L’action Shell est en baisse de 55 % depuis le début de l’année. Dois-je investir ?

L’action Shell est en baisse de 55 % depuis le début de l’année. Dois-je investir ?
Written by:
Michael Harris
23rd septembre, 13:01
  • Shell prévoit de réduire de 40 % les coûts de production du pétrole et du gaz.
  • La dernière fois que l'action Shell a clôturé dans le vert sur un mois, c'était en décembre 2019.
  • Les vendeurs envisagent un nouveau bas de plusieurs décennies en dessous de GBX890.

Les actions de Royal Dutch Shell PLC (LON: RDSB) se négocient en baisse de plus de 55 % depuis le début de l’année. Bien que l’action se retrouve relativement bon marché, il est difficile de structurer une activité haussière.

Analyse fondamentale : grande campagne lancée

Royal Dutch Shell prévoit de réduire de 40 % les coûts de production du pétrole et du gaz dans le but de restructurer ses activités en difficulté. L’objectif est d’économiser de l’argent en réinvestissant les fonds dans les énergies renouvelables et durables.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Le projet « Project Reshape » vise à restructurer les trois principales divisions de Shell dans le but d’identifier un moyen de réaliser de nouvelles économies. Il s’agit d’un ajout à l’objectif de 4 milliards de dollars fixé plus tôt cette année.

« Nous sommes en cours de révision stratégique de l’organisation, qui entend nous assurer que nous sommes prêts à prospérer tout au long de la transition énergétique et à être une organisation plus simple, qui est également compétitive en termes de coûts. Nous examinons actuellement une gamme d’options et de scénarios, qui sont soigneusement évalués », a déclaré le porte-parole de Shell dans un communiqué.

Après avoir vu ses coûts d’exploitation de l’année dernière grimper à 38 milliards de dollars et ses dépenses en capital s’élevant à 24 milliards de dollars, le géant pétrolier a été contraint de réduire les coûts de l’unité de production de pétrole et de gaz de 30 % à 40 %.

L’idée derrière ce plan est de se concentrer sur ses principaux sites de production, tels que le golfe du Mexique, le Nigéria et la mer du Nord.

« Nous avions un excellent modèle, mais est-il bon pour l’avenir ? Il y aura des différences, il ne s’agit pas seulement de structure mais de culture et du type d’entreprise que nous voulons être », a déclaré Reuters citant une source principale de Shell.

En ce qui concerne sa division Aval, Shell prévoit de réduire les coûts de son réseau de 45 000 stations-service, le plus grand au monde. La réduction des coûts en aval jouera un rôle majeur dans la restructuration de l’entreprise, ont déclaré à Reuters deux autres sources proches du dossier.

Analyse technique : prévisions déprimantes

Le cours de l’action Shell a continué de se négocier dans une tendance baissière ce mois-ci, car il a baissé de plus de 6 % en septembre. La dernière fois que le cours de l’action Shell a clôturé dans le vert sur un mois, c’était en décembre de l’année dernière, ce qui vous en dit long sur la performance de l’action cette année.

Graphique mensuel du cours de l’action Shell (TradingView)

Dans l’ensemble, les actions sont en baisse de 55 % d’une année à l’autre, se négociant désormais à environ 1 000 GBX. Une cassure en dessous de GBX890 marquerait un nouveau creux de plusieurs décennies. Compte tenu de l’incertitude liée à la pandémie du COVID-19 et de la faible demande de pétrole, je pense que de meilleures opportunités d’investissement pourraient être trouvées ailleurs.

Résumé

Shell est en train de restructurer son activité en profondeur, ce qui pourrait nuire aux performances de l’entreprise dans les années à venir. La pandémie, ainsi que la chute de la demande de pétrole, sont des raisons supplémentaires pour lesquelles il est judicieux de rester à l’écart des actions de Shell dans un proche avenir.

Afin de vous offrir une expérience utilisateur exceptionnelle, Invezz utilise des cookies. En utilisant Invezz, vous acceptez notre privacy policy.