Prévision de prix pour SPX : Kostin de Goldman Sachs voit une hausse de 10 %

By: Wajeeh Khan
Wajeeh Khan
Wajeeh est un adepte actif des affaires mondiales, de la technologie, un lecteur avide et aime jouer au tennis… read more.
on Oct 14, 2021
  • David Kostin de Goldman Sachs voit une hausse du SPX à 4 900 d'ici la fin de l'année 2022.
  • Jim Lebenthal est convaincu que les perspectives à long terme restent positives.
  • L'indice de référence S&P 500 est actuellement en hausse de 20 % depuis le début de l'année.

L’indice de référence S&P 500 est en hausse de 20 % cette année, mais David Kostin de Goldman Sachs affirme que les quinze prochains mois ne seront pas aussi excitants pour les investisseurs.

Kostin prévoit que SPX clôturera l’année 2022 à 4 900, ce qui représente une hausse d’environ 10 % comparé à sa valeur actuelle.

Kostin soutient sa thèse sur la « Squawk on the Street » de CNBC

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Fait intéressant, il s’attend à une nouvelle hausse à 4 700 d’ici la fin de l’année, puis à une modeste augmentation de 200 points seulement en 2022. Soutenant sa thèse sur la « Squawk on the Street » de CNBC, il a déclaré :

Nous supposons une croissance des bénéfices de seulement 2,0 % l’an prochain. Une grande partie de ce faible niveau de croissance des bénéfices est fonction des réformes fiscales. Si nous n’avions pas eu de réformes fiscales, nous nous serions attendus à environ 7,0 % de croissance des bénéfices. Ainsi, les réformes fiscales compensent un vent contraire d’environ 5,0 % dans la croissance des bénéfices.

L’indice de référence se négocie actuellement à environ 21 fois le multiple à terme avec un rendement obligataire à 1,50 %. Kostin s’attend à ce qu’il grimpe légèrement à 1,60 % d’ici la fin de l’année, ce qui confirme son point de vue de 4 700 pour le SPX d’ici la fin de l’année.

Lebenthal dit que les perspectives à long terme restent positives

Jeudi également, Jim Lebenthal de Cerity Partners a réitéré que les perspectives à long terme du marché boursier américain restent positives, car il y a plus de vents arrières que de vents contraires. Dans le « Halftime Report » de CNBC, il a déclaré :

Le marché a pris en compte les goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement, l’inflation et le dysfonctionnement du Congrès. Je pense que la Fed continuera d’acheter des obligations et de verser des liquidités pendant encore neuf mois au moins. Le delta a également culminé. Je suis un investisseur à long terme et j’aime ce que je vois des valeurs cycliques en ce moment.

La semaine dernière, Joseph Fahmy de Zor Capital a également déclaré que la Fed continuerait de fournir un environnement favorable aux actions.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent