Le FTSE 100 se redresse avant les négociations sur le Brexit

Le FTSE 100 se redresse avant les négociations sur le Brexit
Ecrit par :
Michael Harris
décembre 3, 2020
  • Le Royaume-Uni doit quitter l'UE le 31 décembre, soit 4 semaines pour finaliser l'accord sur le Brexit.
  • Les deux parties ont exprimé leurs inquiétudes quant au fait que le temps presse.
  • Le FTSE 100 a gagné 1,95 % hier pour presque effacer toutes les pertes de lundi.

Le FTSE 100 s’échange environ 0,35 % plus haut aujourd’hui après avoir réalisé de solides gains hier avant les négociations cruciales entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne sur l’accord commercial du Brexit.

Analyse fondamentale : les parties manquent de temps pour parvenir à un accord

Les deux parties ont fait part de leurs craintes concernant le manque de temps pour conclure un accord commercial sur le Brexit. Le Royaume-Uni doit quitter l’UE le 31 décembre avec seulement 4 semaines pour que deux équipes de négociation parviennent à un accord et que deux parlements l’approuvent.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

« Nous manquons vraiment de temps. C’est la semaine cruciale – nous devons faire une percée », a déclaré le secrétaire britannique à l’Environnement, George Eustice.

De la même manière, les représentants de l’UE ont soulevé des préoccupations similaires.

« Nous manquons de temps ici. Les vraies questions sur le Brexit sont maintenant exposées à des défis à relever », a déclaré Simon Coveney, le chef de file irlandais du Brexit et le Ministre des Affaires Etrangères.

Au cas où les deux parties ne parviendraient pas à s’entendre sur des accords commerciaux, les analystes estiment que ce scénario entraînera des coûts et des barrières plus élevés pour les exportateurs des deux côtés. À ce stade, deux parties sont en désaccord dans les domaines des aides d’État, du droit de pêche et de la manière de résoudre les futurs différends.

« Les Britanniques ont plus besoin d’un accord que nous. Les Européens doivent avoir confiance en cela et avoir confiance en leur force dans cette négociation », a déclaré le Ministre Français de l’Europe, Clément Beaune.

CNBC a rapporté plus tôt, citant une source proche de l’UE, que la finalisation des négociations entre les deux parties repose sur l’appel téléphonique entre Boris Johnson et son homologue Ursula von der Leyen.

Analyse technique : le FTSE 100 récupère

Le FTSE 100 a gagné 1,95 % hier pour effacer presque toutes les pertes de lundi en raison de l’amélioration du sentiment de risque lié aux nouvelles positives sur les vaccins. Cependant, il est peu probable que nous assistions à un mouvement plus important dans les deux sens avant que l’accord commercial sur le Brexit ne soit plus clair.

Graphique journalier du FTSE 100 (TradingView)

La zone autour de 6 500 reste une zone de résistance clé pour les acheteurs tandis que 6 250 et 6 170 offrent un support au cas où le cours des prix se corrige plus bas, en cas d’aggravation du sentiment de risque.

Résumé

Il semble que le temps presse pour l’Union Européenne et la Grande-Bretagne pour parvenir à un accord sur l’accord commercial sur le Brexit, tandis que les investisseurs du FTSE semblent toujours positifs quant aux perspectives globales.