Verizon implémente la Blockchain Ethereum pour suivre les communiqués de presse

By: Ben Gabriel
Ben Gabriel
Ben est tout simplement un journaliste de crypto-monnaies. C'est aussi un geek féru de technologie et de crypto-monnaies, qui… read more.
on Nov 1, 2020
  • Verizon révèle qu'il utilise la blockchain Ethereum pour surveiller ses communiqués de presse.
  • Le système basé sur la blockchain devrait relever la barre des entreprises de Verizon.
  • La nouvelle structure de blockchain s'appelle Full-Transparent et suit le système de communiqués de presse.

Verizon a annoncé le lancement d’une nouvelle technologie qui enregistrera les communiqués de presse via la blockchain Ethereum. Cette nouvelle a surpris la communauté, mais c’est un pas dans la bonne direction. Selon Verizon, leur nouveau système s’appelle Full Transparency et est basé sur la technologie blockchain.

Le travail du rédacteur des communiqués de presse est d’assurer la responsabilité de l’entreprise et d’aider à instaurer la confiance dans la communauté. Le système de transparence totale lie chaque communiqué de presse de manière cryptographique à la blockchain.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Il suivra également et contextualisera chaque modification apportée au communiqué de presse par la suite. Ce nouveau système Verizon est un logiciel open source qui le rend accessible à toute personne souhaitant l’utiliser pour son entreprise.

Ainsi, une fois qu’un utilisateur intègre la technologie Verizon, il peut enregistrer chaque communiqué de presse sur la blockchain. Full Transparency, comme nous l’avons constaté, est basé sur le réseau MAD, qui est également construit sur l’ETH/USD. Nous avons également constaté que Adam Helfgott, responsable du projet MadNetwork, Huge et AdLedger, avait collaboré avec Verizon pour créer ce produit.

Implications de Full Transparency sur Ethereum

Ce nouveau produit est nécessaire pour atteindre la transparence et la confiance de la communauté. Cependant, cela signifie également que chaque entreprise utilisant le système n’aura plus la possibilité de mettre à jour ses publications. Ainsi, s’ils ont commis une erreur dans leur communiqué de presse initial, celui-ci reste visible pour les lecteurs. Ce système vérifie également si une entreprise participante a fait des modifications de quelque manière que ce soit.

Mais Full Transparency n’est pas la seule technologie dotée des mêmes capacités. Il y a Everipedia qui a été lancé comme Wikipedia, basé sur la technologie blockchain. Cette version wiki a frappé la communauté en 2018 et enregistre chaque nouvelle modification sur chaque article pour que les lecteurs puissent la voir.

Outre Everipedia, il y a eu également une autre tentative de transparence des systèmes, qui a échoué plus tard en juin 2020. Civil a développé ce système sur la blockchain Ethereum pour enregistrer les articles de tous les sites Web qui participent aux salles de rédaction. L’objectif du développeur dans la construction du système était également d’assurer la transparence et la confiance. Malheureusement, cela n’a pas bien fonctionné.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent