Taylor Wimpey affirme que son bénéfice avant impôts a chuté de 68 % en 2020

Ecrit par : Wajeeh Khan
mars 3, 2021
  • Taylor Wimpey affirme que son bénéfice avant impôts a chuté de 68 % en 2020.
  • La firme britannique déclare 4,14 pence par action de dividende final.
  • Taylor Wimpey plc évalue son carnet de commandes à 2,79 milliards £.

Taylor Wimpey plc (LON: TW) a déclaré mardi que son bénéfice avant impôts en 2020 avait enregistré une baisse annualisée de 68 %, ce qui correspond aux attentes du marché. La société a blâmé la pandémie de coronavirus actuelle, qui a pesé sur les ventes au cours de l’année récemment conclue, mais la société a rétabli ses paiements de dividendes mardi.

Les actions de Taylor Wimpey ont bondi de plus de 1 % lors de la préouverture du marché mardi et ont gagné encore 2 % dans l’heure suivante. Elles ont cependant perdu la quasi-totalité du gain intrajournalier par la suite. L’action se négocie maintenant à un prix de 1,66 £ après s’être remise d’un creux de 1,0 £ par action, enregistré en fin septembre 2020.

Taylor Wimpey déclare 4,14 pence par action de dividende final

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Taylor Wimpey a déclaré 264,4 millions £ de bénéfice avant impôts en année pleine. En 2019, son bénéfice avant impôts s’élevait à 835,9 millions £, ce qui est nettement plus élevé. L’entreprise de construction de maisons a déclaré qu’elle avait généré 2,79 milliards £ de revenus en 2020, ce qui représente une baisse de 36 % d’une année sur l’autre.

Sur une base ajustée, la société basée à High Wycombe a déclaré un bénéfice avant impôts de 274,4 millions £ au cours de l’année récemment conclue par rapport au chiffre de 821,6 millions £ d’il y a un an. L’année dernière en juin, Taylor Wimpey a levé 522 millions £ via une vente d’actions.

Taylor Wimpey a déclaré mardi 4,14 pence par action du dividende final pour 2020. La société britannique avait eu recours à l’annulation de son dividende final pour 2019 dans le but de consolider ses finances pendant la pandémie de COVID-19, qui a jusqu’à présent infecté plus de 4,1 millions de personnes au Royaume-Uni et causé plus de 122 000 décès.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

Taylor Wimpey évalue son carnet de commandes à 2,79 milliards £

Au second semestre 2020, le constructeur a ajouté que des signes de reprise étaient évidents. Il a également exprimé sa confiance mardi dans le fait que les performances montraient de la résilience depuis le début de l’année 2021 et qu’il était bien placé pour maintenir sa dynamique dans les mois à venir. En date du 21 février, Taylor Wimpey évaluait son carnet de commandes à 2,79 milliards £ – une augmentation de 8 % par rapport à l’année précédente.

Dans des nouvelles séparées, toujours en provenance d’Europe, la compagnie aérienne à très bas prix, Wizz Air, a déclaré mardi que le nombre de passagers avait chuté de 87 % en février d’une année à l’autre, en raison de l’urgence sanitaire en cours qui a freiné les voyages et le tourisme.

Taylor Wimpey a réalisé une performance assez pessimiste sur le marché boursier l’an dernier avec une baisse annuelle de plus de 15 %. Au moment de la rédaction de cet article, la société britannique de construction de logements avait une capitalisation boursière de 6,09 milliards £ et un ratio cours/bénéfice de 13,65.