par quelqu’un. Vous pouvez le faire en investissant des fonds dans des institutions financières telles que des fonds spéculatifs et des conseillers financiers. Ils achèteront des actions et les vendront pour vous contre rémunération. Ainsi, vous n’aurez pas besoin d’apprendre à trader des actions. Attention : ces organismes facturent ces frais même si vos investissements ne sont pas rentables.

C’est pourquoi nous nous concentrerons sur la première méthode ; celle où vous faites les choses vous-même. Ainsi, vous pourrez apprendre à trader des actions et à comprendre ce qui se passe lorsque vous entendez les actualités du marché boursier.

Établissez votre capital

Avant de pouvoir investir dans des actions, vous devez d’abord réunir le capital que vous envisagez d’investir. Il n’y a pas de règles strictes quant au montant de départ mais il serait sage de n’investir que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Nous vous suggérons également de commencer modestement afin de vous faire une idée du fonctionnement du marché. Vous pourrez toujours augmenter votre capital lorsque vous serez plus à l’aise.

Définissez votre appétit pour le risque et votre objectif de rendement

Avant de vous lancer dans une frénésie d’achats, vous devez établir votre tolérance au risque puis vous y tenir. Avec le trading d’actions, le risque se présente sous trois formes principales :

  • Le pourcentage de perte – Quelle perte pouvez-vous endurer avant d’accepter que votre investissement ne fonctionne pas ?
  • Le type d’actions – Tradez-vous exclusivement des actions de premier ordre comme celles d’Apple ou êtes-vous prêt à jouer avec des actions de moindre qualité comme les actions à un penny ?
  • Le temps – Combien de temps êtes-vous prêt à attendre que le cours de l’action évolue en votre faveur ?

Parmi ces trois facteurs, de nombreux investisseurs de détail (investisseurs moyens) ne prennent en considération que les premier et deuxième risques. Toutefois, le temps est également un facteur de risque en raison du coût d’opportunité. Lorsque votre capital est paralysé par une action non mobile, vous passez à côté de centaines d’opportunités pouvant faire fructifier votre argent.

Pensez aussi à ce pour quoi vous investissez. Quels sont vos objectifs financiers ? Vous investissez peut-être pour prendre une retraite anticipée, pour acheter votre prochaine maison ou pour épargner en vue des études de vos enfants. Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles quelqu’un voudrait accroître sa richesse. Déterminez vos raisons et comprenez quel type de rendement il vous faudrait pour atteindre vos objectifs financiers dans un certain délai. Cela peut également jouer un rôle dans votre tolérance au risque. En effet, plus le rendement escompté est élevé, plus le risque d’investissement est important.

Tenez compte de vos autres contraintes d’investissement, par exemple si vous avez besoin de retraits réguliers d’espèces et de liquidités, de votre calendrier, de vos préoccupations fiscales et juridiques ainsi que de toute autre circonstance particulière.

Ouvrir un compte d’investissement

Lorsque vous avez déjà le capital et que vous avez défini votre goût du risque, vos objectifs de rendement et d’autres facteurs, vous êtes prêt à ouvrir un compte d’investissement. Il existe des centaines de courtiers en ligne qui proposent un large éventail de produits d’investissement. Certains vous permettent d’acheter des actions à la Bourse de Londres, d’autres à la Bourse de New York (NYSE) et d’autres encore vous donnent accès à plusieurs bourses.

Choisir le bon courtier peut sembler une tâche ardue. Nous sommes là pour vous faciliter la tâche. Outre l’accès au marché, voici certains des facteurs dont vous devez tenir compte :

Les frais de trading

Les courtiers prélèvent une commission chaque fois que vous achetez ou vendez une action. Par exemple, Ally Invest facture des frais de transaction de 4,95 $ tandis que Merrill et e*Trade prélèvent une commission de 6,95 $.

Les dépôts minimums

Certaines maisons de courtage exigent un dépôt minimum avant de pouvoir créer un compte. Par exemple, le dépôt minimum pour e*Trade est de 500 $. En revanche, Ally Invest et Merrill vous permettent d’ouvrir un compte sans dépôt minimum.

Les rapports et aperçus des courtiers

De nombreux investisseurs s’appuient sur les rapports et les recommandations des courtiers pour guider leurs décisions d’investissement. Avant de choisir parmi les différents courtiers, consultez leurs sites web pour voir quel type de matériel ils proposent. Par exemple, Merrill indique clairement aux visiteurs de son site web qu’il fournit des conseils en matière d’investissement et de retraite à ses clients.

Les produits proposés

Certains courtiers en ligne proposent des produits financiers autres que des actions. Par exemple, vous pouvez parier sur des contrats à terme et des options sur e*Trade, tout en envisageant les fonds négociés en bourse (FNB), les fonds communs de placement et les obligations.

Ce sont les fondamentaux que vous devez prendre en considération avant de choisir votre courtier.

Déposer des fonds sur votre compte

Après avoir ouvert un compte d’investissement, l’étape suivante pour un investisseur consiste à le financer. Vous pouvez le faire soit en remettant un chèque à la société de courtage, soit en déposant de l’argent sur le compte bancaire de la société de courtage, soit en envoyant de l’argent par voie électronique. N’oubliez pas que la plupart, voire la totalité des courtiers, n’acceptent pas les cartes de crédit.

Commencer à acheter des actions

Une fois que votre compte est approvisionné, vous êtes prêt à acheter des actions. Avant d’acheter vos premières actions, tenez compte de la quotité. Il s’agit du nombre standardisé d’actions que vous pouvez acheter pour une action donnée. Il est défini par la bourse. Ce nombre est généralement un multiple de 100 mais peut aussi être de 1 000 ou de 10. L’objectif de cette quotité est de faciliter le trading en éliminant les chiffres impairs. Cela signifie que vous ne pouvez pas, par exemple, acheter 17 actions lorsque la quotité est de 10, 100 ou 1 000.

Diversifier

Comme vous débutez, il serait préférable de ne pas mettre tous vos œufs ou investissements dans le même panier. En d’autres termes, n’investissez pas tout dans une seule action, comme Alphabet (GOOGL et GOOG), la société qui possède Google. Nous vous suggérons de faire vos propres vérifications préalables et d’envisager d’acheter des actions des meilleurs titres de chaque secteur et/ou industrie. Par exemple, parmi les grands noms, citons Amazon (AMZN) dans le secteur technologique, Northrop Grumman (NOC) dans l’industrie de la défense et Netflix (NFLX) dans le secteur du divertissement.

Cette stratégie vous aidera à tenir le coup au cas où quelque chose de grave se produirait dans un secteur particulier.

Comment utiliser le support et la résistance de base

Maintenant que vous êtes mieux préparé à investir en bourse, il vous sera utile de connaître les bases de l’analyse technique. L’analyse technique est l’étude de l’évolution historique des cours, que l’on peut apprendre en regardant les graphiques boursiers. Elle suppose que ce qui s’est passé précédemment est susceptible de se reproduire à l’avenir. Voyons un exemple pour illustrer cette hypothèse.

Dans le tableau ci-dessous, remarquez comment Tesla (TSLA) a réussi à rester au-dessus de 185 dollars depuis mai 2014. Il y a eu une brève baisse en février 2016 mais les actions se sont rapidement redressées. Ce niveau de prix de 185 dollars est connu sous le nom de support, c’est à dire la zone de prix où les gens pensent que l’action est bon marché et qu’il y a un potentiel de gains considérables.

En sachant cela, on peut en déduire que l’action est susceptible de se maintenir au-dessus de 185 dollars dans les jours à venir. Il est également possible que le prix de l’action augmente rapidement lorsqu’il atteindra 185 dollars.

À l’autre bout du spectre, il y a la résistance. C’est le niveau de prix où l’on s’attend à ce que l’action cesse de monter. Les participants pensent que l’action est déjà chère à ce niveau, c’est pourquoi ils commencent à vendre des actions. Dans le cas de Tesla, ce chiffre pourrait se situer juste au-dessus de 900 dollars par action, le prix intrajournalier qu’elle a atteint le 19 février 2020.

Vous pouvez utiliser les zones de support et de résistance pour vous aider à orienter vos décisions de trading. Pour trouver le support, il suffit de tracer une ligne horizontale où le cours de l’action refuse toujours de descendre. Pour trouver la résistance, tracez une ligne horizontale où le cours refuse toujours de monter.

Acheter le support et ensuite vendre la résistance. Bien sûr, il y a d’autres facteurs à prendre en compte lors de l’investissement mais nous aborderons ce point une autre fois.

Conclusion

Oui, l’investissement en actions peut être un moyen facile pour vous de générer des revenus passifs tout en aidant les entreprises dans lesquelles vous avez investi à réussir. Assurez-vous simplement de choisir le bon courtier pour vos besoins en matière d’investissement boursier. Vous pouvez également compter sur des niveaux de support et de résistance pour vous aider à orienter vos décisions d’investissement, pour autant que vous teniez compte d’autres facteurs à envisager également. Comme le dit l’adage, « le meilleur moment pour investir était hier, le deuxième meilleur moment est aujourd’hui ».

Par Harry Atkins
Harry nous a rejoints en 2019 pour diriger notre équipe de rédaction. Comptant sur plus d'une dizaine d'année d'expérience en matière d'édition, de rédaction et de gestion de contenus d'une grande notoriété pour le compte de sociétés importantes, l'expérience considérable d'Harris dans le domaine des finance englobe des travaux fait pour des banques importantes, des banques d'investissement, des compagnie d'assurant et des plateformes de trading.
Afin de vous offrir une expérience utilisateur exceptionnelle, Invezz utilise des cookies. En utilisant Invezz, vous acceptez notre privacy policy.