Les revenus annuels de Mitchells & Butlers chutent de 34 %

Ecrit par : Wajeeh Khan
novembre 27, 2020
  • Les revenus annuels de Mitchells & Butlers chutent de 34 % en raison des restrictions liées au COVID-19.
  • L'exploitant de pubs, bars et restaurants rapporte 123 millions £ de pertes avant impôts.
  • L'entreprise britannique supprime 1 300 emplois pour amortir le coup économique du COVID-19.

Dans un rapport publié jeudi, Mitchells & Butlers plc (LON: MAB) a déclaré avoir conclu l’exercice 2020 en perte en raison de la pandémie de coronavirus qui a poussé ses magasins à fermer temporairement. L’entreprise a également révélé avoir réduit ses effectifs de 1 300 emplois.

Les actions de la société ont chuté de plus de 1 % à l’ouverture du marché, ce jeudi. Les actions Mitchells & Butlers que vous pouvez achetez en suivant ce guide, se négocient maintenant à 2,21 £ après s’être remises d’une forte baisse qui a fait tomber le prix de l’action à 1,0 £ en mars en raison des perturbations liées au COVID-19. L’action avait un prix par action de 4,56 £ au début de l’année 2020.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Mitchells & Butlers rapporte 123 millions £ de perte avant impôts

Le propriétaire des marques de premier plan comme Toby Carvery, Harvester et All Bar One, a rapporté 123 millions £ de pertes avant impôts pendant l’année qui a pris fin le 26 septembre. En comparaison, il avait réalisé 177 millions £ de bénéfices au cours de l’exercice 2019.

La société basée à Birmingham a également déclaré que ses revenus s’étaient élevés à 1,48 milliard £ au cours de l’année récemment conclue, ce qui représentait une baisse annualisée de 34 %. Les ventes à paramètres constants, a-t-il ajouté jeudi, étaient en baisse de 3,5 % par rapport à l’année dernière.

Mais en raison des nouvelles restrictions imposées en Angleterre le 5 novembre, Mitchells & Butlers a déclaré que ses ventes comparables avaient chuté de 27 % depuis le début de l’exercice 2021. Dans des nouvelles distinctes du Royaume-Uni, l’assureur Aviva plc a rétabli les paiements de dividendes pour le premier semestre en raison d’une négociation robuste au cours des neuf premiers mois.

Mitchells & Butlers réalise 1 300 licenciements

Mitchells & Butlers a fait 1 300 licenciements après le 26 septembre , malgré le plan de soutien de l’emploi du gouvernement britannique des mois précédents. Cette décision, selon l’exploitant de pubs, bars et restaurants, a été attribuée à la pandémie de COVID-19 qui continue de faire des ravages dans ses activités.

La société britannique a également évoqué les incertitudes liées au COVID-19 en s’abstenant de donner ses orientations pour l’avenir jeudi.

Conformément à la modélisation des tests de résistance inversés, une baisse des ventes de 4 % au cours de l’exercice 2021 par rapport au scénario de base de Mitchells rendra difficile pour l’entreprise de respecter ses engagements financiers. Mitchells & Butlers, cependant, s’est dit convaincu qu’il négocierait des dérogations aux engagements si les ventes restaient sous pression cette année.

Mitchells & Butlers a réalisé une performance très optimiste sur le marché boursier l’année dernière avec un gain annuel d’environ 80 %. Au moment de la rédaction de cet article, la société est évaluée à 957 millions £.