Quelles sont les meilleures crypto-monnaies dans le secteur de la confidentialité ?

Ecrit par : Michael Harris
novembre 1, 2020
  • Le dernier rapport de l'IOCTA montre que les altcoins axés sur la confidentialité sont une cybermenace.
  • Pourtant, l'utilisation criminelle des altcoins ne représente que 1,1 % de toutes les transactions.
  • Monero, Dash et Zcash gagnent en popularité en tant qu'actifs numériques axés sur la confidentialité.

Les pièces de confidentialité mettent davantage l’accent sur la sécurité et sont conçues pour garder l’identité des utilisateurs aussi privée que possible. Dans cet article, nous examinons les défis auxquels les pièces de confidentialité sont confrontées aujourd’hui et quelles sont les meilleures crypto-monnaies axées sur la confidentialité pour le moment.

Analyse fondamentale : Europol et le DOJ considèrent les pièces de confidentialité comme les principales cyber menaces

L’agence qui s’occupe du respect de la loi de l’Union Européenne, Europol, a désigné Monero (XMR) comme l’une des plus grandes cyber menaces. Monero est connu pour sa confidentialité améliorée car il rend les transactions plus difficiles à suivre.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Europol collabore avec des pays membres de l’UE, des pays tiers ainsi qu’avec le secteur privé pour enquêter sur les altcoins et les services de portefeuille. La recherche s’est concentrée sur des domaines tels que la cyberdépendance, l’exploitation sexuelle des enfants et la fraude en matière de paiement. Le Centre européen de la cybercriminalité (EC3) publie son rapport sur les menaces majeures de la cybercriminalité – l’Évaluation des menaces de la criminalité organisée sur Internet (IOCTA).

Ce dernier rapport de l’IOCTA a montré que les altcoins axés sur la confidentialité sont une cybermenace croissante. Bitcoin est toujours le mode de paiement de la cybercriminalité le plus utilisé, mais cela est principalement dû à sa large adoption, son statut et sa facilité d’utilisation.

Outre les altcoins que nous avons déjà mentionnés, Etherum (ETH) et Litcoin (LTC) sont également de plus en plus populaires dans le secteur de la cybercriminalité. Le rapport a également révélé que les cybercriminels utilisent largement les « services de portefeuille améliorés en matière de confidentialité utilisant des concepts de coinjoin » ainsi que des mélangeurs centralisés qui les aident à accumuler et à blanchir leur argent.

Ces services de coinjoin sont utilisés pour mélanger plusieurs transactions différentes d’acteurs non liés en une seule transaction, ce qui rend les transactions beaucoup plus difficiles à retracer même s’ils ne suppriment pas l’historique des transactions.

Selon le rapport, les utilisateurs du Dark Web utilisent également ces portefeuilles améliorés en matière de confidentialité pour effectuer des paiements clandestins. En été, Europol a publié un rapport qui a révélé que les cybercriminels avaient placé plus de 50 millions $ de pièces de confidentialité dans ces portefeuilles.

En plus de constater que les altcoins sont largement utilisés dans la cybercriminalité, le rapport d’Europol a également souligné l’utilisation accrue des crypto-monnaies dans les transactions légitimes. L’utilisation criminelle des altcoins ne représente que 1,1 % de toutes les transactions.

Le ministère américain de la justice a également publié un rapport sur les pièces de confidentialité et la cybercriminalité qui a réitéré que les altcoins de confidentialité sont largement utilisés dans des « activités à haut risque ».

« Le Ministère considère que l’utilisation des AEC est une activité à haut risque qui indique une possible conduite criminelle », indique le rapport. « Les AEC sont souvent échangés contre d’autres actifs virtuels comme Bitcoin, ce qui peut indiquer une technique de superposition d’actifs virtuels croisés pour les utilisateurs qui tentent de dissimuler un comportement criminel. »

Le rapport indique également que les propriétaires de pièces de confidentialité sont capables de brouiller l’origine de leurs jetons en utilisant des mélangeurs, des gobelets et des sauts en chaîne, compromettant la LBC et le CFT.

Le rapport indique que le « saut en chaîne » est « fréquemment utilisé par des personnes qui blanchissent le produit de vols de monnaie virtuelle ». Ce service est basé sur l’échange de ses actifs cryptographiques pour d’autres fonctionnant sur un réseau différent tel que Bitcoin (BTC) et Ethereum.

Parmi les autres services de mixage utilisés par les cybercriminels pour couvrir leur trace, le rapport du DOJ a souligné l’outil de confidentialité nommé Helix, dont le haut fonctionnaire a été arrêté en février pour un blanchiment de plus de 311 millions $ en Bitcoin.

« Les opérateurs de ces services peuvent être pénalement responsables du blanchiment d’argent parce que ces mélangeurs et gobelets sont conçus spécifiquement pour « dissimuler ou déguiser la nature, l’emplacement, la source, la propriété ou le contrôle » d’une transaction financière. »

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

Les 3 meilleures crypto-monnaies axées sur la confidentialité

Monero (XMR)

À en juger par sa capitalisation boursière, Monero est le plus grand actif numérique axé sur la confidentialité. Les transactions confidentielles Ring (RingCT) de Monero aident à protéger le montant de la transaction, ce qui le rend très utile pour un large éventail d’activités.

Cette semaine, le prix du Monero a enregistré un sommet de 2 ans près de la barre des 140 $ après avoir réussi à franchir la ligne de résistance de 120 $. Les acheteurs de XMR sont désormais susceptibles de pousser le cours de prix vers la prochaine ligne de résistance près de 160 $.

Dash (DASH)

Dash est actuellement le 29e actif numérique le plus important au monde. Dash propose à ses utilisateurs de choisir s’ils souhaitent ou non que leurs transactions soient anonymes. L’utilisation de cette fonctionnalité augmentera les frais de transaction mais vous aidera à protéger votre vie privée.

Le DASH/USD s’échangeait principalement sans trop de variations depuis mars. Cependant, une cassure au-dessus des 85 $ ouvrirait la voie aux investisseurs DASH pour tester l’objectif de 125 $.

Zcash (ZEC)

Zcash, 33e actif numérique au monde en termes de capitalisation boursière, est une autre crypto-monnaie fière de ses fonctionnalités de sécurité et de confidentialité améliorées. Sa fonction « Zero-Knowledge Proof » permet aux utilisateurs de protéger les transactions, les adresses et les montants.

Zcash a vu sa valeur doubler en 2020. Le cours des prix a affiché un plus haut d’un an en août, avant que la correction n’ait lieu pour permettre aux nouveaux acheteurs de ZEC de sauter pour tester la résistance autour de 75 $.

Résumé

Europol et le ministère américain de la justice ont récemment publié des rapports selon lesquels les altcoins axés sur la vie privée sont une cybermenace croissante. Monero, Zcash et Dash font partie des actifs numériques les plus importants et les plus populaires en raison de leur capacité à protéger les transactions.