Dan Larimer et la communauté EOS vont reconstruire le réseau

By: Daniela Kirova
Daniela Kirova
Daniela écrit et traduit du contenu sur les crypto-monnaies et les investissements depuis plus de 15 ans. Son expérience… lire la suite.
on Jan 20, 2022
  • Larimer est le « père » de l'architecture d'EOSIO.
  • Le fork de code Mandel est le chemin le plus court vers l'indépendance d'EOS.
  • Le différend entre l'ENF et Block.One a été résolu.

L’architecte original d’EOS (EOS/USD) Dan Larimer, qui a quitté Block.One, et EOS Network Foundation (ENF) sont en train de reconstruire et de repenser le réseau EOS, a appris Invezz dans un communiqué de presse.

Dan Larimer, largement reconnu comme le père de l’architecture EOSIO et du réseau EOS, a été un membre actif et autonome de la communauté EOS après avoir démissionné de Block.One.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Larimer travaille sur un fork de code Mandel

Larimer a récemment annoncé qu’il collaborait avec l’équipe ClarionOS sur la base de code Mandel, qui remplacera l’ancien référentiel de code d’EOS. Il a dit :

Le fork de code Mandel est le chemin le plus court vers l’indépendance d’EOS. Il s’agit de la première étape d’un plan pluriannuel de revitalisation d’EOS. Je suis ravi de m’associer à l’ENF et je n’ai jamais été aussi optimiste quant à la vision future d’EOS. Il est en passe de devenir le DAO des DAO où les nouveaux utilisateurs n’auront pas à payer pour les comptes et d’innombrables personnes seront récompensées pour avoir contribué et invité d’autres qui font de même !

Différend entre Block et ENF résolu

Le différend entre l’ENF et Block.One a été résolu. Le 8 décembre, ENF a cessé de verser des récompenses en bloc à Block.One. Ils ont récemment reçu un financement de 21 millions $ directement de la communauté EOS.

Deux améliorations majeures attendues

La blockchain EOS est restée en grande partie inchangée depuis deux ans, à l’exception de plusieurs mises à niveau mineures. Larimer et son équipe bifurqueront la base de code EOSIO dans un nouveau référentiel appelé Mandel. Dans un premier temps, deux mises à jour majeures auront lieu : Mandel 2.3 et Mandel 3.0.

Mandel 2.3 est le successeur naturel d’EOSIO 2.2. Il sera possible de lancer Mandel 3.0 grâce à un financement de 200 000 EOS, que l’ENF accordera à Larimer.

Le responsable de l’ENF Yves La Rose a déclaré :

La reprise de la base de code EOSIO est une priorité absolue pour l’ENF. Le partenariat avec Dan Larimer, l’architecte original du logiciel EOS, était une première étape naturelle dans la réalisation de cet objectif. Depuis leur démission de Block.One il y a un an, Dan Larimer et son équipe d’ingénieurs chez ClarionOS sont restés des membres actifs clés de la communauté EOS. Avec l’équipe et le reste de la famille EOSIO, nous mettrons fin à la stagnation technique qu’EOS a subie sous la direction de Block.One.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, Capital.com
9.3/10