Ad

Binance fait l’objet d’un nouveau recours collectif au Canada

Par:
sur Apr 23, 2024
Listen
  • Binance a été accusé de violations de la loi sur les valeurs mobilières au Canada
  • Les plaignants affirment que Binance a vendu illégalement des dérivés cryptographiques à des investisseurs particuliers.
  • Les procédures judiciaires sont en cours malgré le départ de Binance du Canada en 2023.

Suivez Invezz sur TelegramTwitter, et Google Actualités pour recevoir des notifications de dernière minute >

L’échange de crypto-monnaie Binance est impliqué dans une bataille juridique au Canada alors qu’il fait face à un recours collectif pour avoir prétendument enfreint les lois locales sur les valeurs mobilières.

Vous cherchez des signaux et des alertes de la part de pro-traders ? Inscrivez-vous à Invezz Signals™ GRATUITEMENT. Cela prend 2 minutes.

La poursuite, déposée devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario, accuse Binance d’avoir vendu des produits dérivés cryptographiques à des investisseurs particuliers sans enregistrement approprié, en violation de la Loi sur les valeurs mobilières de l’Ontario (OSA) et de la loi fédérale.

Les accusations portées contre Binance

Copy link to section

Les plaignants, représentés par Christopher Lochan et Jeremy Leeder, soutiennent que la vente de produits dérivés cryptographiques par Binance a porté préjudice aux investisseurs canadiens. Ils affirment que des dizaines de milliers d’utilisateurs canadiens ont investi dans ces produits offerts illégalement.

Le procès demande des dommages-intérêts et l’annulation des transactions présumées illégales, soulignant la présence importante d’investisseurs particuliers sur le marché des dérivés de crypto-monnaie.

L’affaire met en lumière la complexité réglementaire entourant les échanges de crypto-monnaie et souligne la nécessité de respecter les lois sur les valeurs mobilières, en particulier en ce qui concerne la protection des investisseurs particuliers.

Le recours collectif malgré le départ de Binance du Canada

Copy link to section

Notamment, l’action en justice contre Binance fait suite aux avertissements précédents de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO).

En juin 2021, Binance a annoncé son intention de cesser ses activités au Canada après avoir reçu un avertissement de la CVMO. Cependant, l’enquête de la CVMO sur les activités de Binance s’est poursuivie, conduisant à un examen plus approfondi.

Malgré le départ de Binance du Canada en mai 2023, les autorités locales ont persisté dans leurs enquêtes, indiquant des préoccupations réglementaires persistantes concernant les pratiques de la bourse.

Au fur et à mesure que le procès se déroule, la réponse de Binance aux allégations et sa stratégie pour naviguer dans le paysage juridique seront étroitement surveillées par les acteurs du marché et les autorités de régulation, car elle est également confrontée à des poursuites judiciaires aux États-Unis et dans d’autres pays.

Cet article a été traduit de l'anglais à l'aide d'outils d'intelligence artificielle, puis relu et corrigé par un traducteur local.

Binance Crypto-monnaies