Home » Investir » Investir dans les actions

Investir dans les actions

S’attaquer à l’investissement en actions peut sembler une perspective intimidante et il est indéniable que cela devient compliqué. Mais les principes de base sont relativement faciles à comprendre. Alors pourquoi ne pas prendre un peu de temps pour vous familiariser avec les fondamentaux et commencer votre parcours en trading d’action dès aujourd’hui avant d’investir.

Investir dans le marché boursier, dès maintenant

Toutefois, si vous êtes prêt à investir, allez-y et cliquez ci-dessous pour investir dès aujourd’hui.

Que sont les actions ?

Une action ou une part est l’unité de propriété d’une société cotée en bourse. Les sociétés cotées en bourse sont des sociétés qui figurent sur un marché boursier. Une société ne peut être cotée en bourse (c’est-à-dire sur le marché secondaire) qu’après avoir procédé à une première offre publique au cours de laquelle une certaine partie de la propriété de la société est vendue au grand public.

La propriété d’entreprises peut également s’acquérir par le biais de placements privés. Cette étape précède généralement l’offre publique et n’est généralement ouverte qu’aux investisseurs fortunés. Cet article se limitera donc aux opérations sur le marché secondaire où les gens peuvent acheter ou vendre des actions sur un marché boursier.

L’investissement en actions consiste à acheter et à vendre des actions de sociétés afin de profiter de la variation de valeur aux deux extrémités de la transaction. Il existe généralement deux méthodes d’investissement en actions.

  1. Vous pouvez acheter et conserver les actions achetées pendant un certain temps. Les personnes achetant des actions de cette manière le font généralement pour un investissement à long terme et conservent généralement ces actions pendant des mois ou des années.
  2. Vous pouvez également trader des actions, auquel cas l’objectif est de profiter des variations à court terme de la valeur de l’action. Cette méthode d’investissement en actions utilise des déclencheurs de prix pour déterminer quand la valeur d’une action va augmenter ou diminuer. Vous pouvez réaliser un profit en achetant dans l’attente d’une hausse du prix ou vous pouvez vendre dans l’attente d’une baisse du prix.

Les traders peuvent décider de trader les actions directement par l’intermédiaire de courtiers en bourse, la propriété réelle des actions en question étant prise. Nous avons également des actions de trading CFD où les actions sont tradées sous forme de contrats sur différence d’actifs et où les transactions sont effectuées sur la base des mouvements de prix sans que les actions ne changent réellement de mains.

Avant de commencer à trader

Pour investir dans des actions, vous avez besoin des éléments suivants :

  • L’accès à votre marché boursier préféré. Les marchés boursiers les plus populaires sont ceux des États-Unis (Dow Jones Industrial Average, Nasdaq 100 et S&P500), du Royaume-Uni (FTSE100) et de l’Allemagne (DAX). Certains courtiers en bourse donnent accès à ces marchés par le biais de plateformes de trading. Contrairement au Forex, les plateformes de trading d’actions sont généralement propriétaires, c’est-à-dire propres au courtier vous offrant le service.
  • Un compte de trading auprès d’un courtier. Vous devrez fournir des informations personnelles et financières lors de l’ouverture de votre compte. Ce compte de trading doit pouvoir vous donner accès à une variété d’actions des bourses mentionnées ci-dessus.
  • Vous devrez également vérifier vos données en présentant une pièce d’identité délivrée par le gouvernement comme un passeport international ou un permis de conduire. Une preuve de résidence telle qu’une facture de services publics ou un relevé bancaire, est également requise.
  • Un capital de trading est nécessaire pour acheter votre première série d’actions et pour financer toutes les transactions boursières ultérieures. Votre courtier vous indiquera les devises dans lesquelles vous pouvez maintenir votre compte.
  • Vous devez disposer d’un moyen de déposer des fonds sur votre compte de trading d’actions. Votre courtier en bourse doit être en mesure de vous proposer plusieurs méthodes de paiement pour déposer des fonds, notamment les cartes de débit et de crédit et les virements bancaires.
  • Vous devez avoir une certaine connaissance de la manière d’acheter et de vendre des actions sur les différentes bourses mondiales.

Nous avons établi une liste de courtiers en bourse pouvant vous fournir un compte de trading d’actions pour trader des actions dans le monde entier.

Comment investir dans les actions

Vous ne pouvez acheter ou vendre d’actions qu’en utilisant un compte de trading. Le marché boursier est un lieu réunissant des acheteurs et des vendeurs du monde entier. Les actions sont généralement cotées sur les bourses nationales. Votre compte de trading est également doté d’une plateforme de trading répertoriant les actions que vous pouvez trader, regroupées à partir des bourses disponibles.

Les fondamentaux du trading d’actions

Les actions se tradent sur la base d’une analyse technique et fondamentale. Les fondamentaux précèdent toujours l’analyse technique. C’est pourquoi il existe un dicton populaire sur le marché : déclencher fondamentalement, entrer techniquement. Cela signifie simplement qu’il doit y avoir un déclencheur fondamental déclenchant un bon mouvement sur le prix de l’action. L’analyse technique intervient pour identifier les bons niveaux de prix pour l’entrée et la sortie des échanges.

Analyse fondamentale : le déclencheur

Les cours des actions ont certains déclencheurs fondamentaux. Les plus courants sont les suivants :

  • Les rapports sur les bénéfices
  • Un nouveau produit ou une nouvelle percée dans les procédés ou le développement de produits
  • Un changement dans la gestion d’une entreprise
  • Les fusions et acquisitions
  • Les scandales
  • La défaillance d’un produit

Examinons de plus près ces déclencheurs fondamentaux.

Les rapports sur les bénéfices

Ils sont considérés comme les principaux déclencheurs fondamentaux des mouvements de prix des actions. Ils sont diffusés selon un calendrier couvrant les 4 trimestres d’une année. Deux éléments importants des rapports sur les bénéfices que tout trader boursier doit connaître sont le bénéfice par action (BPA) et les projections de bénéfices/revenus pour le trimestre suivant ou l’année entière.

Le bénéfice par action est le montant des bénéfices ou des pertes réalisés par la société, divisé par le nombre d’actions de la société. Chaque rapport sur les bénéfices contient un chiffre convenu par le marché. Le chiffre réel est utilisé pour indiquer si l’entreprise a dépassé les prévisions de bénéfices ou si elle les a ratées.

Par exemple, si l’action XYAB a un BPA estimé de 0,40 $ par action et que son bénéfice par action s’élève à 0,28 $, cela est considéré comme un manque à gagner et les investisseurs se débarrasseront des actions en réaction à la nouvelle. En revanche, si XYAB a un BPA réel de 0,47 $, on considère qu’elle a dépassé les attentes et qu’il y aura une demande pour l’action, ce qui fera monter le prix.

De même, la projection des bénéfices ou des pertes est un élément clé du rapport sur les bénéfices. L’entreprise prévoit-elle d’atteindre, de dépasser ou de ne pas atteindre les projections de bénéfices pour l’année ?

Il est possible pour une entreprise d’avoir un BPA dépassant les attentes pour un trimestre. Mais si les projections de bénéfices sont révisées à la baisse, les investisseurs peuvent toujours décider de se débarrasser de l’action. En général, on observe un mouvement de balancier où le cours de l’action monte puis redescend.

La méthodologie exacte des rapports sur les bénéfices des entreprises dépasse le cadre de cet article mais il est raisonnable de dire que le BPA et les projections de bénéfices/revenus sont les deux mesures clés que les traders ont tendance à rechercher.

Les nouveautés en matière de produits

Si une entreprise met sur le marché un produit bien accueilli, ses actions sont susceptibles de réagir positivement. Prenez en compte ce que le Viagra a fait pour les actions de Pfizer ou ce que l’iPhone a fait pour Apple. Ce sont deux exemples de produits qui étaient si bons qu’ils continuent aujourd’hui à se vendre extrêmement bien et à augmenter les bénéfices de l’entreprise. De telles nouveautés en matière de produits stimulent la demande d’actions et font monter leur prix.

En revanche, les produits présentant des problèmes et devant être rappelés (par exemple, les rappels de voitures), qui sont totalement retirés du marché (par exemple, les médicaments défectueux) ou qui sont ultérieurement considérés comme un échec total (par exemple, le Boeing 737 MAX dont les systèmes ont été mis en cause dans deux accidents d’avions ayant causé de nombreux décès) sont mauvais pour le cours des actions d’une entreprise. Par exemple, les actions de Boeing ont été durement touchées par l’immobilisation au sol du Boeing 737 MAX.

Ces actualités n’ont pas de calendrier de diffusion et les opérateurs devront donc avoir accès à des sources d’information pouvant leur fournir ces actualités au fur et à mesure.

Un changement dans la gestion d’une entreprise

Un changement dans la gestion d’une entreprise peut être bon ou mauvais pour une action selon la perception du marché. La mort présumée de Steve Jobs, quelques années avant son décès, avait fait chuter les actions d’Apple au moment de la diffusion de la rumeur dans les médias. Lorsque ces rumeurs ont été démenties, les actions ont rebondi.

Les fusions et acquisitions

Les fusions et acquisitions sont généralement bénéfiques pour l’entité acquise ou pour l’entreprise la plus faible dans le cadre d’une fusion.

Analyse technique : entrées et sorties

L’analyse technique est l’utilisation d’informations provenant de graphiques de prix d’actions pour déterminer l’évolution future du prix d’une action. Cela inclut l’utilisation de modèles de prix, de chandeliers, de modèles de volume et d’autres informations provenant des graphiques pour déterminer quand acheter/vendre une action ou quand sortir de l’action. Pour en savoir plus, visitez nos formations de trading des actions.

L’analyse technique peut être utilisée pour acheter ou vendre des actions en dehors des fenêtres d’information. Une certaine connaissance de l’analyse technique, aussi rudimentaire soit-elle, est nécessaire pour pouvoir profiter des marchés boursiers.

Le processus

Le trading d’actions consiste à acheter et à vendre une action afin de profiter des variations de prix à court terme de l’actif boursier choisi. Le trading d’actions permet un trading bidirectionnel : vous pouvez acheter une action si vous pensez que le prix va augmenter ou vendre une action si vous pensez que le prix va baisser.

Les actions se tradent à l’unité, une unité d’action équivalant à une action. En général, votre courtier en bourse vous indiquera le nombre minimum d’actions que vous pouvez acheter à la fois et en quels multiples. Par exemple, un courtier peut stipuler que vous ne pouvez acheter qu’un minimum de 100 unités d’une action d’entreprise avec la possibilité d’acheter par la suite des multiples de 10. Cela signifie que vous pouvez acheter 140, 170 ou 590 actions mais que vous ne pouvez pas acheter 157 actions parce que le dernier chiffre ne respecte pas la condition d’achat multiple.

Pour trader une action, vous devez procéder comme suit :

  • Sélectionnez l’action à l’aide du symbole boursier. Par exemple, si vous souhaitez trader sur Amazon, vous devez rechercher le symbole AMZN. Certains courtiers disposent d’une barre de recherche vous permettant d’entrer le symbole de l’action et de la rechercher.
  • L’interface de trading affiche un prix d’ACHAT et de VENTE. Ceux-ci correspondent aux prix BID et ASK. En général, vous ACHETEZ une action au prix BID et vous vendez une action au prix ASK. Vous avez la possibilité de choisir des ordres de marché (achat ou vente immédiats) ou des ordres en attente (ordres d’achat/vente à cours limité ou stop).
  • Vous pouvez définir un niveau de prix Stop Loss (SL) ou Take Profit (TP). Ces derniers s’utilisent pour limiter les pertes lorsque le cours de l’action évolue en sens inverse de la position du trader (SL) ou pour réaliser des bénéfices à un niveau de prix particulier (TP).
  • Vous devez également définir le nombre d’unités que vous souhaitez acheter.
  • Après avoir saisi tous les paramètres, vous pouvez exécuter la transaction.

Examinons quelques exemples de la manière dont une transaction pourrait se dérouler.

Exemple de vente à découvert :

Supposons que l’action XYAB soit passée de 1,34 £ à 1,02 £ et que le trader ait effectué une transaction à découvert avec 500 unités de cette position. Quel est le montant de la transaction ?

  • La transaction entière était de 1,34 – 1,02 = 0,32 £.
  • Le volume des échanges est de 500 unités. Ainsi, une évolution de 0,32 £ vaut 0,32 X 500 = 160 £.

Comment les profits sont-ils réalisés dans les ventes à découvert ? Le trader emprunte l’action au courtier et la vend au prix le plus élevé puis rachète les actions à un prix inférieur et les rend au courtier en gardant le différentiel comme profit. Heureusement, les courtiers restent simples en permettant aux traders d’utiliser un simple bouton « Vendre » pour représenter le processus.

L’exemple de la transaction à effet de levier :

Certains courtiers permettent l’utilisation d’un effet de levier pour trader des actions, surtout si ces transactions s’effectuent sur la base de contrats sur différence (CFD). Lorsque l’on achète des actions dont le prix est à trois chiffres, cela s’avère pratique pour rendre ces transactions abordables.

Supposons que l’action XYAB soit cotée à 340 £ par action et que le prix soit passé de 340 £ à 362 £, quel sera le coût d’achat de 100 unités de l’action avec un effet de levier de 1:5 et quel est le bénéfice réalisé ?

  • L’achat de 100 unités de XYAB à 340 £ par action coûtera un total de 34 000 £.
  • Un effet de levier de 1:5 (un cinquième) permet au trader d’acheter cette position avec 20 % du montant total. Un cinquième de 34 000 = 6 800.
  • Le bénéfice réalisé est de (362 – 340) X 100 = 2 200 £.

Que rechercher auprès de votre courtier en bourse

Il est impossible pour tous les traders du monde de se réunir physiquement sur le parquet de la Bourse de New York ou de la Bourse de Londres pour s’acheter et se vendre des actions les uns aux autres. C’est pourquoi les courtiers en bourse existent. Ce sont des entités réglementées et enregistrées autorisées par la loi à fournir à leurs clients un accès aux marchés boursiers. Ils fournissent des plateformes de trading pour permettre à leurs clients d’accéder au marché où leurs ordres d’achat ou de vente peuvent être rassemblés automatiquement, soit en interne, soit avec des lieux de négociation externes.

Que faut-il donc rechercher chez un courtier en bourse ?

Les passerelles de paiement

Les courtiers en bourse ont des partenariats avec différents processeurs de paiement ce qui leur permet d’utiliser diverses méthodes pour déposer ou retirer des fonds de trading. La méthode la plus ancienne et la plus utilisée est le virement bancaire. Toutefois, d’autres options dites de portefeuille électronique ont fait leur apparition au fil du temps. Ces méthodes sont généralement plus rapides et certaines permettent même d’effectuer des retraits le jour même. Le financement instantané et les retraits le jour même peuvent être effectués avec PayPal. Nous disposons d’un guide de financement PayPal qui décrit comment utiliser PayPal comme passerelle de paiement pour vos transactions boursières.

Peuvent-ils fonctionner sur votre appareil ?

L’avènement des smartphones et des tablettes en 2006 permet aux traders d’actions d’aujourd’hui de trader depuis leurs gadgets portables. La plupart des courtiers en bourse proposent des logiciels propriétaires. Vous pouvez donc être sûr d’avoir accès à une application mobile pour les appareils Android ou iOS.

En ce qui concerne le développement de plateformes pour les appareils, les courtiers en bourse ont pu proposer à leurs clients leurs propres plateformes à un niveau bien supérieur à celui du marché Forex. Le fait que chaque maison de courtage offre une plateforme unique à ses clients permet à la maison de courtage d’exprimer son offre de produits de manière personnalisée aux clients. Les plateformes mobiles de trading d’actions ont donc une meilleure identité que les applications mobiles de trading sur le marché Forex.

Vous aurez accès à un guide de trading mobile qui vous apprendra à trader des actions à l’aide d’appareils et d’applications mobiles.

Ont-ils les marchés dans lesquels vous voulez investir ?

En termes de chiffres, le marché boursier offre la plus grande classe d’actifs parmi tous les actifs financiers. Rien qu’à la bourse de New York, il existe plusieurs sous-marchés : le Dow Jones Industrial Average, le NASDAQ (où se tradent les actions des secteurs de la technologie et des biotechnologies) et le S&P500. Il existe également le marché hors cote (OTC) où se tradent les actions cotées en cents et les titres à faible capitalisation. À eux seuls, ces trois marchés comptent des dizaines de milliers d’actions.

En Europe, nous avons des marchés boursiers à Londres – où se trouvent le FTSE 100 et le FTSE 250 – ainsi que la bourse de Belgique (EuroStoxx). Dubaï, l’Arabie saoudite (Tadawul), la Chine (Shanghai), Singapour (Straits Times) et l’Australie (ASX) abritent également les principales bourses internationales. Tous ces marchés apportent des milliers d’actions de différentes catégories.

Collectivement, ces marchés fournissent aux traders des actions de divers secteurs et de différents pays. Vous y trouverez des actions du secteur pétrolier, des actions en biotechnologie, en technologie, de l’industrie manufacturière, du commerce de détail, des sports, des restaurants, de l’hôtellerie, etc. Vous devrez donc toujours y trouver une action ou deux à trader. Heureusement, de nombreuses plateformes d’actions rassemblent des actions de différents pays afin de donner à leur clientèle diversifiée des options sur les titres à trader.

Quelles actions acheter ?

L’une des stratégies d’achat d’actions consiste à acheter dans les industries émergentes. Ces dernières années, certains secteurs ont connu un développement très important en termes de potentiel de croissance. Par exemple, de nombreuses actions classées dans la catégorie des actions dites « cannabis » (sociétés autorisées à développer de la marijuana à des fins strictement médicales) ont obtenu de bons résultats. Les entreprises fondées sur la blockchain, l’intelligence artificielle, les énergies alternatives et d’autres technologies émergentes sont également considérées comme ayant un bon potentiel de croissance.

Traditionnellement, certaines entreprises ont toujours offert une bonne volatilité des prix pour permettre la spéculation sur séance d’actions. De nombreuses sociétés cotées au NASDAQ, au S&P500, au DAX et sur d’autres bourses offrent de grandes possibilités de transactions intrajournalières et de swing trading.

Pourquoi investir dans des actions ?

Investir dans des actions peut être une expérience enrichissante pour les raisons suivantes :

  • la sécurité
  • la diversité des portefeuilles
  • le transfert de richesses
  • les garanties

L’investissement en actions est considéré comme l’une des formes les moins risquées et les plus sûres d’investissement sur les marchés financiers. Lorsque vous achetez des actions, elles deviennent votre propriété jusqu’à ce que vous décidiez de les vendre. Même si une action perd 98 % de sa valeur, vous n’avez techniquement subi aucune perte tant que vous ne prenez pas la décision de liquider vos avoirs en les vendant. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous perdrez de l’argent sur votre investissement. Mais si vous conservez vos actions et qu’elles prennent de la valeur au fil du temps, vous pourrez toujours réaliser un bénéfice.

Cela diffère du marché Forex et d’autres investissements à effet de levier où l’épuisement de l’effet de levier dû à des mouvements de prix contraires pourrait entraîner la liquidation de vos positions, vous faisant tout perdre. Le filet de sécurité offert par les investissements en actions pourrait être considéré comme meilleur pour les débutants, en particulier pour ceux qui préfèrent conserver leurs actions pendant un certain temps.

L’investissement en actions est également une méthode de diversification du portefeuille.

Ne cherchez pas plus loin que Bill Gates pour en avoir un bon exemple : la détention d’actions de Bill Gates dans Microsoft, une société qu’il a fondée, a diminué au fil du temps. Pourtant, sa fortune personnelle augmente. Pourquoi ? Parce que Bill Gates investit maintenant dans d’autres entreprises en achetant des actions par l’intermédiaire de sa société de portefeuille Cascade Investments. En 2016, il avait des actions dans Coca Cola, Caterpillar (CAT), Wal-Mart et Ecolab, entre autres. Depuis le milieu des années 90, M. Gates a obtenu un rendement de 11 % sur ses investissements, ce qui lui a rapporté bien plus d’argent que s’il n’avait eu que Microsoft. L’investissement en actions est donc un excellent moyen d’accroître sa richesse grâce à la diversification de son portefeuille.

Les actions peuvent également être utilisées comme garantie pour obtenir des prêts.

FAQs

Vous trouverez ci-dessous les réponses à un certain nombre de questions fréquemment posées sur le trading d’options.

Puis-je trader des actions avec un effet de levier ?
Le trading d'actions est-il réglementé ?
De quoi ai-je besoin pour gérer un compte d'actions aux États-Unis ou au Royaume-Uni ?
Des commissions sont-elles perçues pour le trading d'actions ?
Je n'aime pas prendre trop de risques. Le trading d'actions est-il conseillé pour moi ?
Comment gagner de l'argent en investissant dans des actions ?
Comment puis-je savoir si un courtier est compétent ?
Puis-je trader des actions 24 heures sur 24 ?
Puis-je trader des actions à plein temps ?
Mes fonds boursiers sont-ils sécurisés ?
Qu'est-ce qu'une introduction en bourse (offre publique initiale) ?
Quelle est la différence entre une offre publique initiale et une offre publique ?

Essayez quelques-unes de nos formations sur les actions pour débutants

Dernières actualités des marchés boursiers

Par Harry Atkins
Harry nous a rejoints en 2019 pour diriger notre équipe de rédaction. Comptant sur plus d'une dizaine d'année d'expérience en matière d'édition, de rédaction et de gestion de contenus d'une grande notoriété pour le compte de sociétés importantes, l'expérience considérable d'Harris dans le domaine des finance englobe des travaux fait pour des banques importantes, des banques d'investissement, des compagnie d'assurant et des plateformes de trading.
Afin de vous offrir une expérience utilisateur exceptionnelle, Invezz utilise des cookies. En utilisant Invezz, vous acceptez notre privacy policy.