L’UE décide d’investir 177 milliards $ dans les technologies émergentes, dont la blockchain

By: Ali Raza
Ali Raza
Ali joue un rôle clé dans l'équipe de nouvelles sur les crypto-monnaies. Il aime voyager pendant son temps libre… read more.
on Sep 16, 2021
  • L'UE se concentre enfin sur les technologies émergentes dans son plan d'aide à la reprise économique.
  • Les pays de l'UE ont convenu de mettre de côté 177 milliards $ pour les technologies émergentes.
  • Jusqu'à présent, on ne sait pas combien sera accordé à chaque secteur, ni quand les fonds seront distribués.

La blockchain et d’autres technologies émergentes suscitent l’intérêt du monde entier alors que les développeurs apprennent à les combiner, à les améliorer et à créer de nouvelles solutions qui amélioreront la vie de l’humanité.

Naturellement, avec le grand potentiel de ces technologies, même les plus grandes forces du monde, comme l’UE, chercheraient des moyens de les soutenir. L’UE, en particulier, prévoit d’offrir un investissement massif de 177 milliards $. Bien sûr, tout n’ira pas à la blockchain, mais une partie importante du montant y sera probablement dédié.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Le reste sera distribué dans divers secteurs, notamment la 5G, l’infrastructure de données, l’informatique quantique, etc.

Le fonds d’investissement représente 20 % du plan de relance de 750 milliards € (886 milliards $), sur lequel les dirigeants de l’UE se sont mis d’accord lorsqu’ils ont discuté du démarrage de la reprise économique endommagée par les effets du COVID-19. Cette réunion a eu lieu en juillet 2020, et l’UE est enfin en train de réaliser les décisions que ses membres ont prises il y a plus d’un an.

Les technologies numériques sont cruciales pour toute la région, selon la Commission européenne

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a récemment évoqué l’importance d’investir dans le numérique, soulignant qu’il est crucial pour toute la région. Cependant, les responsables ont convenu qu’ils devaient être prudents afin que des incidents tels que la pénurie de semi-conducteurs ne se répètent pas, car ils pourraient affecter les industries du monde entier.

Comme mentionné, ce premier tour d’investissement affectera un certain nombre de secteurs différents, bien qu’il n’ait pas été précisé quelle part du montant sera investie dans un secteur individuel.

Ce que l’on sait, cependant, c’est qu’au début du mois, la Fondation Iota et six autres entreprises ont été choisies pour soutenir la création de l’infrastructure européenne de services Blockchain. Les entreprises qui ont été sélectionnées ont reçu les meilleurs scores, mais une seule sera finalement acceptée, une fois que quelques tours supplémentaires éliminent celles qui sont jugées insuffisantes pour une raison quelconque.

De plus, alors que le monde se précipite pour mettre en place des réglementations pour la cryptographie, la rumeur dit que les États-Unis et l’UE pourraient bientôt entamer une collaboration afin d’atteindre cet objectif.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent