Amazon va embaucher 100 000 nouveaux travailleurs

By: Wajeeh Khan
Wajeeh Khan
Wajeeh est un adepte actif des affaires mondiales, de la technologie, un lecteur avide et aime jouer au tennis… read more.
on Sep 15, 2020
  • Amazon va embaucher 100 000 nouveaux travailleurs aux États-Unis et au Canada.
  • Le géant américain de la vente au détail est confronté à une nouvelle dispute fiscale au Royaume-Uni.
  • La société basée à Seattle a annoncé des emplois dans la technologie et les entreprises en début septembre.

Dans une annonce, ce lundi, Amazon Inc. (NASDAQ: AMZN) a exprimé son intention d’embaucher un autre lot de 100 000 nouveaux travailleurs aux États-Unis et au Canada. La société a déclaré que la demande pour son segment de commerce électronique était restée forte même après que le gouvernement a assoupli les restrictions relatives au COVID-19. L’annonce de lundi marque la quatrième vague d’embauche d’Amazon cette année aux États-Unis.

Les actions de la société ont été signalées fixes dans lors de la pré-ouverture du marché ce lundi. À la clôture de vendredi à 2420,50 £ par action, Amazon affiche désormais une hausse d’environ 65 % par rapport à son prix par action au début de l’année. En mars, en raison des perturbations du COVID-19, le cours de l’action était tombé pour atteindre un prix de 1300 £ par action.

Amazon fait face à une nouvelle dispute fiscale au Royaume-Uni

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Selon Amazon, de nouveaux postes sont disponibles pour les travailleurs à temps partiel et à temps plein aux États-Unis et au Canada. Les rôles seront répartis dans une centaine de ses nouveaux entrepôts et installations d’exploitation qui seront ouverts dans la région plus tard ce mois-ci. Amazon aurait fait l’objet d’une nouvelle dispute fiscale au Royaume-Uni la semaine dernière.

En date du 30 Juin, la société basée à Seattle, a un effectif de 876 800 employeurs (hors intérimaires et sous- traitants). Les activités de commerce électronique et de livraison d’Amazon sont en hausse, comme en témoigne le besoin constant pour plus de travailleurs. Dans son dernier rapport trimestriel également, la société avait révélé une augmentation de 40 % des revenus.

La vice-présidente Alicia Boler Davis du service client mondial d’Amazon a déclaré lundi qu’Amazon était engagé dans l’automatisation, comme elle l’a fait remarquer :

«Nous continuerons à déployer la technologie le cas échéant, en commençant par la sécurité, et là où nous pouvons améliorer notre fonctionnement global.»

Boler, cependant, n’a pas souligné si l’automatisation pouvait se traduire par moins d’emplois dans les entrepôts d’Amazon. Mais elle a dit que l’entreprise ne voyait pas l’automatisation et les emplois humains comme un choix soit/ou.

Amazon a annoncé des emplois dans les technologies plus tôt en septembre

Dans sa déclaration précédente de septembre, Amazon a annoncé 33 000 nouveaux postes pour les employés de ses entreprises. En mars et avril, il a annoncé respectivement 100 000 et 75 000 nouveaux emplois aux États-Unis ; une frénésie d’embauche qui visait à aider les travailleurs licenciés des autres départements en raison du coup économique du COVID-19.

Amazon a réalisé une performance assez optimiste en bourse l’année dernière avec un gain annuel de plus de 25 %. Au moment de la rédaction de cet article, le géant américain de la vente au détail avait une capitalisation boursière de 1,21 billion de livres sterling et un ratio cours/bénéfice de 119,78.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
7/10
67 % des comptes CFD d'investisseurs particuliers perdent de l'argent