Hays plc annonce une baisse de 30 % des frais nets au T1

Hays plc annonce une baisse de 30 % des frais nets au T1
Written by:
Wajeeh Khan
15th octobre, 22:48
Updated: 15th octobre, 22:49
  • Hays plc rapporte une baisse de 30 % des frais nets au T1 en raison de la pandémie de coronavirus.
  • La société de recrutement s'attend à être modestement rentable au S1.
  • La firme britannique a évalué sa trésorerie nette à 350 millions £ à la fin du T1.

Dans une annonce jeudi, Hays plc (LON: HAS) a déclaré que ses frais nets au premier trimestre de l’année fiscale restaient sous pression en raison de la pandémie de coronavirus en cours qui a jusqu’à présent infecté plus de 38 millions de personnes dans le monde et causé plus d’un million de décès.

Hays plc a glissé de près de 0,5 % lors de la préouverture du marché, ce jeudi et a perdu encore 1,5 % à l’ouverture du marché. Les actions de la société s’échangent désormais à 113 pence contre un creux de 92 pence par action enregistré pendant de la première semaine d’avril.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

En comparaison, Hays avait commencé l’année en bourse à un prix nettement plus élevé de 183 pence par action. En savoir plus sur la volatilité des marchés boursiers.

Hays s’attend à être légèrement rentable au S1

Au cours du premier semestre de l’année fiscale, la société a exprimé sa confiance sur le fait qu’elle deviendrait modestement rentable, à condition que ses marchés clés ne soient pas de nouveau poussés à des confinements en raison de la pandémie de COVID-19, dans les mois à venir.

Dans des nouvelles distinctes du Royaume-Uni, Schroders plc a affiché une augmentation de ses actifs sous gestion au troisième trimestre.

Selon la société de recrutement britannique, ses frais nets au cours du trimestre qui a pris fin le 30 septembre ont baissé de 30 % sur un an et de 29 % à paramètres constants. Son taux de frais net a affiché une baisse de 26 % au premier trimestre, ce qui, selon M. Hays, était légèrement meilleur comparé à sa performance globale.

Hays a révélé une baisse de 25 % du travail temporaire au premier trimestre et une baisse plus importante de 35 % du travail permanent. Au cours du trimestre précédent (T4), la société de services de ressources humaines avait révélé une baisse plus importante de 34 % des frais nets, la pandémie poussant les entreprises à geler les nouvelles embauches.

Hays dit avoir abandonné les programmes de soutien des gouvernements

La société basée à Londres a également souligné jeudi qu’elle s’était retirée de tous les principaux programmes de soutien soutenus par les gouvernements à travers le monde. La performance de Hays en Australie et en Nouvelle-Zélande a montré de la résistance au premier trimestre. La performance en Allemagne, a ajouté la société, était également stable.

Le PDG Alistair Cox a commenté la mise à jour financière jeudi et a déclaré :

« Les pays où les confinements étaient auparavant stricts, comme le Royaume-Uni, la France et l’Espagne, ont connu une amélioration, et l’Asie et les Amériques étaient globalement stables en séquence. »

Hays a évalué sa trésorerie nette à la fin du premier trimestre à 350 millions £. Au moment de la rédaction de cet article, il est évalué à 1,90 milliard £ et a un ratio cours/bénéfice de 36,40.

Afin de vous offrir une expérience utilisateur exceptionnelle, Invezz utilise des cookies. En utilisant Invezz, vous acceptez notre privacy policy.