Home » Formations sur les actions » L’utilisation des oscillateurs de trading
L’utilisation des oscillateurs de trading

L’utilisation des oscillateurs de trading

débutant

8th juin, 14:37
Updated: 9th septembre, 11:22

Que sont les oscillateurs de trading ?

Les oscillateurs sont des outils d’analyse technique parfaits pour les marchés à fourchettes et les opérations de trading sur des marchés à tendances latérales. Ils peuvent également être interprétés comme des indicateurs qui fluctuent au-dessus et en dessous d’une ligne centrale lorsque le prix d’un actif donné fluctue du haut vers le bas et vice versa. Les indicateurs oscillateurs les plus populaires comprennent un indicateur stochastique et l’indice de force relative.

Les oscillateurs sont généralement utilisés en parallèle avec d’autres indicateurs afin de prendre des décisions plus précises en matière de trading. Les analystes techniques s’appuient sur les oscillateurs pour essayer de prédire les mouvements de prix lorsque les graphiques ne montrent pas de tendance précise dans un sens ou dans l’autre.

Déterminer les zones de surachat et de survente avec les oscillateurs

Les oscillateurs sont également parfaits pour identifier les zones de surachat et de survente dans le cadre de l’analyse de l’action du prix. La plupart des oscillateurs sont basés sur des échelles de mesure en pourcentage allant de 0 à 100, et fluctuent entre les hauts et les bas en fonction de l’évolution des prix.

Une situation de surachat se produit lorsqu’un indicateur d’oscillateur dépasse le niveau des 70%, ce qui renseigne quant à un signal de vente potentiel. Inversement, lorsque l’indicateur passe en dessous du niveau des 30 %, cela est interprété comme une situation de survente, signalant une opportunité d’achat potentielle. Les oscillateurs peuvent rester dans une situation de surachat ou de survente pendant une période prolongée ;de plus ils ne peuvent pas suivre une tendance pendant une période prolongée.

Les types d’oscillateurs

Bien qu’il existe différents types d’oscillateurs, les deux grandes catégories sont les oscillateurs centrés qui fluctuent au-dessus et en dessous d’un niveau central et les oscillateurs à bande qui fluctuent entre les zones de surachat et de survente.

Les oscillateurs centrés

C’est le meilleur type d’oscillateurs pour les situations de marché où il faut analyser la direction de la dynamique des prix. Ils sont également parfaits lorsqu’il s’agit d’identifier la force ou la faiblesse du momentum. Dans la plupart des cas, un titre sera considéré comme haussier lorsque l’oscillateur varie au-dessus de la ligne médiane et comme baissier lorsque l’oscillateur centré passe en dessous de la ligne médiane.

Les oscillateurs à bande

Les oscillateurs à bande, en revanche, sont parfaits lorsqu’il est question d’identifier les zones de surachat et de survente.

L’indice de force relative

L’indice de force relative est l’un des oscillateurs à bandes les plus utilisés que les analystes techniques déploient chaque fois qu’un marché connait une tendance latérale avec une fourchette inférieure à 30 et une fourchette supérieure à 70. Alors qu’une fourchette inférieure à 30 et une autre supérieure à 70 indiquent respectivement des zones de sur-vente et de surachat, certains analystes considèrent qu’il s’agit de mesures conservatrices, car elles peuvent amener les traders à entrer en retard et à rater une opportunité de faire des gains plus importants.

Dans le graphique ci-dessus, il est clair que chaque fois que l’indicateur RSI est passé en dessous du niveau 30, le cours de l’action Microsoft a immédiatement rebondi avant de commencer à monter. Les flèches sur ce graphique indiquent les opportunités d’achat dans ce cas.

L’oscillateur stochastique

Un oscillateur stochastique est un autre oscillateur à bande qui est d’une grande utilité lorsqu’il est question d’identifier les zones de surachat et de survente. Dans le cas des indicateurs stochastiques, une valeur supérieure à 80 est considérée comme un signe de surachat, tandis qu’une valeur inférieure à 20 est considérée comme signe de survente.

Toutefois, il est important de noter que les prix des titres n’adhèrent pas toujours à des situations de surachat et de survente. Dans ce cas, le prix peut continuer à baisser même dans les zones de surventes et à monter même s’il est profondément ancré dans des niveaux de surachat, tel qu’indiqué par un oscillateur à bande.

Conclusion

Les oscillateurs, lorsqu’ils sont utilisés avec d’autres indicateurs, peuvent être d’une grande utilité lorsqu’il s’agit d’identifier les signaux d’achat et de vente. Ces indicateurs sont également parfait pour délimiter les zones de surachat et de survente qui peuvent signaler un éventuel renversement de tendance.

Par Harry Atkins
Harry nous a rejoints en 2019 pour diriger notre équipe de rédaction. Comptant sur plus d'une dizaine d'année d'expérience en matière d'édition, de rédaction et de gestion de contenus d'une grande notoriété pour le compte de sociétés importantes, l'expérience considérable d'Harris dans le domaine des finance englobe des travaux fait pour des banques importantes, des banques d'investissement, des compagnie d'assurant et des plateformes de trading.
Afin de vous offrir une expérience utilisateur exceptionnelle, Invezz utilise des cookies. En utilisant Invezz, vous acceptez notre privacy policy.