Prix du cuivre : l’offre risque de dépasser la demande – Shaw & Partners

By: Faith Maina
Faith Maina
Faith s'efforce de décomposer les développements complexes afin que les investisseurs puissent prendre des décisions plus éclairées. Lorsque Faith n'est pas… read more.
on Juin 11, 2021
  • Le prix du cuivre a bondi de 30 % depuis le début de l'année en raison de la demande de liquidités.
  • Selon Shaw & Partners, l'offre de cuivre finira par dépasser la demande.
  • La perturbation probable de l'approvisionnement en cuivre au Pérou et au Chili soutient encore les prix.

Le prix du cuivre a bondi d’environ 30 % depuis le début de l’année. Il a atteint son plus haut historique de 4,8845 à la mi-mai avant de reculer. Peter O’Connor de Shaw & Partners a indiqué que les prix pourraient bientôt se normaliser à moins de 4,53 $ la livre (10 000 $ la tonne) alors que l’offre de métal comble l’écart actuel avec la demande.

Au cours d’une interview avec le Commodity Corner de CNBC, l’analyste a déclaré :

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

« L’élasticité de l’offre de cuivre a été en mesure de faire face à la croissance du cuivre au cours des deux dernières décennies… au cours des deux ou trois prochaines années, de 2023 à 2024, nous devrions voir l’offre dépasser la demande après cette impulsion COVID et voir les prix se normaliser à nouveau à un niveau en dessous de 10 000. »

Selon l’analyste, la flambée actuelle du prix du cuivre est en grande partie due aux liquidités. Des pays tels que les États-Unis et la Chine ont profité de plans de relance importants dans le but de stimuler la reprise économique après la pandémie de coronavirus. Certes, les dépenses d’infrastructure proposées aux États-Unis et l’accent croissant mis sur l’économie verte ont également stimulé le prix du cuivre.

A court terme, le prix du cuivre trouve un soutien dans la probable perturbation de l’approvisionnement du métal au Chili et au Pérou. Les deux pays d’Amérique latine sont les principaux producteurs de cuivre au monde. Aux élections présidentielles du Pérou, Pedro Castillo se rapproche de la victoire. Castillo a indiqué que son administration prélèverait 70 % des revenus générés par les sociétés minières de la région des Andes, riche en cuivre. Au Chili, la proposition de taxation des ventes de cuivre est également susceptible de perturber l’approvisionnement, soutenant ainsi le prix du cuivre.

Perspectives techniques du prix du cuivre

Le prix du cuivre rebondit après avoir atteint un creux intrajournalier de 4,4420. Au moment d’écrire ces lignes, le métal rouge était en baisse de 0,89 % à 4,4905. Sur le graphique de deux heures, il se négocie légèrement en dessous des moyennes mobiles exponentielles à 25 et 50 jours.

Je m’attends à ce que le prix du cuivre connaisse une résistance le long de l’EMA de 25 jours à 4,5000. Au-dessus de ce niveau de résistance, la prochaine cible sera au plus haut de mercredi de 4,5395. Par ailleurs, il pourrait décliner pour trouver un support au plus bas niveau de jeudi de 4,4420.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent