Les actions de Chevron augmentent soutenues par les nouvelles sur les vaccins

By: Stanko Iliev
Stanko Iliev
Stanko se consacre à fournir aux investisseurs des informations pertinentes qu'ils peuvent utiliser pour prendre des décisions d'investissement. Il aime le… read more.
on Déc 13, 2020
  • Chevron a enregistré une baisse de 32,3 % en glissement annuel de ses revenus au T3.
  • La société prévoit de réaliser une forte croissance des revenus et des bénéfices au T4.
  • Si le prix dépasse la résistance de 100 $, la prochaine cible pourrait se situer aux alentours de 110 $.

Les actions Chevron sont passées de 69 $ à plus de 95 $ depuis le début de novembre, et le prix actuel se situe autour de 92 $. Les analystes restent « optimistes » sur Chevron et, avec une capitalisation boursière de 178 G $, ce titre n’est pas surévalué.

Analyse fondamentale : l’estimation du bénéfice par action du quatrième trimestre de l’année 2020 est de 0,05 $

Chevron Corporation (NYSE: CVX) est une multinationale américaine dans le secteur de l’énergie, présente dans plus de 180 pays. Chevron est engagé dans tous les aspects du pétrole et du gaz naturel ; 70 % de ses réserves sont concentrées aux États-Unis, en Australie, au Kazakhstan et dans le golfe du Mexique.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Le prix du pétrole brut a dépassé le niveau de 47 $ la semaine dernière, ce qui soutient également le prix de l’action Chevron. L’annonce selon laquelle la Food and Drug Administration a autorisé le vaccin contre le coronavirus de Pfizer-BioNTech pour une utilisation d’urgence aux États-Unis devrait avoir un impact positif sur les actions Chevron pendant la prochaine semaine de négociations.

Une autre bonne nouvelle est que les membres de l’OPEP + ont accepté de petites augmentations de production en janvier. L’OPEP permettra d’augmenter la production de 500 000 b/j à partir du mois prochain car elle espère qu’un vaccin augmentera considérablement la demande.

Chevron est une entreprise stable qui a un niveau d’endettement incroyablement bas par rapport à ses pairs. Chevron a régulièrement augmenté le dividende au cours des années précédentes, et la société paie actuellement un montant décent de 1,29 $ par trimestre.

Chevron a déclaré une perte nette de 207 millions $ au troisième trimestre, mais l’estimation du bénéfice par action au cours du quatrième trimestre de l’année 2020 est de 0,05 $, soit environ 100 millions $ au total.

Chevron a annoncé une baisse de 32,3 % de ses revenus en glissement annuel au T3, et le BPA GAAP au T3 s’est établi à – 0,12 $. Les revenus ont diminué principalement en raison de la pandémie de Covid-19, mais malgré la baisse des revenus, Chevron a réalisé un bénéfice d’exploitation modeste au troisième trimestre en ce qui concerne la production de pétrole et de gaz en réduisant ses dépenses d’exploitation de 12 %.

Avec une capitalisation boursière actuelle de 178 milliards $, cette action n’est pas chère et c’est peut-être le bon moment pour échanger des actions Chevron. Les analystes restent « optimistes » sur Chevron, et la plupart d’entre eux s’attendent à une augmentation des prix du pétrole dans l’espoir d’une reprise plus rapide de la demande après la sortie des vaccins contre le COVID-19.

Analyse technique : les taureaux se concentrent sur la cassure du niveau de résistance à 100 $

Source : tradingview.com

Les niveaux de soutien actuels sont de 90 $ et 80 $ ; 100 $ et 110 $ représentent les niveaux de résistance. Si le prix saute au-dessus de la résistance de 100 $, la prochaine cible pourrait se situer à 110 $, mais si le prix tombe en dessous de 80 $, ce serait un signal de « vente » important et peut-être un signe indiquant un renversement de tendance.

Résumé

Chevron a enregistré une perte nette de 207 millions $ au troisième trimestre, mais la société prévoit de réaliser une forte croissance de ses revenus et de ses bénéfices au quatrième trimestre. Les analystes restent « optimistes » sur Chevron, et la plupart d’entre eux s’attendent à une augmentation des prix du pétrole dans l’espoir d’une reprise plus rapide de la demande après la sortie des vaccins contre le COVID-19.