Octobre, est-ce un bon mois pour acheter de l’or ?

Ecrit par : Stanko Iliev
octobre 4, 2020
  • L'aversion au risque prévaudra probablement en début de semaine.
  • Si le prix bondit au-dessus de 2 000 $, cela confirmerait la tendance « haussière ».
  • La Chambre des représentants a adopté un projet de loi de secours contre le coronavirus de 2,2 billions $.

Le prix de l’or est passé de 1 848 $ à plus de 1 915 $ cette semaine et le prix actuel se situe autour de 1898 $. Les inquiétudes concernant une croissance économique atone au milieu de la pandémie en cours continuent de dominer les marchés financiers.

Analyse fondamentale : l’aversion au risque prévaudra probablement en début de semaine

L’or a continué de se négocier dans une tendance haussière et les traders qui investissent dans l’or devraient être plus actifs dans les prochains jours. Le marché boursier américain subit la pression de la nouvelle qui affirme que le président américain Donald Trump a contracté le COVID-19 et des données montrant un ralentissement de la reprise sur le marché du travail américain en difficulté.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Selon le communiqué officiel, les États-Unis ont ajouté 661 000 nouveaux emplois en septembre, un chiffre bien inférieur aux 850 000 attendus. L’aversion au risque prévaudra probablement en début de semaine, ce qui est positif pour le prix de l’or.

L’or est considéré comme un actif refuge et le prix de l’or a augmenté à la suite de la crise du coronavirus, alors que les investisseurs recherchent des endroits plus sûrs pour investir leur argent. Selon certains analystes, l’or est actuellement suracheté et le sentiment populaire autour de ce métal précieux est devenu gourmand et euphorique.

Malgré cela, le scénario pour le prix de l’or pourrait être encore meilleur car la décision « accommodante » de la Fed a continué de faire pression sur le dollar américain. Le prix de l’or est également soutenu par la Chambre des représentants qui a adopté un projet de loi de secours contre le coronavirus de 2,2 billions de dollars lors d’un vote en ligne.

L’ancien PDG de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, a également déclaré que le dollar américain perdrait encore de sa valeur et que le prix de l’or se raffermirait encore plus. Le prix de l’or pourrait être prêt à augmenter en octobre alors que la Réserve fédérale a annoncé qu’elle maintiendrait les taux d’intérêt plus bas plus longtemps pour soutenir la reprise économique.

Analyse technique : le prix de l’or est très proche du niveau de résistance actuel

Ce métal précieux a avancé cette semaine et son prix actuel se situe autour de 1 898 $.

Source : tradingview.com

Lorsque nous regardons le graphique ci-dessus (période d’un an), nous pouvons voir que le prix de ce métal précieux est passé de 1 445 $ à 2 075 $ et a ensuite commencé à baisser. Les niveaux de résistance actuels sont de 1 900 $, 2 000 $ et 2 100 $, 1 850 $ et 1 800 $ représentent les niveaux de support actuels.

Si le prix saute au-dessus de 2 000 $, ce serait un signal pour acheter de l’or et nous avons la voie ouverte vers 2 100 $. Une hausse au-dessus de 2 100 $ soutient la poursuite de la tendance haussière et le prochain objectif de prix pourrait se situer autour de 2 300 $.

D’un autre côté, si le prix tombe en dessous de 1 800 $, ce serait un fort signal de « vente » et nous avons la voie ouverte vers 1 700 $.

Résumé

Le prix de l’or est soutenu par l’incertitude quant à l’avenir de l’économie mondiale et les actifs refuges se comportent généralement bien pendant les ralentissements et les crises financières. L’aversion au risque prévaudra probablement en début de semaine, ce qui est positif pour le prix de l’or. L’or est actuellement suracheté mais tant que le prix de l’or reste supérieur à 1 800 $, ce métal précieux est dans la zone « achat ». Si le prix grimpe au-dessus de 2 000 $, cela confirmerait la tendance « haussière » et ouvrirait la voie vers 2 050 $, voire 2 100 $.