Analyse des prix du Bitcoin (BTC) alors que la Banque centrale de Turquie interdit les paiements cryptographiques

Ecrit par : Michael Harris
avril 17, 2021
  • La banque centrale turque a interdit les paiements cryptographiques pour les biens et services dans le pays.
  • Cette décision est le résultat de dommages « irréparables » et des risques de transaction pouvant survenir.
  • Le prix du Bitcoin a chuté de plus de 3 % ensuite pour s'échanger sous la barre des 61 000 $ ce matin

Le prix du Bitcoin (BTC) a baissé de plus de 3 % aujourd’hui après que la Banque centrale de la République de Turquie (CBRT) a interdit les paiements cryptographiques pour les biens et services dans le pays.

Analyse fondamentale : préoccupations réglementaires

La décision de la banque centrale est le résultat de dommages « irréparables » et des risques de transaction que les actifs cryptographiques peuvent entraîner. Elle a introduit une nouvelle législation et a annoncé que les crypto-monnaies et autres actifs basés sur la blockchain sont interdits en tant que mode de paiement en Turquie.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Le marché des actifs numériques a considérablement augmenté en Turquie au cours des derniers mois, alors que les investisseurs turcs se sont joints à un rallye mondial du Bitcoin, à la recherche d’une protection contre la dépréciation et l’inflation de la lire, qui a atteint jusqu’à 16 % en mars.

La CBRT a déclaré dans un communiqué que les crypto-monnaies n’étaient « soumises à aucun mécanisme de réglementation et de surveillance ni à une autorité de régulation centrale ».

« Les prestataires de services de paiement ne seront pas en mesure de développer des modèles commerciaux de manière à ce que les actifs cryptographiques soient utilisés directement ou indirectement dans la fourniture de services de paiement et l’émission de monnaie électronique », a déclaré la banque centrale.

« Leur utilisation dans les paiements peut entraîner des pertes non récupérables pour les parties aux transactions… et inclure des éléments qui peuvent saper la confiance dans les méthodes et instruments actuellement utilisés dans les paiements », a-t-il ajouté.

Cette décision a été critiquée par le principal parti d’opposition. Kemal Kilicdaroglu, président du Parti républicain du peuple, a condamné la décision de la banque. Le mois dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a destitué le gouverneur de la banque centrale.

Analyse technique : Bitcoin se corrige en suivant l’actualité

Le prix du Bitcoin a chuté de plus de 3 % pour s’échanger sous la barre des 61 000 $ ce matin. Une correction intervient deux jours seulement après que la plus grande crypto-monnaie du monde a affiché de nouveaux records proches de la barre des 65 000 $ après les débuts à succès de Coinbase sur le marché boursier.

Graphique journalier du cours du Bitcoin (BTC) (TradingView)

La baisse d’aujourd’hui a également poussé le prix en dehors du coin ascendant, signalant une correction potentielle plus importante du prix du BTC. Le prochain support est le record précédent situé à 58 500 $. À la hausse, la zone autour de 68 000 $ – définie par la ligne d’extension de 161,8 % de Fibonacci – est la prochaine cible pour les traders qui cherchent à acheter du Bitcoin.

Résumé

La banque centrale turque a interdit l’utilisation de crypto-monnaies et d’autres actifs basés sur la technologie du grand livre numérique comme moyen de paiement dans le pays. Le prix du Bitcoin a chuté de plus de 3 % sur les nouvelles.