Les prix du bois de construction remontent dans un contexte de hausse des dépenses de construction

Ecrit par : Faith Maina
décembre 4, 2020
  • Les dépenses de construction aux États-Unis ont augmenté de 1,3 %, contre 0,8 % prévu en octobre.
  • Les investisseurs misent sur des projets de reconstruction après la fin officielle de la saison des ouragans.
  • Les taux d'intérêt bas et la faiblesse du dollar américain ont catalysé la montée des prix du bois.

Les prix du bois sont au plus haut niveau depuis septembre 2020. Après avoir terminé le mois d’octobre en baisse, les contrats à terme sur le bois sont en hausse d’environ 23,44 % pour se négocier à 649 $. L’affaiblissement du dollar américain et l’intensification des activités de construction ont catalysé le rallye.

Le cours du bois

Les dépenses de construction aux États-Unis montent en flèche

Le 1 er décembre, le département américain du Commerce a indiqué que les dépenses de construction dans le pays avaient augmenté de 1,3 % en octobre. Les analystes avaient prévu une augmentation de 0,8 %. Les gains ont suivi la correction à la baisse de septembre pour une baisse de 0,5 %.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

La construction de maisons unifamiliales a largement contribué aux gains d’octobre. Depuis des mois maintenant, la pénurie de maisons unifamiliales neuves a poussé les constructeurs à intensifier ces projets. Par la suite, la construction de ces maisons s’est envolée de 5,6 % en octobre. C’est l’un des facteurs qui a facilité la hausse de 2,9 % des constructions résidentielles privées.

Le COVID-19 a entraîné une migration accrue vers les banlieues américaines. En outre, la Réserve fédérale a maintenu les taux d’intérêt historiquement bas compris entre 0 % et 0,25 %. Les faibles taux d’intérêt ont amélioré l’accessibilité du crédit ; un aspect qui a augmenté la demande de maisons résidentielles d’où la hausse des prix du bois.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

La détérioration du dollar favorise les prix du bois

Pour quiconque cherche à investir dans les matières premières, l’affaiblissement du dollar américain est un signe haussier. La valeur du billet vert a une relation inverse avec les prix des différentes matières premières. L’indice du dollar américain (DXY) se négocie à 90,97 $, soit son plus bas niveau depuis avril 2018. Cet environnement de faiblesse du dollar a soutenu la remontée des prix du bois.

Les analystes prévoient que la tendance à la baisse se poursuivra en 2021. S’exprimant sur Bloomberg Markets, Julio Callegari, gestionnaire de portefeuille principal de JPMorgan, a déclaré : « Nous sommes toujours biaisés pour un affaiblissement du dollar, en particulier à l’approche de 2021. Fondamentalement, nous pensons que nous avons les éléments clés d’une faiblesse du dollar. »

La météo américaine favorise les activités de construction

Le marché du bois réagit davantage à l’annonce de la fin officielle de la saison des ouragans dans l’Atlantique. Sur les 30 tempêtes enregistrées, 12 ont frappé les côtes américaines. Le nombre est supérieur au record de 9 établi en 1916. La saison comprenait également 13 ouragans. Laura était l’ouragan le plus dur. L’ouragan a causé des dommages d’une valeur d’environ 14 milliards $.

Maintenant que la saison des ouragans est officiellement terminée, les activités de reconstruction devraient commencer. En conséquence, il y aura une forte demande de bois d’œuvre ; un facteur qui poussera ses prix à la hausse.

Dans le même temps, la plupart des États du centre et de l’est des États-Unis ont enregistré un temps chaud depuis août. Les températures élevées se poursuivant en novembre, les constructeurs ont été actifs tout au long de la saison. Les activités continues sur les chantiers de construction ont soutenu les prix du bois.