Le PDG d’United Airlines : « nous sommes optimistes pour le printemps et au-delà »

By: Wajeeh Khan
Wajeeh Khan
Wajeeh est un adepte actif des affaires mondiales, de la technologie, un lecteur avide et aime jouer au tennis… lire la suite.
on Jan 20, 2022
  • United Airlines a signalé une baisse massive de ses pertes trimestrielles.
  • Il a retardé les augmentations de capacité jusqu'à plus tard en 2022 en raison d'Omicron.
  • Les actions du transporteur aérien ont glissé de plus de 2,0 % lors du trading prolongé.

United Airlines Holdings Inc (NASDAQ : UAL) a annoncé mercredi des résultats supérieurs au marché pour son quatrième trimestre de l’année fiscale. Les actions ont encore chuté de plus de 2,0 % lors du trading prolongé après que le transporteur aérien a déclaré qu’il devait repousser l’augmentation de sa capacité jusqu’à plus tard en 2022 en raison d’Omicron.

Résultats du T4

United a perdu 646 millions $ au quatrième trimestre, ce qui se traduit par 1,99 $ par action. Cela se compare à 1,9 milliard $ au même trimestre de l’an dernier ou 6,39 $ par action. Ajusté pour les éléments non récurrents, il a enregistré une perte de 1,60 $ par action.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

La compagnie aérienne a généré 8,2 milliards $ de ventes, soit une augmentation de 141 % par rapport à l’année dernière, mais une baisse de près de 25 % par rapport à l’équivalent de 2019. Selon FactSet, les experts avaient prévu 2,09 $ de perte ajustée par action sur 8,0 milliards $ de ventes.

Le coût par siège-mille disponible (CASM) a augmenté de 11 % au cours du dernier trimestre et la marge avant impôts s’est établie à -10,3 %.

Perspectives d’avenir

United Airlines s’attend à ce que la capacité reste inférieure au niveau d’avant la pandémie de 2022. Le total des revenus d’exploitation, a-t-il ajouté, diminuera jusqu’à 25 % par rapport aux niveaux de 2019 au cours du trimestre en cours.

Le transporteur aérien a convenu que les perspectives étaient plutôt sombres à court terme, mais a confirmé que les réservations pour le printemps à venir et au-delà étaient toujours solides. Dans le communiqué de presse sur les résultats, le PDG Scott Kirby a déclaré :

Bien qu’Omicron ait un impact sur la demande à court terme, nous restons optimistes pour le printemps et enthousiastes pour l’été et au-delà. Nous sommes impatients de commencer à remettre les 777 de Pratt & Whitney en service ce trimestre et de ramener l’ensemble de la compagnie aérienne à une utilisation normale.

United a également révélé qu’il était sur la bonne voie pour atteindre sa capacité et ses objectifs CASM-ex pour 2023 et 2026. La compagnie aérienne disposait de 20 milliards $ de liquidités disponibles à la fin du quatrième trimestre.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
10/10
67% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent