Netflix enregistre son plus mauvais nombre de nouveaux abonnés payants nets au T2

By: Wajeeh Khan
Wajeeh Khan
Wajeeh est un adepte actif des affaires mondiales, de la technologie, un lecteur avide et aime jouer au tennis… read more.
on Juil 21, 2021
  • Netflix dépasse les estimations de revenus mais ne répond pas aux attentes en matière de bénéfices au T2.
  • Tuna Amobi souligne ce qui était positif dans le rapport sur les résultats sur CNBC.
  • Netflix prévient que la croissance du nombre d'abonnés sera inférieure aux estimations au T3.

Les actions de Netflix Inc (NASDAQ: NFLX) ont chuté d’environ 5 % lors du trading prolongé mardi, alors que le géant du streaming a déclaré avoir affiché son plus mauvais nombre de nouveaux abonnés jamais enregistré au cours de son dernier trimestre financier. Il a également averti que la croissance du nombre d’abonnés serait plus faible que les estimations de Wall Street au cours du trimestre en cours.

Nouveaux abonnés payants nets

Netflix a ajouté 1,54 million de nouveaux abonnés payants nets au cours du deuxième trimestre de l’année fiscale par rapport au chiffre de l’année dernière de 10 millions de nouveaux abonnés immensément plus élevé lorsque la pandémie de COVID-19 a restreint les gens à leur domicile. Cependant, il dépassait toujours le consensus FactSet de 1,15 million d’ajouts nets.

Prévisions pour le troisième trimestre de l’année fiscale

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Selon Netflix, sa base d’abonnés a diminué en Amérique du Nord et à l’étranger. L’Asie-Pacifique a fait le gros du travail en termes d’arrivée de nouveaux abonnés au deuxième trimestre. Pour le troisième trimestre, Netflix s’attend désormais à une croissance de 3,5 millions d’abonnés dans le monde, contre 5,5 millions selon l’estimation consensuelle.

Les dirigeants ont également confirmé mardi que Netflix s’apprêtait à lancer des jeux vidéo sur sa plateforme.

Performance financière du T2

Netflix a déclaré un bénéfice net de 1,35 milliard $ au deuxième trimestre, ce qui se traduit par 2,97 $ par action, une augmentation, comparé à l’année dernière, attribuée à l’augmentation des prix des abonnements. Son chiffre d’affaires a bondi de 19,4 % à 7,34 milliards $. Selon FactSet, les experts avaient prévu 7,32 milliards $ de revenus et 3,18 $ de BPA.

Netflix prévoit de dépenser plus de 17 milliards $ en contenu cette année – un investissement que beaucoup s’attendent à ce qu’il soit le catalyseur d’une forte croissance au second semestre 2021, d’autant plus que des titres populaires, dont « You » et « The Witcher » reviennent pour une autre saison.

Commentaires de Tuna Amobi sur « Closing Bell » de CNBC

Malgré des résultats décevants, Tuna Amobi de CFRA Research est positif à propos de Netflix. Sur « Closing Bell » de CNBC, il a déclaré :

Il ne fait aucun doute que les chiffres étaient un peu faibles, en particulier sur les prévisions du troisième trimestre. Par ailleurs, le pouvoir de fixation des prix est toujours là, l’engagement et la rétention sont toujours au-dessus des niveaux d’avant la pandémie. En regardant vers l’année prochaine, alors que les choses commencent à se normaliser davantage, Netflix pourra capitaliser sur les énormes investissements qu’il a réalisés sur les marchés internationaux. Et les jeux vidéo sont un autre domaine qui devrait présager une sorte d’opportunité à long terme.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent