Comprendre les actions et le marché boursier

Comprendre les actions et le marché boursier

0/5 Classement
débutant
Temps de lecture : 9 min
Ecrit par : Harry Atkins
juin 8, 2020
Mise à jour : août 25, 2020

Les outils d’investissement disponibles pour permettre aux gens de prendre leur retraite plus tôt sont plus nombreux aujourd’hui que jamais. L’un des moyens les plus populaires consiste à investir dans des actions. Ce premier guide d’Invezz répond aux questions les plus fondamentales sur les actions et le marché boursier.

I. Comprendre les actions – qu’est-ce qu’une action ?

Ce n’est pas simple à comprendre – alors, soyez patients !

L’un des moyens les plus populaires pour une entreprise de collecter davantage de fonds est l’introduction en bourse, qui consiste essentiellement à offrir au grand public la possibilité d’acheter une partie de cette entreprise.

Les entreprises entrent en bourse par le biais d’une introduction en bourse (IPO). L’introduction en bourse est le processus qu’une société suit pour offrir au public une part de son capital. Souvent, seules quelques personnes et/ou entités sont propriétaires d’une société privée type. Dans le but de mobiliser davantage de capitaux, la société privée peut opter pour une introduction en bourse, où les investisseurs et le grand public achètent l’entreprise.

Les investisseurs qui participent à l’introduction en bourse acquièrent un intérêt dans la société. Après avoir acquis un intérêt, les investisseurs sont appelés actionnaires. Une fois que la société privée a achevé le processus d’introduction en bourse, elle devient une société publique.

Une action représente les intérêts de l’investisseur dans une société publique. Les investisseurs peuvent trader des actions sur un marché boursier pour profiter de la croissance du prix de l’entreprise publique. Un actionnaire est une entité ou une personne physique détenant des intérêts dans une société. Les actionnaires ont souvent des pouvoirs limités en termes de contrôle de l’entreprise, à moins qu’ils ne possèdent un volume important d’actions.

II. Les différents types d’actions

Il existe deux principaux types d’actions. Chaque type d’action donne certains droits à l’actionnaire.

D’une part, les actions ordinaires donnent à l’actionnaire le droit d’influencer la direction générale de la société par le biais du vote. Par exemple, les actionnaires ordinaires peuvent choisir les directeurs du conseil d’administration de la société. D’autre part, les investisseurs en actions ordinaires peuvent parfois recevoir des dividendes. Au Royaume-Uni et dans certaines juridictions du Commonwealth, les actions ordinaires portent le nom de « ordinary shares/stock ». Des indices tels que le Dow Jones, le FTSE et le S&P 500 suivent les performances des actions ordinaires.

Cependant, il y a un inconvénient pour les actionnaires ordinaires. Une partie de ces écueils de la détention d’actions ordinaires est le risque lié au capital. Cela signifie que les détenteurs d’actions ordinaires risquent de subir des pertes si l’entreprise perd de la valeur. En outre, dans les rares cas de faillite d’une société, les détenteurs d’actions ordinaires sont considérés comme les derniers en liste lors de la répartition des derniers actifs de la société. En outre, les détenteurs d’actions ordinaires peuvent ne pas recevoir de dividendes si les résultats de la société sont inférieurs aux attentes.

D’autre part, il y a les actions privilégiées. Contrairement aux actions ordinaires, les actions privilégiées ne confèrent pas de droit de vote aux actionnaires. Ces actionnaires ont plutôt accès à un dividende non fluctuant à un intervalle de temps donné. En particulier, les détenteurs d’actions privilégiées bénéficient d’une priorité plus élevée en cas d’insolvabilité de la société.

Les actions privilégiées peuvent être cumulatives, c’est-à-dire que les actionnaires peuvent recevoir leurs dividendes après une période de non paiement. En revanche, les actions privilégiées non cumulatives ne versent pas à leurs propriétaires les dividendes manqués. En outre, les actions privilégiées participantes confèrent à leurs propriétaires le droit de recevoir des paiements de dividendes plus élevés que la normale au cas où l’entreprise dépasserait ses prévisions de bénéfices. Enfin, les actions privilégiées convertibles sont celles que les propriétaires peuvent convertir en actions ordinaires.

En conclusion

Les actions aident les entreprises à rester liquides et à financer de grands projets novateurs. En outre, les actions aident les investisseurs et les autres acteurs du marché à calculer la capitalisation boursière des entreprises publiques. La valeur totale des actions d’une entreprise est la capitalisation boursière de l’entreprise. Les investisseurs peuvent ainsi distinguer les actions de petite capitalisation des actions de moyenne et de grande capitalisation.

III. Le marché boursier expliqué – qu’est-ce qu’un marché boursier ?

Un marché boursier est un ensemble d’investisseurs qui achètent et vendent des actions de sociétés cotées en bourse. Les marchés boursiers offrent un cadre permettant aux entreprises d’émettre des actions de leur société et aux investisseurs d’acheter ces actions dans l’espoir que leur valeur augmentera avec le temps.

Le marché boursier est le terme général qui désigne l’ensemble des bourses dont il est question dans un guide ultérieur. Toutefois, les termes « marché boursier » et « bourse » sont parfois utilisés de manière interchangeable, ce qui ajoute un degré de complexité supplémentaire pour ceux qui s’y intéressent pour la première fois.

En général, le marché boursier est classé en deux catégories : primaire et secondaire. Un marché boursier primaire est un endroit où les entreprises font circuler leurs actions. C’est la plateforme où les entreprises proposent de s’introduire en bourse. Une fois que les investisseurs ont acheté les actions, ils peuvent les trader entre eux sur la base du prix du marché en vigueur. Le marché boursier secondaire constitue la plateforme où les investisseurs tradent leurs actions entre eux.

IV. Les différentes classifications des marchés boursiers

Compte tenu de la complexité des marchés boursiers, il peut être difficile de comprendre leur fonctionnement dans un premier temps. Pour simplifier, les marchés boursiers sont généralement classés en quelques groupes standard. Chaque classification vise à faciliter l’évaluation des marchés et le suivi de leurs performances. Voici quelques caractéristiques selon lesquelles les marchés boursiers sont classés :

1. L’organisation d’une transaction

Le marché boursier est énorme et les transactions sont organisées différemment. Normalement, le processus de trading est régi par des règles et des règlements stricts. Toutefois, il existe une section du marché où les traders peuvent déterminer les conditions de trading entre eux. C’est ce que l’on appelle communément le marché de gré à gré (OTC). Une telle plateforme est disponible pour les entreprises privées détenues par des particuliers.

2. La circulation des actions

Un marché boursier est classé comme primaire si l’investisseur achète des actions d’une société qui vient d’en émettre pour la première fois. Le marché boursier est primaire au stade de l’introduction en bourse. Les investisseurs peuvent ensuite revendre les actions à d’autres investisseurs par le biais du marché boursier secondaire.

3. Les émetteurs

Si des entités gouvernementales sont les émetteurs de titres, le marché boursier qui les accompagne est appelé marché des titres d’État. En revanche, le marché est appelé marché des titres de sociétés si les émetteurs sont des sociétés privées.

4. Par zone géographique

Un marché boursier peut être national, régional ou international. Cette classification dépend de la zone dans laquelle la distribution des ressources financières a lieu. Si le marché fonctionne dans des limites souveraines, il s’agit alors d’un marché boursier national. Certains marchés boursiers sont au service d’investisseurs internationaux et, en tant que tels, ce sont des marchés boursiers internationaux.

Comme expliqué précédemment, les marchés boursiers sont constitués d’un réseau de places boursières. Parmi les bourses les plus populaires, on trouve notamment la Bourse de New York (NYSE), Euronext N.V., la Bourse de Hong Kong et OTC Markets Group.

Aperçu du cours

Formations connexes

Heureusement, il est beaucoup plus facile de commencer à trader que dans les années 90, lorsque Wall Street et les grosses sommes d’argent étaient les seules options. Commencez par notre introduction au trading boursier. Vous en sortirez avec une plus grande confiance en vous tout en acquérant une connaissance fondamentale…
En savoir plus sur cette formation Êtes-vous fatigué des cours d’investissement utilisant trop de jargon d’initié et essayant de paraître intelligent plutôt que d’éduquer réellement les investisseurs sur la façon de réussir en bourse ? Nous avons la solution pour vous !…
Si notre cours Stock Markets 101 était votre introduction à l’investissement boursier, considérez le cours Stock Investing comme l’étape suivante ; votre guide de niveau intermédiaire pour investir. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’un programme pour s’enrichir rapidement et que cela demande du temps, de la patience et une…