Le chiffre d’affaires de Barclays augmente de 60 % au premier semestre

Ecrit par : Wajeeh Khan
juillet 30, 2020
  • Les revenus de négociation de Barclays sont 60 % plus élevés au premier semestre de l'exercice en cours.
  • La banque d'investissement rapporte 695 millions de livres sterling de bénéfice net et 1,3 milliard de livres sterling de bénéfice avant impôts.
  • La société de services financiers a mis de côté 1,6 milliard de livres sterling pour couvrir les pertes de crédit dues au COVID-19 au deuxième trimestre.

Dans un rapport publié mercredi, Barclays (LON: BARC) a déclaré que son bénéfice net au premier semestre (S1) de l’exercice en cours s’élevait à 695 millions de livres sterling. Au deuxième trimestre, la société a déclaré qu’elle avait mis de côté 1,6 milliard de livres sterling pour couvrir les pertes de crédit dues au COVID-19. Elle a conclu le premier semestre avec 3,7 milliards de livres sterling de charges de dépréciation de crédit au total. Son homologue, Deutsche Bank, a également publié des résultats mercredi.

Les actions de la société ont chuté d’environ 7 % à l’ouverture du marché. À 105 pence par action, Barclays est en baisse de plus de 40 % depuis le début de l’année sur le marché boursier après s’être remise d’un 80 pence par action encore plus bas la première semaine d’avril. Barclays avait averti en avril que la pandémie se traduirait par un coup dur pour ses bénéfices.

Barclays affiche son ratio CET1 à 14,2 % au S1

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

En termes de revenus, Barclays a déclaré 11,6 milliards de livres sterling au cours des deux premiers trimestres combinés, ce qui était supérieur à 10,7 milliards de livres sterling au cours de la même période l’année dernière. A la fin du premier semestre, la banque d’investissement multinationale britannique a publié son ratio CET 1 (Common Equity Tier 1) à 14,2 % contre 13,1 % il y a un an.

Le conseil d’administration de Barclays a décidé d’annoncer sa décision concernant la politique de rendement du capital de la société et les dividendes futurs à la fin de l’exercice en cours. Malgré la pandémie de coronavirus qui a jusqu’à présent infecté un peu moins de 300 000 personnes au Royaume-Uni et causé plus de 46 000 décès, la société de services financiers s’est dite convaincue que les demandes de prêt hypothécaire étaient toujours encourageantes ces derniers mois.

Au cours des deux dernières semaines, le nombre de demandes de prêt hypothécaire était plus élevé par rapport à la période comparable de 2019. La société a toutefois averti mercredi que son bénéfice de l’exercice 2021 allait probablement être touché en raison de l’incertitude relative au COVID-19 et de la baisse des intérêts. les taux. En savoir plus sur les déclarations de profits et pertes.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

Barclays enregistre 1,3 milliard de livres de bénéfices au premier semestre

Au premier semestre, Barclays a enregistré un bénéfice avant impôts de 1,3 milliard de livres sterling inférieur à 3 milliards de livres sterling au cours de la même période l’année dernière. Grâce à la volatilité du marché due aux virus, Barclays a enregistré une augmentation de 60 % de ses revenus de négociation au premier semestre. Sa division des marchés a généré à elle seule 2,1 milliards de livres de revenus, ce qui représente une croissance de 49 % sur une base annualisée.

Barclays a réalisé une performance assez optimiste sur le marché boursier l’année dernière avec un gain annuel d’environ 25 %. Au moment de la rédaction de cet article, la banque d’investissement et société de services financiers basée à Londres est évaluée à 18,19 milliards de livres sterling et a un ratio cours / bénéfice de 9,06.