Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq se négocient légèrement en baisse en ce début de semaine

By: Stanko Iliev
Stanko Iliev
Stanko se consacre à fournir aux investisseurs des informations pertinentes qu'ils peuvent utiliser pour prendre des décisions d'investissement. Il… read more.
on Avr 13, 2021
  • Les trois principaux indices de Wall Street se négocient légèrement à la baisse en ce début de semaine.
  • Les décideurs politiques américains continuent de garantir une reprise complète du marché du travail.
  • Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq restent dans un marché haussier malgré quelques incertitudes.

Les trois principaux indices de Wall Street se négocient légèrement à la baisse au début de la semaine après que le S&P 500 et le Dow ont connu leur troisième gain hebdomadaire consécutif, tandis que le Nasdaq a progressé pendant deux semaines consécutives. Le chef de la Fed, Jerome Powell, a déclaré que même si l’économie américaine continuait de se remettre de la pandémie, cela ne devrait amener personne à croire que la banque centrale abaisserait les taux d’intérêt en 2021.

« L’économie » semble être à un point d’inflexion, « avec une forte croissance à venir » en ce moment « et la faiblesse causée par la pandémie de coronavirus dans le rétroviseur. Je pense qu’il est peu probable que nous augmentions les taux cette année », Powell a déclaré lors de l’interview de « 60 minutes », qui a été enregistrée au siège de la Fed.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Les décideurs américains ont déclaré qu’ils s’attendaient à une hausse de l’inflation, mais malgré cela, ils s’attacheront à faire en sorte que le marché du travail se rétablisse complètement. Des anticipations d’inflation plus élevées maintiendront les rendements de la dette publique à la hausse pour la période à venir. Cependant, de nombreux analystes affirment que la Fed restera « accommodante » et cela, même si les rendements obligataires montent.

Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq restent dans un marché haussier malgré les incertitudes concernant l’inflation et le régime fiscal. « La communauté des investisseurs est trop optimiste à notre avis, ne montrant aucune inquiétude quant aux augmentations fiscales plausibles proposées par l’administration Biden. En effet, tous les développements sont perçus comme des nouvelles positives », a déclaré un analyste de Citigroup.

Le S&P 500 continue de s’échanger au-dessus de 4 000 points

Source : tradingview.com

Le S&P 500 continue de s’échanger au-dessus de 4 000 points, mais si le prix tombe en dessous de 3 800 points, ce serait un signal de « vente » important, et nous avons la voie ouverte vers 3 600 points.

DJIA reste dans un marché haussier

Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a baissé de 103 points en début de semaine pour s’échanger près de 33 692, soit une baisse de 0,31 %.

Source : tradingview.com

Le Dow Jones Industrial Average continue de se négocier dans une zone d’achat, mais si le prix tombe en dessous de 33 000 points, la prochaine cible pourrait se situer autour de 32 500 points.

Le Nasdaq Composite a trouvé un support au-dessus de 13 500 points

Le Nasdaq Composite (COMP) a chuté de 46 points au début de la semaine, ce lundi, pour s’échanger près de 13 856, soit une baisse de 0,31 %.

Source : tradingview.com

Si le prix passe au-dessus de 13 900 points, ce serait un signal « d’achat » pour le Nasdaq Composite, mais si le prix tombe en dessous du niveau de support de 13 500 points, ce serait un signal de « vente » important, et nous avons la voie ouverte vers 13 000 points.

Résumé

Les trois principaux indices de Wall Street se négocient légèrement à la baisse en ce début de semaine après que le S&P 500 et le Dow ont connu leur troisième gain hebdomadaire consécutif, tandis que le Nasdaq a progressé pendant deux semaines consécutives. Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq restent dans un marché haussier malgré les incertitudes concernant l’inflation et le régime fiscal.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent