Les développeurs d’Ethereum se rapprochent de l’ETH 2

Ecrit par : Ali Raza
novembre 3, 2020
  • Les développeurs d'Ethereum sont plus proches que jamais du lancement de la phase 0 d'Ethereum 2.0.
  • Certaines préparations initiales devraient commencer plus tard cette semaine.
  • Après les résultats d'un récent audit, les développeurs seront prêts à « appuyer sur tout ».

De nombreux fans et utilisateurs du réseau Ethereum étaient très enthousiasmés par le lancement d’Ethereum 2.0 au début de l’année 2020. Malheureusement, comme tout le monde le sait maintenant, le lancement n’a toujours pas eu lieu. Les développeurs ont dû le reporter à nouveau, ce qui a causé une certaine déception.

Cependant, à la fin de l’année, il semblerait que le retard en valait la peine et que les développeurs se rapprochent enfin du lancement réel.

Le lancement d’Ethereum 2.0 approche

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Cela a été révélé dans le dernier article de blog publié par Ben Edgington, un développeur de ConsenSys. Edgington suggère que la phase 0 d’Ethereum 2.0 est en cours et que la première partie de l’événement sera le déploiement du contrat de dépôt.

Le déploiement a également connu un léger retard, bien que les développeurs aient une bonne raison derrière la décision. D’après ce que l’on sait, ils voulaient attendre qu’un audit de performance et blst – une bibliothèque de signatures axée sur la sécurité – sorte d’abord.

Selon Edgington, les résultats seront visibles à un moment donné cette semaine. Cependant, il y a encore des améliorations à apporter.

Problèmes et solutions

Une autre chose à mentionner est que le testnet Medalla Beacon Chain du projet sera bientôt réinitialisé. Le déménagement interviendra après une interruption majeure de trois semaines causée par l’inactivité des validateurs.

Comme certains le savent peut-être, le réseau nécessite que les deux tiers de ses validateurs soient en ligne. Malheureusement, le réseau a récemment vu une baisse à seulement 50 % d’entre eux fonctionnant comme requis.

La solution a été trouvée, et afin d’atteindre le nombre nécessaire de validateurs, les inactifs sont démarrés à partir du pool. Le projet prévoit de nettoyer et de laisser la place à ceux qui souhaitent réellement participer.

Environ 3 890 d’entre eux veulent en sortir, mais heureusement, 9 426 attendent pour pouvoir y entrer. Edgington a noté que ce problème vient du fait que le testnet n’est pas favorisé. Fondamentalement, il n’y a aucun coût pour en sortir.

Un point positif ici est que cette période supplémentaire a donné aux développeurs clients plus de temps pour résoudre les problèmes techniques concernant leurs logiciels.