Le prix du pétrole brut reste au-dessus de 45 $

Ecrit par : Stanko Iliev
décembre 4, 2020
  • Les membres de l'OPEP + ont accepté de petites augmentations de production au cours de la nouvelle année.
  • Les analystes s'attendent à une augmentation des prix du pétrole pendant les prochains mois.
  • Si le prix dépasse 50 $, la prochaine cible pourrait être d'environ 55 $.

Le pétrole brut reste soutenu par les espoirs de vaccination, mais l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 et les nouvelles mesures restrictives pourraient réduire considérablement la demande de pétrole. Le prix du pétrole brut a dépassé les 46 $ en novembre et le prix actuel se situe autour de 45 $.

Analyse fondamentale : l’OPEP permettra d’augmenter sa production de 500 000 b/j à partir de janvier

La Food and Drug Administration des États-Unis devrait approuver le vaccin contre le coronavirus d’ici la mi-décembre, ce qui pourrait ajouter un autre soutien au prix du pétrole. Pfizer a demandé l’approbation des vaccins et la société a annoncé qu’elle pourrait commencer à distribuer le vaccin aux États-Unis d’ici la fin du mois de décembre.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Malgré cela, les États-Unis ont de nouveau signalé plus de 200 000 nouveaux cas en une journée, et les hospitalisations dans le pays ont atteint des niveaux records. Les restrictions concernant le voyage et les confinements ont déjà réduit la demande de pétrole, maintenant les prix bas alors que les stocks mondiaux restent élevés.

Les nouvelles mesures restrictives pourraient diminuer encore davantage la demande de pétrole et, de ce fait, nous pouvons conclure qu’il n’y a toujours pas de tendance claire en ce qui concerne le cours du pétrole. La Libye a augmenté sa production de pétrole à 1,2 million de barils par jour, et les membres de l’OPEP + ont accepté de petites augmentations de production au cours de la nouvelle année.

L’OPEP permettra d’augmenter la production de 500 000 b/j à partir de janvier car elle espère qu’un vaccin augmentera considérablement la demande.

« Il s’agit d’une augmentation relativement faible par rapport à la réduction de 9,7 millions de barils. Les attentes de la demande de pétrole sont à la hausse, et malgré les nouveaux confinements, les espoirs restent liés au fait qu’un vaccin augmentera considérablement la demande au second semestre de l’année 2021 », a déclaré Phil Flynn de Price Futures Group.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

Analyse technique : il n’y a toujours pas de tendance claire

Source : tradingview.com

Le prix du pétrole brut continue de s’échanger au-dessus du niveau de soutien de 45 $, et les analystes s’attendent à une augmentation des prix du pétrole au cours des prochains mois (une hausse lente mais régulière des prix). Les niveaux de soutien importants sont de 45 $ et 40 $ ; 50 $ et 55 $ représentent les niveaux de résistance.

Si le prix saute au-dessus de 50 $, ce serait un signal pour acheter du pétrole, et nous avons la voie ouverte vers 55 $. Par ailleurs, si le prix tombe en dessous de 40 $, ce serait un signal de « vente » important, et nous avons la voie ouverte vers 35 $.

Résumé

Le prix du pétrole brut continue de s’échanger au-dessus de 45 $, soutenu par l’annonce selon laquelle la Food and Drug Administration américaine approuvera probablement le vaccin contre le coronavirus d’ici la mi-décembre. Les membres de l’OPEP + ont accepté de petites augmentations de production au cours de la nouvelle année en espérant qu’un vaccin augmentera considérablement la demande. Si le prix saute au-dessus de 50 $, la prochaine cible pourrait être d’environ 55 $, mais si le prix tombe en dessous de 40 $, ce serait un signal de « vente » important.