IOTA (MIOTA) lance une recherche sur la blockchain pour l’IoT avec une université autrichienne

Ecrit par : Ali Raza
novembre 28, 2020
  • La Fondation IOTA a récemment annoncé un nouveau partenariat avec une université autrichienne.
  • L'université a créé un laboratoire pour étudier la collaboration potentielle entre la blockchain et l'IoT.
  • IOTA a toujours eu pour objectif de devenir une plateforme incontournable pour les appareils IoT.

La Fondation IOTA a récemment annoncé un nouveau partenariat majeur, qui verra l’organisation à but non lucratif unir ses forces avec l’Université de technologie autrichienne de Vienne. L’Université dispose d’un nouveau laboratoire de recherche, connu sous le nom de Christian Doppler Laboratory (CDL), nommé Blockchain Technologies for the Internet of Things.

L’objectif du nouveau partenariat

Le nouveau laboratoire est le premier du genre, et il a été officiellement inauguré hier, le 26 novembre, lors d’une cérémonie numérique. Il a été ouvert par Margarethe Schrambock, ministre fédérale autrichien des affaires numériques et économiques.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

D’après ce que l’on sait, le laboratoire se concentrera sur la recherche et le développement dans divers partenariats – privés et publics – entre des entreprises visant à étendre leur utilisation de la blockchain et des institutions.

IOTA rejoint le nouveau laboratoire, mais il ne le fait pas seul. Il sera accompagné de Pantos, son nouveau partenaire de recherche, qui est en fait une ramification de la plateforme de trading basée à Vienne, BitPanda.

Le nouveau laboratoire est dirigé par le professeur Stefan Schulte, qui a noté que le nombre de domaines d’application potentiels pour l’échange de données et les paiements basés sur la blockchain dans le secteur de l’IoT est en augmentation. Il y a de nouveaux DLT à intégrer, et il y a un grand besoin d’interopérabilité entre les différentes blockchains.

Il estime que la recherche conjointe avec la Fondation IOTA et Pantos est très importante pour trouver de nouvelles solutions au problème.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

Une étape majeure pour l’IOTA

Pendant ce temps, beaucoup pensent que le nouveau partenariat est également une étape majeure pour l’IOTA. Dominik Schiener, le co-fondateur d’IOTA, l’a dit lui-même. Il a noté que « nous travaillerons avec des partenaires de recherche et de l’industrie de premier plan pour accélérer son développement et introduire de nouvelles fonctionnalités telles que les swaps atomiques et l’interopérabilité inter-chaînes. Une période remplie d’émotions est à venir ! »

IOTA vise depuis longtemps à devenir la plateforme incontournable de l’IoT. En utilisant son DLT comme norme opérationnelle, les appareils IoT seraient en mesure d’envoyer des informations de paiement et d’autres types de données à d’autres appareils, et de communiquer facilement via le réseau IOTA.

Il y a quelques jours à peine, le 24 novembre, l’IOTA a également achevé une nouvelle mise à jour de l’interopérabilité, qui aiderait davantage les appareils à communiquer avec divers systèmes en utilisant le logiciel IOTA.