Un fonds militant veut aider Intel à corriger ses « problèmes »

Ecrit par : Jayson Derrick
décembre 31, 2020
  • Les actions d'Intel sont en baisse de 18 % en 2020 tandis que l'action d'AMD est en hausse de près de 100 %.
  • L'investisseur activiste Dan Loeb a acheté une participation de 0,5 % dans Intel.
  • Il veut aider Intel à résoudre ses « problèmes difficiles ».

L’investisseur activiste Dan Loeb a déclaré mardi dans une lettre ouverte à Intel Corporation (NASDAQ: INTC) qu’il revendiquait une expérience de deux décennies en aidant les entreprises à traverser des « périodes difficiles » et qu’il avait quelques idées sur la façon dont le fabricant de puces pouvait avancer.

Loeb détient 1 milliard $ d’actions

Le fonds spéculatif de Loeb a accumulé une participation d’environ 1 milliard $ dans Intel malgré la sous-performance de l’action par rapport à ses pairs dans le secteur des semi-conducteurs sur une base d’un an, trois ans et cinq ans. Mais la participation de l’investisseur activiste qui se traduit par une participation d’environ 0,5 % dans Intel est basée sur les attentes de la direction pour résoudre les problèmes avec « la plus grande urgence », a déclaré Loeb dans la lettre.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

L’action d’Intel a été l’une des actions du secteur de la technologie la plus au centre des débats en 2020. Voici un guide Invezz vous indiquant si l’action d’Intel est un achat après avoir vendu son activité de puces mémoire NAND en octobre.

Intel était autrefois « l’étalon-or » dans le secteur de la fabrication de microprocesseurs, mais au fil des ans, il a perdu sa position de leader au profit de rivaux comme Taiwan Semiconductor Mfg. Co. (NYSE: TSM) , écrit-il. Plus particulièrement, Intel a été « coincé » dans la production d’un nœud de 14 nanomètres depuis 2013, tandis qu’un lancement d’un nœud de 7 nanomètres à la fin de 2022 ou 2023 signifie qu’Intel aura « plusieurs années de retard » sur ses concurrents.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

Les parties prenantes ne peuvent « plus tolérer » les décisions d’Intel

Il est difficile d’imaginer comment le conseil d’administration d’Intel pourrait rester les bras croisés et voir la part de marché de l’entreprise baisser au fil des ans tout en récompensant « largement » les investisseurs avec des « programmes de rémunération extravagants ».

« Les parties prenantes ne toléreront plus de telles abdications apparentes du devoir », a écrit Loeb.

Pendant ce temps, Intel a permis à ses meilleurs talents de quitter l’entreprise pour ses concurrents tandis que les sources de Loeb lui disent que les travailleurs restants sont « de plus en plus démoralisés ». S’assurer que l’entreprise ne continue pas à perdre ses actifs les plus précieux devrait être la « tâche la plus urgente » du conseil d’administration.

Loeb a écrit qu’Intel devrait envisager d’évaluer des alternatives stratégiques, notamment en explorant si l’entreprise est mieux en tant que fabricant de périphériques intégrés ou en tant que note. D’autres suggestions incluent un second regard sur les acquisitions récentes et les opérations de désinvestissement qui ne se sont pas déroulées comme prévu.

Commentant la lettre de Loeb, l’analyste de Morgan Stanley, Joseph Moore, a noté qu’Intel avait la réputation d’être « objectivement ouvert aux commentaires », mais que les défis de l’entreprise en 2021 « semblent toujours considérables ».

Quelle est la valeur de l’action d’Intel ?

Les actions d’Intel ont baissé d’environ 18 % en 2020 malgré le fait que la lettre de Loeb a entraîné un gain de 3 $ par action mardi. Comparé à presque toutes les comparaisons, l’action d’Intel est loin derrière – en particulier l’indice de référence PHLX Semiconductor Index qui a augmenté de près de 50 % en 2020.

Les actions de son rival, Advanced Micro Devices, Inc. (NASDAQ: AMD), une société citée dans la lettre de Loeb comme bénéficiant du « leadership visionnaire » de la PDG Dr. Lisa Su, est en hausse d’environ 100 % en 2020 tandis que Taiwan Semiconductor a vu ses actions gagner environ 85 % cette année.