GE chute de 8,0 % : « nous avons beaucoup de conviction dans ce que nous faisons »

By: Wajeeh Khan
Wajeeh Khan
Wajeeh est un adepte actif des affaires mondiales, de la technologie, un lecteur avide et aime jouer au tennis… lire la suite.
on Jan 26, 2022
  • Le flux de trésorerie disponible de General Electric a été meilleur que prévu au quatrième trimestre.
  • Le PDG Larry Culp a discuté des résultats sur « Squawk on the Street » de CNBC.
  • Les actions du conglomérat multinational ont chuté de 8,0 % ce matin.

General Electric Co (NYSE : GE) a annoncé mardi un flux de trésorerie disponible meilleur que prévu pour le quatrième trimestre. Les actions ont encore chuté de près de 10 %, les revenus étant inférieurs aux estimations de Wall Street.

Faits saillants de l’interview du PDG Culp sur « Squawk on the Street »

Le rapport sur les résultats intervient peu de temps après que General Electric a annoncé son intention de se scinder en trois sociétés distinctes cotées en bourse. Sur « Squawk on the Street » de CNBC, le PDG Larry Culp a déclaré :

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

La réduction de la dette de 87 milliards $ en trois ans a été l’occasion de simplifier nos finances. Aujourd’hui, nous sommes passés d’un rapport à trois colonnes à un rapport à une colonne, ce qui rendra les performances et le potentiel de GE plus accessibles aux investisseurs. Nous avons reçu de bons retours sur nos projets de séparation. Donc, pour aller de l’avant, nous avons beaucoup de conviction dans ce que nous faisons ici.

GE a imputé les contraintes d’approvisionnement, les pressions inflationnistes, l’incertitude réglementaire et la sélectivité commerciale à la baisse des revenus de trois de ses activités sur quatre au quatrième trimestre. Il s’agissait du quatrième trimestre consécutif de revenus inférieurs aux attentes du conglomérat.

Le PDG Culp, cependant, a confirmé que la société s’était engagée à atténuer ces vents contraires, dont beaucoup devraient se dissiper au cours du second semestre de 2022.

Points clés à retenir du rapport sur les résultats du quatrième trimestre de General Electric

General Electric a déclaré avoir perdu 3,90 milliards $ au quatrième trimestre (3,55 $ par action). Au cours du trimestre comparable de l’année dernière, il avait affiché un bénéfice net de 2,44 milliards $ (2,20 $ par action), selon le communiqué de presse sur les résultats.

La multinationale américaine a généré 20,30 milliards $ de revenus, soit 3,5 % de plus que l’année dernière, mais en dessous du consensus FactSet de 21,31 milliards $. La marge opérationnelle a augmenté de 200 points de base au quatrième trimestre.

Toujours au quatrième trimestre, AerCap a finalisé l’acquisition de l’activité Capital Aviation Services de GE. Le flux de trésorerie disponible s’est établi à 3,71 milliards $ contre 4,39 milliards $ il y a un an, mais devant le consensus de 3,06 milliards $. Le flux de trésorerie disponible pour 2021 dans son ensemble est de 5,8 milliards $.

Plus tôt ce mois-ci, le Credit Suisse a mis à jour sa note sur General Electric à « surclassé » avec un objectif de prix de 122 $, ce qui représente une hausse de 35 % comparé à son cours actuel.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
10/10
67% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent