Voici comment les initiatives de réduction des coûts de Barnes & Noble Education progressent

Ecrit par : Jayson Derrick
décembre 30, 2020
  • Barnes & Noble Education exploite près de 800 librairies sur les campus américains.
  • Au plus fort de la pandémie de COVID-19, chaque magasin était fermé.
  • Une cinquantaine de magasins restent fermés.

Le directeur financier de Barnes & Noble Education Inc. (NYSE: BNED), Thomas Donohue, a déclaré au Wall Street Journal, lors d’une interview, que la société continuerait de donner la priorité aux initiatives de réduction des coûts, car de nombreuses écoles à travers le monde sont toujours fermées.

Visibilité au niveau des universités

Barnes & Noble Education a été créée en 2015 lorsque la librairie emblématique s’est scindée en deux entités. La principale société de librairies a été rebaptisée Barns Group Inc. (NYSE: B) tandis que BNED comprend la librairie universitaire.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

Les manuels peuvent être un investissement lucratif, selon le rapport de Piper Sandler de fin août.

BNED exploite près de 800 magasins sur les campus universitaires américains, qui ont tous été fermés au début de la pandémie de COVID-19. Aujourd’hui, 52 magasins restent fermés tandis que des centaines d’autres ressentent probablement l’impact de l’apprentissage à distance.

En attendant, l’entreprise doit s’appuyer sur son activité en ligne pour compenser la perte de ventes au détail. La direction ne cherche pas à réduire les coûts de ses activités en ligne, y compris ses appareils présentant les livres électroniques, ses médias numériques, ses librairies personnalisées et le service d’apprentissage Bartleby qui offre une aide aux devoirs et d’autres formes d’orientation.

La présence physique de l’entreprise au détail n’est pas le seul défi qu’elle doit surmonter. L’analyste de Needham, Ryan MacDonald, a déclaré au WSJ que Donohue et le reste de l’équipe de direction sont confrontés à un nouvel ensemble de défis en termes de gestion des stocks.

« S’ils sont à court de stocks dans certaines zones, ils doivent être en mesure de traiter toutes les commandes clients qui arrivent assez rapidement et dans un délai de quelques semaines au plus », a déclaré l’analyste.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

Suppressions d’emplois

La triste réalité a incité le BNED à licencier un nombre non divulgué d’employés, selon l’interview du WSJ. Les chiffres ne pouvaient probablement pas soutenir la masse salariale antérieure de l’entreprise, qui comptait 5 500 employés.

La société a annoncé une baisse de 22,9 % des ventes à 595,5 millions $ pour le trimestre qui s’est terminé le 31 octobre. Au cours du même trimestre, les frais de vente et d’administration ont diminué de 21,4 millions $, ce qui était bien loin de compenser la perte de revenus. Donohue a déclaré au WSJ qu’en regardant en arrière, il regrettait de ne pas avoir licencié les travailleurs en congé plus tôt pour aider à réduire les coûts.

« Nous aurions pu agir plus vite », a-t-il déclaré dans l’interview. « C’est probablement ma plus grande leçon. »

Le délai de retour n’est pas clair

Il n’y a pas de délai immédiat pour que la formation en personne puisse revenir aux niveaux d’avant la pandémie et l’équipe de direction du BNED s’adapte en conséquence en trouvant des moyens de réduire les coûts. En fait, l’entreprise n’a pas d’autre alternative que de continuer à réduire ses dépenses quand et où elle le peut à court terme.

Certaines universités sont convaincues que les étudiants peuvent retourner en classe à l’automne. Mais les étudiants jeunes et en bonne santé se retrouvent dans les derniers sur la liste des priorités pour recevoir un vaccin contre le coronavirus.