DAX connaît son meilleur mois depuis 11 ans malgré la pandémie

DAX connaît son meilleur mois depuis 11 ans malgré la pandémie
Ecrit par :
Michael Harris
novembre 28, 2020
  • La commission parlementaire allemande du budget accepte de doubler ses emprunts pour 2021.
  • Le pays prévoit que son économie chutera de 5,9% ajusté en fonction du calendrier cette année.
  • L'indice DAX enregistre une hausse de plus de 15 % en novembre pour enregistrer le meilleur mois depuis 2009.

L’indice DAX est en passe d’enregistrer son meilleur mois depuis avril 2009 malgré de nouvelles inquiétudes concernant l’augmentation du nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Europe.

Analyse fondamentale : des emprunts records dans un contexte de crise sanitaire

Les législateurs allemands ont déclaré que le pays avait l’intention de doubler les emprunts qu’il avait initialement prévus pour 2021 pour soutenir les entreprises au milieu de la deuxième vague de la pandémie de coronavirus.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

La commission parlementaire allemande du budget est parvenue à un accord pour doubler l’emprunt à près de 180 milliards € (215 milliards $) pour l’année prochaine, ce qui représente le deuxième plus gros emprunt net depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« La dette élevée est nécessaire pour aider notre pays à traverser en toute sécurité la pandémie  », a déclaré le législateur Eckhardt Rehberg, des chrétiens-démocrates de la chancelière Angela Merkel (CDU. « Nous devons à nouveau utiliser la règle d’exemption du frein à l’endettement. »

La constitution allemande limite l’émission de nouvelles dettes en limitant le déficit budgétaire fédéral à 0,35 % comparé à la production économique, cependant, le gouvernement l’a suspendu en 2020 à la suite de la pandémie de Covid-19. La dette nouvellement acceptée de 179,82 milliards € pour l’année prochaine est presque le double des 96 milliards € initialement convenus.

Même avant cela, l’Allemagne a pris un certain nombre de mesures sans précédent pour aider les entreprises à lutter contre la crise et empêcher l’économie de se contracter.

Le pays a également décidé d’étendre son confinement partiel à l’échelle nationale et de garder les restaurants, bars et installations de divertissement fermés jusqu’au 20 décembre. L’aide financière aux entreprises fermées sera également prolongée, a déclaré le gouvernement allemand.

« Le nouvel emprunt est la bonne chose à faire. Vous ne pouvez pas vous sauver d’une crise », a déclaré le législateur Sven-Christian Kindler.

En outre, l’Allemagne a augmenté la réserve financière pour les coûts quantifiables à 35 milliards € pour lutter contre la pandémie, contre 15 milliards précédemment.

Le pays prévoyait que son économie se contracterait de 5,9 % ajusté en fonction du calendrier cette année et se redresserait de 4,4 % l’année prochaine.

Analyse technique : DAX est en hausse de plus de 15 % en novembre

L’indice DAX affiche une hausse plus de 15 % en novembre alors que les acheteurs tentent de forcer une clôture au-dessus de 13 300. Cela représenterait alors par le meilleur mois depuis avril 2009, lorsque les actions se sont remises de la crise financière mondiale.

Graphique journalier de l’indice DAX (TradingView)

Le prix du DAX teste également la résistance clé à court terme à 13 300, étant donné la ligne de tendance descendante. À la baisse, tout recul devrait trouver un support à 12 850, point où le 100-DMA se négocie.

Résumé

L’Allemagne prévoit de doubler les emprunts qu’elle avait prévus pour l’année prochaine à près de 180 milliards € dans le but d’aider les entreprises au milieu de la deuxième vague de COVID-19.