Prévisions du cours du Dow Jones, du S&P 500 et du Nasdaq avant une semaine chargée

By: Stanko Iliev
Stanko Iliev
Stanko se consacre à fournir aux investisseurs des informations pertinentes qu'ils peuvent utiliser pour prendre des décisions d'investissement. Il… read more.
on Oct 24, 2021
  • Sur la semaine, le S&P 500 a progressé de 1,6 %, le Dow Jones de 1,1 % et le Nasdaq de 1,3 %.
  • Les investisseurs resteront concentrés sur les résultats du T3.
  • La semaine à venir sera chargée.

Les trois principaux indices de Wall Street ont enregistré une troisième semaine consécutive de gains pour la première fois depuis le début du mois de juillet : l’indice S&P 500 a augmenté de 1,6 %, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 1,1 %, tandis que l’indice composite Nasdaq a gagné 1,3 %.

Des rapports trimestriels décevants de Snap et Intel ont mis la pression sur le S&P 500 et le Nasdaq vendredi, mais les deux indices continuent de se négocier dans un marché haussier.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

L’économie américaine reste stable et, selon la société de recherche Refinitiv, les bénéfices du S&P 500 au troisième trimestre devraient afficher une hausse de 34,8 % par rapport à ceux de l’année dernière, contre une hausse attendue de 31,9 % en début de semaine.

Les résultats de nombreuses grandes entreprises ont donné un bon départ aux résultats du troisième trimestre, et les investisseurs resteront concentrés sur la saison des résultats du troisième trimestre, car de nombreuses entreprises n’ont pas encore publié leurs rapports.

La semaine prochaine, General Electric, Advanced Micro Devices, Alphabet Inc (GOOG), Microsoft, Twitter, Visa, Coca – Cola, Boeing, Facebook, McDonald’s, Ford et Amazon font partie des entreprises qui devraient publier leurs résultats trimestriels.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré vendredi que la banque centrale américaine était « en bonne voie » pour commencer à réduire ses achats d’actifs et bien que le resserrement monétaire soit généralement considéré comme un frein aux actions, certains investisseurs considèrent la position de la Fed comme un vote de confiance pour l’économie américaine.

Tom Mantione, directeur général d’UBS Private Wealth Management, a déclaré :

Les actions grimpent vers de nouveaux sommets, et chaque fois que le marché se négocie à ou près de son plus haut historique, il n’est pas rare de voir un peu plus de volatilité intrajournalière… Et cela ne devrait pas inquiéter les investisseurs.

Plusieurs responsables de la Fed ont également exprimé leurs inquiétudes quant à une inflation élevée qui pourrait forcer la banque centrale américaine à relever ses taux plus tôt que prévu. Il est également important de dire que les demandes initiales de chômage pour la semaine qui s’est terminée le 15 octobre sont tombées à 290 000, ce qui est son plus bas chiffre depuis le début de la pandémie.

Par ailleurs, les problèmes de chaîne d’approvisionnement représentent un grave problème pour l’économie, mais le rythme de la reprise est probablement suffisant pour que les responsables de la Fed donnent suite aux plans d’annoncer une réduction lors de la réunion du FOMC de novembre.

La semaine à venir sera chargée : les États-Unis publieront l’estimation préliminaire du produit intérieur brut du troisième trimestre tandis que les résultats trimestriels de nombreuses grandes entreprises occuperont le devant de la scène.

Le S&P 500 est en hausse de 1,6 % sur la semaine

Sur la semaine, le S&P 500 (SPX) a enregistré une hausse de 1,6 % et a clôturé à 4 544 points.

Source : tradingview.com

L’indice S&P 500 continue de se négocier dans un marché haussier, mais si le prix tombe en dessous de 4 400 points, ce serait un signal de « vente », et nous avons la voie ouverte vers 4 200 points. Le niveau de résistance actuel se situe à 4 600 points, et si le prix dépasse ce niveau, nous avons la voie ouverte vers 4 700 points.

Le DJIA est en hausse de 1,1 % sur la semaine

Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a progressé de 1,1 % sur la semaine pour clôturer à 35 677 points.

Source : tradingview.com

Le DJIA continue de s’échanger près des sommets records. Cependant, si le prix tombe en dessous de 34 000 points, ce serait un signal de « vente » important.

Le Nasdaq Composite est en hausse de 1,3 % cette semaine

Sur la semaine, le Nasdaq Composite (COMP) a enregistré une hausse de 1,3 % pour clôturer à 15 090 points.

Source : tradingview.com

Si le prix dépasse les 15 500 points, ce serait une confirmation haussière pour cet indice. Le niveau de support actuel se situe à 14 500 points, et si le prix tombe en dessous de ce niveau, ce serait un signal de « vente » important.

Conclusion

Les trois principaux indices de Wall Street ont enregistré une troisième semaine consécutive de gains, et le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré vendredi que la banque centrale américaine était « en bonne voie » pour commencer à réduire ses achats d’actifs. La semaine à venir sera chargée : les États-Unis publieront l’estimation préliminaire du produit intérieur brut du troisième trimestre tandis que les résultats trimestriels de nombreuses grandes entreprises occuperont le devant de la scène.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent