Home » Formations & guides » Formations sur les actions » Qu’est-ce que le spread betting ? Guide du débutant
Qu’est-ce que le spread betting ? Guide du débutant

Qu’est-ce que le spread betting ? Guide du débutant

8th juin, 14:28
Updated: 24th août, 18:57

Le spread betting financier est une forme d’investissement consistant à parier sur les fluctuations des marchés financiers mondiaux. En d’autres termes, il s’agit de trader sur les marchés plutôt que de trader dans les marchés.

En termes très généraux, le spread betting consiste à prévoir l’évolution du marché à la hausse ou à la baisse. Si le marché évolue en votre faveur (l’évolution que vous avez prédite), vous réaliserez un bénéfice, votre mise étant multipliée par chaque point que le marché évolue dans la direction souhaitée. De même, si vous vous trompez, votre perte sera égale à votre mise multipliée par le nombre de points avec lesquels le marché a évolué contre vous.

Comme toute forme d’investissement, le spread betting comporte des risques et ne convient donc pas à tous les investisseurs. Néanmoins, il est considéré comme l’un des moyens les plus rapides de réaliser un profit sur la base des fluctuations du marché. C’est pourquoi il est devenu une alternative populaire à d’autres formes plus traditionnelles de trading financier.

Les marchés du spread betting

Le spread betting couvre un large éventail de marchés et d’actifs sous-jacents, ce qui est l’un de ses principaux avantages. Les investisseurs peuvent parier sur le mouvement des actions, les courtiers en spread betting offrant généralement la possibilité de parier sur les actions de sociétés telles que Vodafone et Apple, qui sont bien connues même des traders les moins expérimentés. Les investisseurs peuvent également parier sur les mouvements d’indices tels que le Dow Jones et le NASDAQ, ainsi que sur les paires de devises de forex. Les matières premières constituent une autre catégorie d’actifs sous-jacents très prisée, les investisseurs pouvant parier sur les fluctuations du pétrole brut, des métaux précieux (or, argent, etc.) ou sur les performances du marché des produits agricoles tels que le café et le blé. Bien que moins populaires, les instruments financiers tels que les options et les contrats à terme peuvent également être utilisés pour le spread betting financier.

Le choix d’un actif particulier par rapport à un autre devrait dépendre essentiellement des connaissances et de l’expérience du professionnel. Les investisseurs doivent garder à l’esprit que lorsqu’ils parient sur un actif donné, il est indispensable de suivre toutes les actualités et tous les développements susceptibles d’influencer le prix de l’actif. Par exemple, les tensions au Moyen-Orient sont susceptibles d’avoir un impact immédiat sur le prix du pétrole tandis que les actualités concernant les performances financières des grandes entreprises influenceront le prix des actions ainsi que les performances des principaux indices boursiers.

Comment fonctionne le spread betting ?

Comme nous l’avons déjà indiqué, le spread betting consiste à faire une prédiction ou plutôt un pari sur l’évolution du prix d’un actif sous-jacent donné tel qu’un indice ou une action. Il est très important de comprendre que dans le cadre du spread betting, vous ne possédez pas l’actif sous-jacent sur lequel vous avez parié. Ce que vous possédez, c’est une position sur cet actif auprès d’un courtier en spread betting.

Alors, comment fonctionne réellement le spread betting ? Un courtier en spread betting propose deux prix pour un actif sous-jacent donné : un cours « acheteur » et un cours « vendeur ». Le cours acheteur est le prix auquel vous pouvez vendre une position tandis que le cours vendeur est le prix auquel vous pouvez acheter une position. La différence entre les deux prix est appelée « spread ».

Si vous pensez qu’un actif sous-jacent va monter, vous faites un pari d’achat, tandis que si vous pensez que l’actif sous-jacent va baisser, vous faites un pari de vente. C’est ce que l’on appelle « ouvrir une position ». Les positions qui ont été ouvertes doivent être fermées à un moment donné, l’investisseur réalisant un profit ou acceptant une perte. Bien que vous fermiez généralement une position par vous-même, il est également possible de fixer un certain niveau qui fermera automatiquement une position si le marché évolue contre vous.

Le mouvement de l’actif sous-jacent se mesure en points car vous pouvez placer des paris de valeur différente pour chaque point de mouvement, comme par exemple 1 £ par point, 10 £ par point, etc. Le profit (ou la perte) est donc égal à la différence en points entre l’ouverture et la fermeture de votre position, multipliée par la valeur du pari que vous avez placé par point.

Exemples de spread betting

La meilleure façon de comprendre le fonctionnement du spread betting est peut-être de discuter de plusieurs exemples de spread betting avec différents actifs sous-jacents.

Les actions

Un investisseur choisit les actions de Vodafone comme actif sous-jacent, le courtier cotant des spreads de 120-120,5. L’investisseur pense que Vodafone va monter et place un pari d’achat à 120,5 pour 10 £ par point. Par la suite, Vodafone monte à 125-125,5. L’investisseur décide alors de fermer sa position et réalise un bénéfice de 45 £ (4,5 points x 10 £). Si l’investisseur a misé sur la prévision de baisse de Vodafone, la clôture de la position se traduira par une perte de 50 £ (5 points x 10 £) puisque l’investisseur a placé un pari de vente à 120.

Les indices

Un investisseur décide de parier sur le mouvement du NASDAQ qui est offert à 7530-7532 par le courtier. L’investisseur est convaincu que le NASDAQ va monter et fait un pari d’achat à 7532, pour 5 £ le point. Supposons que l’indice baisse et que le spread quotidien du NASDAQ avec le courtier soit de 7500-7502. L’investisseur décide alors qu’il est temps de fermer la position et d’accepter la perte. La perte en question sera calculée comme pour les paris sur actions – la différence de points, multipliée par la valeur du pari – ou dans ce cas, 32 points x 5 £, ce qui donne une perte de 160 £. Si notre investisseur hypothétique avait plutôt décidé de placer un pari de vente, son bénéfice aurait été de 140 £, en multipliant la différence de points de 28 points par la mise de 5 £.

Les matières premières

Comme indiqué au début, le spread betting peut également s’appliquer à l’évolution des prix de diverses matières premières comme les métaux précieux. Voyons donc l’exemple des paris sur l’évolution du prix de l’or.

Les cotes de l’or proposées par votre courtier en spread betting sont de 1560-1562. D’après votre étude de marché, vous pensez que le prix va augmenter. Vous décidez de risquer 20 £ par point et de placer un pari d’achat à 1562. Le prix de l’or augmente en effet et le spread proposé par votre courtier atteint 1575-1577. Vous vendez votre position à 1575 et réalisez un bénéfice de 260 £ – vos 20 £ multipliées par un mouvement de 13 points.

Maintenant, imaginons que vous vous soyez trompé dans votre hypothèse et que le prix de l’or soit tombé à 1550-1552. Dans ce cas, si vous décidez de clôturer votre position à 1550 avant que le prix ne chute davantage, votre perte sera calculée en multipliant la différence de 12 points par votre mise et vous perdrez 240 livres sterling.

Le spread betting repose sur les mêmes principes, quel que soit l’actif sous-jacent sur lequel vous décidez de parier. Il est donc très facile pour un investisseur de passer non seulement d’un actif sous-jacent à l’autre de la même catégorie, mais aussi d’une catégorie d’actifs à l’autre. La simplicité des transactions et l’accès à différents marchés permettent aux investisseurs de parier facilement sur une variété d’actifs dans le but de diversifier leur portefeuille.

Par Harry Atkins
Harry nous a rejoints en 2019 pour diriger notre équipe de rédaction. Comptant sur plus d'une dizaine d'année d'expérience en matière d'édition, de rédaction et de gestion de contenus d'une grande notoriété pour le compte de sociétés importantes, l'expérience considérable d'Harris dans le domaine des finance englobe des travaux fait pour des banques importantes, des banques d'investissement, des compagnie d'assurant et des plateformes de trading.
Afin de vous offrir une expérience utilisateur exceptionnelle, Invezz utilise des cookies. En utilisant Invezz, vous acceptez notre privacy policy.