Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq continuent de se négocier sur un marché haussier avant la réunion de la FED

By: Stanko Iliev
Stanko Iliev
Stanko se consacre à fournir aux investisseurs des informations pertinentes qu'ils peuvent utiliser pour prendre des décisions d'investissement. Il… read more.
on Juin 14, 2021
  • Sur la semaine, le Dow Jones s'est affaibli de -0,80 %, le S&P 500 a avancé de 0,41 % et le Nasdaq de 1,85 %.
  • La Réserve fédérale américaine tiendra une réunion de politique monétaire la semaine prochaine.
  • La FED devrait largement maintenir sa politique monétaire ultra accommodante.

L’inflation américaine a augmenté en mai à son rythme le plus rapide en près de 13 ans et les inquiétudes liées à l’inflation pourraient avoir un impact sur la confiance des investisseurs dans les prochains jours. L’inflation aux États-Unis a atteint 5 % en mai, tandis que certains décideurs ont déclaré que l’inflation serait probablement transitoire dans un contexte de résurgence de la demande et de retards dans la chaîne d’approvisionnement.

La Réserve fédérale américaine tiendra une réunion de politique monétaire la semaine prochaine et plusieurs membres de la FED ont déclaré que la mise en place d’une politique plus stricte devrait commencer « le plus tôt possible ». On s’attend largement à ce que la banque centrale américaine maintienne inchangée sa politique monétaire ultra accommodante. Néanmoins, si la FED décide de resserrer sa politique actuelle, les indices boursiers américains seront probablement à des niveaux de prix plus bas.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

« Les données sur l’inflation ont alarmé de nombreux investisseurs, mais pour le moment, la réaction est que les actions sont toujours préférables aux obligations dans un environnement inflationniste », a déclaré Rick Meckler, associé chez Cherry Lane Investments à New Vernon, New Jersey.

Le dernier rapport sur les salaires non agricoles a manqué l’estimation des économistes de 650 000, car le pays a créé 559 000 emplois en mai. C’est certainement l’une des raisons pour lesquelles la FED ne changera pas sa politique et continuera à se concentrer sur la reprise complète du marché du travail.

La bonne nouvelle est que les demandes initiales de chômage pour la semaine qui s’est terminée le 4 juin se sont élevées à 376 000, signalant un retour économique régulier (la semaine précédente, ce chiffre était de 428 000). L’indice du sentiment des consommateurs du Michigan de juin s’est amélioré plus que prévu et a atteint 86,4 tandis que la balance commerciale des marchandises d’avril a affiché un déficit de 68,9 milliards $ (mieux que prévu).

Le S&P 500 est en hausse de 0,41 % sur une base hebdomadaire

Sur la semaine, le S&P 500 (SPX) a enregistré une hausse de 0,41 % et a clôturé à 4 247 points.

Source : tradingview.com

Le S&P 500 a atteint ses plus hauts records vendredi et selon l’analyse technique, il n’y a aucun risque d’inversion de tendance positive. Si le prix tombe en dessous de 4 000 points, ce serait un signal fort de « vente », et nous avons la voie ouverte vers 3 900, voire 3 800 points.

Le DJIA est en baisse de -0,80 % sur une base hebdomadaire

Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a chuté de -0,80 % sur la semaine et a clôturé à 34 479 points.

Source : tradingview.com

Le Dow Jones Industrial Average continue de se négocier dans un marché haussier. Pourtant, si le prix tombe en dessous de 34 000 points, ce serait un signal de « vente » important, et le prochain objectif pourrait être d’environ 33 500 points.

Le Nasdaq Composite est en hausse de 1,85 % sur une base hebdomadaire

Le Nasdaq Composite (COMP) a gagné 1,85 % sur une base hebdomadaire et a clôturé à 14 069 points.

Source : tradingview.com

Le potentiel de hausse du Nasdaq Composite reste limité pour l’instant, mais si le prix dépasse les 14 100 points, le prochain objectif pourrait être d’environ 14 200 points. Le niveau de support solide se situe autour de 13 500 points, et si le prix tombe en dessous de ce niveau, ce serait un signal de « vente » important, et nous avons la voie ouverte vers 13 000 points.

Résumé

Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq continuent de se négocier dans un marché haussier. Néanmoins, si la FED décide de resserrer sa politique actuelle, les indices boursiers américains seront probablement à des niveaux de prix plus bas. L’inflation américaine a augmenté en mai à son rythme le plus rapide en près de 13 ans et les inquiétudes liées à l’inflation pourraient miner la confiance des investisseurs dans les prochains jours.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent