Disney annonce qu’il supprimera 32 000 emplois au S1

By: Wajeeh Khan
Wajeeh Khan
Wajeeh est un adepte actif des affaires mondiales, de la technologie, un lecteur avide et aime jouer au tennis de table… read more.
on Nov 28, 2020
  • Disney a annoncé qu'il supprimera 32 000 emplois au cours du premier semestre de l'exercice 2021.
  • L'entreprise américaine avait initialement prévu de supprimer 28 000 emplois.
  • Disney a publié ses résultats financiers du quatrième trimestre plus tôt en novembre.

Dans une annonce faite ce mercredi, la Walt Disney Company (NYSE: DIS) a annoncé qu’elle réduirait ses effectifs de 32 000 emplois alors que la pandémie actuelle de COVID-19 continuait de faire des ravages sur ses activités. La société a déclaré que la mise à pied affectera principalement les travailleurs de ses parcs à thème où la circulation piétonnière est à un niveau extrêmement bas cette année.

Les actions Disney sont actuellement en hausse de près de 5 % sur le graphique hebdomadaire. À 111,20 £ par action, la société américaine se négocie désormais près du même prix que celui auquel elle a commencé l’année 2020. L’action était tombée à 64,28 £ par action en mars lorsque les restrictions liées au COVID-19 étaient à leur apogée.

Disney avait initialement prévu de supprimer 28 000 emplois

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

À l’origine, Disney avait annoncé en septembre que 28 000 travailleurs, un chiffre bien moins important, seraient licenciés. Dans son dépôt de mercredi auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), Disney a déclaré que la suppression d’emplois annoncée devrait avoir lieu l’année prochaine au cours du premier semestre de l’année fiscale.

Le conglomérat des médias et du divertissement a également été poussé à licencier plus de travailleurs plus tôt ce mois-ci dans son parc à thème basé en Californie du Sud, car il n’était pas clair quand l’État lui donnerait un signal vert pour rouvrir ses parcs au public.

Le nouveau virus grippal a jusqu’à présent infecté 13 millions de personnes aux États-Unis et a causé plus d’un quart de million de morts. Plus tôt cette semaine, le directeur financier de Walt Disney Television et président des opérations commerciales, Ravi Ahuja, a déclaré qu’il avait décidé de quitter l’entreprise pour une nouvelle aventure.

En dehors des États-Unis, cependant, Disney a rouvert ses parcs plus tôt cette année avec des politiques strictes pour lutter contre la pandémie de coronavirus, y compris l’utilisation obligatoire de masques faciaux, de tests et le respect de la distanciation sociale en général. Aux États-Unis, ses parcs à thème en Floride n’avaient repris leurs activités qu’avec de telles mesures de précaution.

Disney a publié ses résultats financiers du quatrième trimestre plus tôt en novembre

À la fin du mois d’octobre, cependant, Disneyland Paris a été de nouveau poussé à la fermeture alors que la France annonçait à nouveau un confinement national pour lutter contre la 2 ème vague de la pandémie de COVID-19. Les parcs à thème de Disney à Tokyo, Hong Kong et Shanghai sont toujours ouverts au public.

Disney a publié ses résultats financiers pendant la deuxième semaine de novembre, qui ont mis en évidence que la société basée à Burbank avait connu une perte plus faible que prévu au quatrième trimestre de l’année fiscale malgré les restrictions liées au COVID-19.

Au moment de la rédaction de cet article, la Walt Disney Company a une capitalisation boursière de 199 milliards £.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent