Les actions d’Oracle se négocient près de niveaux records

Ecrit par : Stanko Iliev
décembre 19, 2020
  • Les actions d'Oracle augmentent en décembre et au prix actuel, cette société est assez valorisée.
  • Barclays et Morgan Stanley ont amélioré leur objectif de prix sur Oracle en décembre.
  • Oracle a déclaré un dividende trimestriel de 0,24 $/action.

Les actions d’Oracle (NYSE: ORCL) ont progressé pour passer de 50 $ à plus de 65,3 $ depuis début mai, et le prix actuel se situe autour de 65 $. Barclays et Morgan Stanley ont mis à niveau leur objectif de prix sur Oracle en décembre, et le cours de l’action se négocie près de niveaux records.

Analyse fondamentale : le chiffre d’affaires total a dépassé les attentes au deuxième trimestre

Oracle Corporation est une société multinationale américaine de technologie informatique qui vend des logiciels, des systèmes cloud et des produits logiciels d’entreprise. La société a récemment annoncé qu’elle déménageait son siège social de la Californie au Texas.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Oracle a publié les résultats du deuxième trimestre ce mois-ci : le chiffre d’affaires total a augmenté de 2 % sur un an pour atteindre 9,8 milliards $, tandis que le BPA GAAP du deuxième trimestre était de 0,80 $ (contre 0,04 $). Le chiffre d’affaires total a dépassé les attentes (+20 M $) et la société a déclaré un dividende trimestriel de 0,24 $/action.

Les revenus des services cloud et du support de licences ont augmenté de 4 %, tandis que la marge opérationnelle ajustée de la société s’est améliorée pour atteindre 47 %.

« Nos activités hautement rentables d’applications Fusion et NetSuite Cloud ERP de plusieurs milliards de dollars ont augmenté leurs revenus de 33 % et 21 % respectivement au deuxième trimestre. Ces deux activités d’applications cloud stratégiques contribuent largement à l’augmentation du bénéfice d’exploitation d’Oracle et à la croissance constante du bénéfice par action », a déclaré le PDG d’Oracle, Safra Catz.

Il est important de mentionner que Morgan Stanley a relevé son objectif de prix sur Oracle qui est passé de 62 $ à 67 $, saluant la force de la dynamique du Cloud dans les marges opérationnelles.

Barclays a également annoncé en décembre qu’Oracle avait un profil risque/récompense positif et a relevé son objectif de 62 $ à 66 $. Selon Barclays, la société évolue dans la bonne direction avec des revenus récurrents récupérant de la faiblesse du dernier trimestre.

Les actions d’Oracle augmentent en décembre, et étant donné le cours actuel de l’action, cette société est à mon avis assez valorisée. Ce titre n’est pas surévalué, mais ce n’est pas le meilleur moment pour acheter des actions Oracle car le cours pourrait fléchir si le marché boursier américain entre dans la phase de correction.

Si le prix baisse dans la période à venir, chaque prix compris entre 45 et 55 $ pourrait être une bonne opportunité d’investir dans des actions Oracle.

Analyse technique : les actions d’Oracle se négocient près de niveaux records

Les actions d’Oracle continuent de se négocier dans un marché haussier, et avec une capitalisation boursière de 191 milliards $, cette action est raisonnablement évaluée.

Source : tradingview.com

Les niveaux de support critiques sont de 60 $, 55 $ et 50 $ ; 70 $ représente le niveau de résistance. Si le prix saute au-dessus de 70 $, ce serait un signal d’achat pour les actions Oracle, et la prochaine cible pourrait être d’environ 75 $, mais si le prix tombe en dessous du niveau de support de 50 $, ce serait un signal de « vente » important.

Résumé

Les actions d’Oracle se négocient près de niveaux records après les résultats du T2, et étant donné le cours actuel de l’action, cette société est assez valorisée à mon avis. Le chiffre d’affaires total a dépassé les attentes au deuxième trimestre et la société a déclaré un dividende trimestriel de 0,24 $ par action. La société évolue dans la bonne direction et la bonne nouvelle est que Barclays et Morgan Stanley ont mis à niveau leur objectif de prix sur Oracle en décembre.