Les actions d’Oracle continuent de se négocier à des niveaux record. Voici les prochaines cibles

Ecrit par : Stanko Iliev
avril 9, 2021
  • La Société Générale a dégradé Oracle malgré des résultats meilleurs que prévu au T3.
  • Les actions d'Oracle continuent de se négocier à des niveaux record.
  • Si le prix dépasse la résistance de 80 $, la prochaine cible pourrait se situer aux alentours de 85 $.

Les actions d’Oracle (NYSE: ORCL) continuent de se négocier à des niveaux presque records, et avec une capitalisation boursière de 214 milliards $, cette action est toujours raisonnablement valorisée. Oracle a publié des résultats du troisième trimestre meilleurs que prévu en mars, mais la Société Générale a rétrogradé les actions de cette société de « acheter » à « conserver ».

Analyse fondamentale : la Société Générale a déclassé Oracle malgré des résultats du T3 meilleurs que prévu

Oracle Corporation est une multinationale américaine de technologie informatique qui vend des logiciels, des systèmes cloud et des logiciels d’entreprise. Oracle a publié les résultats du troisième trimestre le mois dernier : le chiffre d’affaires total a augmenté de 3 % en glissement annuel à 10,09 milliards $ tandis que le BPA GAAP du troisième trimestre était de 1,68 $ (contre 0,82 $).

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Le chiffre d’affaires total a augmenté au-dessus des attentes (+20 M $), et il est important de dire que le flux de trésorerie d’exploitation était de 14,7 G $ au cours des douze derniers mois. La société a déclaré un dividende trimestriel de 0,32 $ par action, soit une augmentation de 33,3 % par rapport au dividende précédent.

« Comme vous pouvez le voir, nous avons réalisé un excellent trimestre et nous avons bien performé par rapport à notre plan de croissance. Le chiffre d’affaires a été en ligne avec nos prévisions en USD tandis que le BPA a battu le point médian des prévisions de 0,05 $ », a déclaré Safra Catz, PDG d’Oracle.

Oracle continue d’aller dans la bonne direction et la direction de la société a autorisé l’utilisation de 20 milliards $ supplémentaires pour le rachat d’actions Oracle. Le chiffre d’affaires total devrait augmenter au cours des prochains trimestres, et avec près de 36 milliards $ en liquidités, le bilan de cette société reste stable.

Malgré cela, la Société Générale a rétrogradé Oracle de « acheter » à « conserver » et a indiqué que la valorisation est désormais « à la hauteur des fondamentaux ».

« Bien que nous restions impressionnés par la forte traction d’Oracle dans l’ERP cloud (croissance moyenne de 30 % au cours des deux dernières années) et les opérations de bases de données autonomes, le rythme de croissance des deux activités a continué de ralentir au cours des derniers trimestres, malgré une base de revenus en expansion », a déclaré Richard Nguyen, analyste de la Société Générale.

Analyse technique : les actions Oracle restent dans une zone d’achat

Les actions d’Oracle ont augmenté de plus de 14 % depuis le début de l’année 2021, et au cours actuel de l’action, cette société est raisonnablement valorisée.

Source : tradingview.com

Les niveaux de support importants sont de 70 $ et de 60 $ ; 80 $ et 85 $ représentent les niveaux de résistance actuels. Si le prix dépasse la résistance de 80 $, ce serait un signal d’achat, et la prochaine cible pourrait se situer aux alentours de 85 $.

Une hausse au-dessus de 85 $ soutient la poursuite de la tendance haussière pour les actions Oracle, mais si le prix tombe en dessous de 60 $, ce serait un signal de « vente » important.

Résumé

Les actions d’Oracle continuent de se négocier à des niveaux presque records et, avec une capitalisation boursière de 214 milliards $, cette action est toujours raisonnablement évaluée. Cette société continue d’évoluer dans la bonne direction, mais la Société Générale a rétrogradé Oracle le mois dernier malgré des résultats au troisième trimestre meilleurs que prévu.