Deere met l’accent sur l’amélioration de l’environnement agricole

Deere met l’accent sur l’amélioration de l’environnement agricole
Ecrit par :
Jayson Derrick
novembre 26, 2020
  • Deere a enregistré un BPA et un chiffre d'affaires élevés au quatrième trimestre de l'année fiscale.
  • La direction a déclaré avoir terminé l'année sur une note « solide ».
  • La direction a également indiqué que le bénéfice net passerait de 2,75 G $ en 2020 à 3,6 G $-4 G $ en 2021.

La société de machines agricoles, de construction et forestière Deere & Company (NYSE: DE) a publié mercredi matin ses résultats du quatrième trimestre de son exercice, ce qui a incité la direction à revoir à la hausse ses perspectives pour 2021.

Récapitulation T4 et année complète

Deere a déclaré avoir gagné 2,39 $ par action au quatrième trimestre de l’année fiscale sur un chiffre d’affaires de 9,73 milliards $ contre un gain de 1,49 $ par action et un chiffre d’affaires de 9,89 milliards $ prévus. Le bénéfice net du trimestre a augmenté de 5 % d’une année à l’autre pour s’établir à 757 millions $ en raison de ce que la direction a décrit comme une exécution solide et une gestion rigoureuse des coûts.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Fait encourageant, les ventes du secteur de l’agriculture et de gazon sont passées de 5,76 milliards $ à 6,2 milliards $ au quatrième trimestre en raison de la réalisation des prix et de l’augmentation des volumes d’expédition. Le bénéfice est passé de 527 millions $ à 860 millions $ en raison de la réalisation de prix similaires, de la baisse des dépenses de recherche et de développement, de la réduction des dépenses de SGA, de l’amélioration des volumes et de la composition des expéditions, et de la baisse des frais de garantie.

Ailleurs, les ventes des opérations d’équipement ont chuté de 1 % d’une année sur l’autre à 8,7 milliards $, les ventes provenant du secteur de la construction et de la foresterie ont chuté de 16 % à 2,5 milliards $ et les ventes de services financiers ont augmenté de 107 % à 186 millions $.

Voici un récapitulatif de la performance de Deere au cours du troisième trimestre de l’année fiscale.

Les revenus pour l’année complète sont passés de 39,26 milliards $ à 35,54 milliards $, le bénéfice net est passé de 3,25 milliards $ à 2,75 milliards $ et le BPA est passé de 10,15 $ à 8,69 $. La direction a indiqué qu’elle considérait sa performance de l’année entière comme étant « solide » car elle était confrontée aux défis associés à la pandémie de COVID-19.

Amélioration des perspectives pour l’année 2021

Parallèlement au rapport du quatrième trimestre de l’année fiscale de Deere, la direction a déclaré qu’elle s’attend à ce que le bénéfice net total passe de 2,75 milliards $ à un chiffre compris entre 3,6 milliards $ et 4 milliards $. La direction a souligné l’amélioration des fondamentaux dans le secteur agricole pour augmenter la demande dans l’année à venir.

Plus précisément, la direction s’attend à ce que les ventes mondiales de ses équipements agricoles et gazonneux augmentent d’un taux compris entre 10 et 15 % à partir de 2020. Par région, les ventes aux États-Unis et au Canada devraient augmenter de 5 à 10 % en raison de la demande de modèles plus grands.

Les ventes dans l’Union Européenne et en Amérique du Sud devraient chacune augmenter de 5 %. Mais la région asiatique devrait connaître un rythme de croissance « légèrement plus faible ».

Une période de temps sec aux États-Unis pendant les mois d’été a entraîné une récolte moins robuste que prévu. Dans le même temps, la demande de blé, de soja et de maïs a augmenté, car les consommateurs veulent stocker de la nourriture pendant la pandémie de COVID-19. Cela a entraîné une diminution des stocks de céréales et des prix élevés et a contribué aux perspectives optimistes de la direction.

« La hausse des prix des récoltes et l’amélioration des fondamentaux conduisent à un regain d’optimisme dans le secteur agricole et à une amélioration de la demande de matériel agricole », a déclaré John May, PDG et président de Deere, dans son communiqué. « Dans le même temps, nous sommes impatients de profiter des avantages de notre stratégie d’exploitation industrielle intelligente, conçue pour accélérer la fourniture de solutions qui permettront d’améliorer la rentabilité et la durabilité des opérations de nos clients. »