CALL dépose une demande d’indemnisation de 589 millions £ contre BT Group

Ecrit par : Wajeeh Khan
janvier 18, 2021
  • CALL dépose une demande d'indemnisation de 589 millions £ contre BT Group.
  • BT n'aurait prétendument pas indemnisé les clients de la téléphonie fixe pour la surcharge.
  • La multinationale britannique dit qu'elle n'est pas du tout d'accord avec le procès.

Un groupe de campagne auprès des consommateurs a déposé lundi une réclamation d’environ 600 millions £ contre BT Group plc (LON: BT.A), selon laquelle l’opérateur de télécommunications n’a pas indemnisé les clients de la téléphonie fixe en ce qui concerne la surcharge. Beaucoup de personnes touchées, a ajouté le procès, étaient des personnes âgées.

Le groupe BT a chuté de près de 1,5 % lors de la préouverture du marché lundi et a perdu 1 % supplémentaire à l’ouverture du marché. À 138 pence par action, l’action cotée à Londres a récupéré environ 40 % depuis la dernière semaine d’octobre 2020 – une bonne nouvelle pour les investisseurs de valeur.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

CALL (Collective Action on Land Lines) a déclaré que la multinationale britannique continuait d’augmenter le prix de ses services pendant plusieurs années alors que le coût global attribué à la fourniture de services diminuait.

Dans des nouvelles distinctes du Royaume-Uni, la société de services publics Centrica plc a nommé Kate Ringrose comme nouvelle directrice financière lundi alors que Johnathan Ford a annoncé sa démission pour des raisons personnelles. Ford a servi la société en tant que directeur financier pendant sept mois.

BT a accepté de réduire ses prix de 7 £ par mois en 2017

BT Group avait annoncé son intention de réduire de 7 £ par mois ses frais pour les clients des lignes fixes uniquement en 2017, après que l’Ofcom (l’opérateur de télécommunications britannique) se soit dit préoccupé par le fait que ces clients devaient faire face à des prix excessivement élevés.

Lundi, cependant, CALL a déclaré que la société holding de télécommunications n’avait pas correctement indemnisé ses clients pour les surcharges passées. Le procès intenté auprès de l’organisme public exécutif non ministériel, le Tribunal d’appel de la concurrence, est évalué à 589 millions £ et exige que BT Group paie jusqu’à 500 £ à 2,3 millions de ses clients qui ont été touchés par les frais excessivement plus élevés.

La revendication veut également que la multinationale britannique indemnise les clients qui se sont abonnés à son service fixe et à large bande (et non sous forme de forfait). BT a également exclu ces clients de sa réduction de prix en 2017.

Un conseil : vous recherchez une application pour investir de manière judicieuse ? Investissez en sécurité en vous inscrivant sur notre choix préféré, eToro: visitez et créez un compte

BT Group exprime son désaccord avec le procès

Le groupe BT a exprimé son profond désaccord avec le procès lundi en déclarant :

« Nous prenons très au sérieux nos responsabilités envers les clients plus âgés et plus vulnérables et nous nous défendrons contre toute réclamation suggérant le contraire. »

En octobre 2020, BT Group a averti que ses bénéfices ne reviendraient probablement pas aux niveaux d’avant COVID-19 avant 2022-2023.

BT Group a enregistré une performance largement baissière sur le marché boursier l’année dernière avec une baisse annuelle de plus de 30 %. Au moment de la rédaction de cet article, l’opérateur de télécommunications est évalué à 13,63 milliards £ et a un ratio cours/bénéfice de 9,05.